Pain maison : Pourquoi et comment en faire ? On vous dit tout !

solution pain maison comment faire

Quelle est la meilleure solution pour faire son pain à la maison ? Faut-il préférer une machine à pain ou un robot ? Comment ces machines fonctionnent elles ? Ou alors est-ce possible de pétrir son pain soi même sans l’aide d’aucune machine ?! Des tas de questions qui n’auront bientôt plus de secrets pour vous dans les quelques secondes qui vont suivre. Alors à vos stylos et à vos tabliers, et préparez vous à transformer votre joyeuse et agréable cuisine en une petite boulangerie improvisée !

Les avantages d’un pain fait à la maison

Et oui, faire son pain maison est maintenant tout à fait accessible et à vrai dire pas si compliqué que ça de nos jours. Opter pour cette solution et abandonner pendant quelques temps votre boulanger préféré vous fera même gagner un tas d’avantages auxquels vous n’avez peut être jamais pensé.

  • Tout d’abord, en faisant votre pain chez vous, vous soulagerez à petite dose et sur le long terme votre porte monnaie ! En effet, avec un cout moyen de 0,85 centimes la baguette et un prix en constante évolution ces dernières années, il est tout à fait possible de diviser la note par 2 avec des ingrédients simples en la réalisant chez vous. Selon certaines études, vous pouvez même économiser jusqu’à 200 euros chaque année !
  • Aussi, et parce que vous faites désormais attention à votre alimentation et devenez un peu écolo sur les bords (parait que c’est la mode), vous excluez de fait toutes sortes d’améliorants et d’enzymes utilisés parfois dans certaines boulangeries pour lever le pain plus vite et le rendre plus attirant aux yeux des consommateurs. Vous pouvez alors vous sortir un pain totalement bio, et même choisir toutes sortes de farines pour le former. Choisir de la farine de mais ou de la farine de riz sera même un excellent moyen d’obtenir une version sans gluten. Ce qui est, avouons le, vraiment idéal pour toutes les personnes allergiques ou intolérantes à cette substance !
  • Faire son pain maison vous permettra également de laisser libre cours à votre imagination. En effet il vous sera possible de décliner vos petits pains sous toutes les combinaisons inimaginables ainsi que sous toutes ses formes possibles ! Vous pouvez y ajoutez tous les ingrédients que vous souhaitez (pépites de chocolats, mélange de fruits secs) et choisir différents moules pour réaliser pleins de formes originales. Et ça, c’est vraiment cool !
  • Enfin, étalez abondamment la farine sur votre plan de travail et mettre vigoureusement la main à la patte vous rappellera forcément vos plus beaux souvenirs d’enfance et sera même un jolie prétexte pour s’adonner à une activité en famille si vous avez la chance d’avoir des enfants !

Comment faire pour devenir un vrai boulanger dans sa propre cuisine ?

Un point ingrédient et recette tout d’abord. Avant de sentir l’agréable odeur du pain qui cuit dans le four et d’entendre la croute encore chaude qui se casse délicatement sous la pression du couteau quand on la découpe, il faut tout de même retenir 2-3 choses super simples. Pour obtenir votre pain frais et maison, il vous faut seulement de la farine, de la levure boulangère, du sel et de l’eau (idéalement en bouteille au cas ou votre eau du robinet boostée au chlore et au calcaire ressemblerait plus aux bassins nucléaires de Tchernobyl). Pour la farine, vous pouvez innover et opter pour des originales :

  • comme de la farine de mais, de seigle ou de riz (qui seront toutefois plus difficiles à travailler),
  • ou alors faire quasiment comme tout le monde en choisissant de la farine de blé T55, semi complète (T110) ou complète (T150).

Pour la levure, il faut impérativement de la levure boulangère, qui se trouve soit directement chez votre boulanger, soit en grande surface. Cette dernière existe en version séchée ou fraiche, mais les quantités utilisées seront différentes (comptez 3 fois plus de levure fraiche pour une pâte par rapport à la levure sèche). Pour le reste, préparez d’abord la levure dans un peu d’eau, puis dans un saladier mélangez la farine (500g), le sel (10g), l’eau (320g) et ajoutez y la levure (10g).

Vous pouvez tout à fait y ajoutez d’autres ingrédients selon vos envies, et en mélangeant vous obtiendrez petit à petit une pâte homogène et non collante. Pour la suite des événements, il faut seulement savoir que la pâte doit lever pendant une bonne heure dans endroit ou la température est stable, avant d’être pétrie à nouveau et de retourner une nouvelle fois au calme pour lever tranquillement. Cette dernière finira paisiblement sa vie pendant une quarantaine de minutes (voir plus selon la taille de vos pains) dans un four aux alentours de 200 degrés. Et comme on est vachement sympa à la rédac’, on s’est même pris le luxe de vous détailler toutes les méthodes de réalisations possibles dans les lignes qui suivent.

Les différentes méthodes pour pétrir la pâte (de la plus chiante à la plus cool !)

1- Tout faire à la main, comme un warrior !

Attention, cette méthode est exclusivement réservée à des personnes capables de résister à des efforts physiques extrêmes et violents. Car après avoir mélanger tous les ingrédients, il vous faudra obtenir une bonne pâte souple en la pétrissant sans relâche PENDANT ENVIRON 30 MINUTES ! Blague à part, cette méthode est tout à fait réalisable, mais elle vous prendra beaucoup de temps et d’énergie.

Voici (en vidéo) comment pétrir votre pain à la main :

Les avantages avec cette technique : 

  • Comme annoncé plus haut, tout faire à la main donnera forcément un coté old school à votre cuisine. Vous mettez vraiment la main à la patte, cela peut vous rappeler des jolies souvenirs d’enfance, et vous pouvez tout à fait coller vos enfants à cette activité.
  • Vous dépensez quasiment 0 euros. Mis à part les ingrédients (qui coutent trois fois rien), vous n’utilisez aucune machine ou autre pour obtenir vos petits pâtons. Et ça c’est vraiment agréable.

Les inconvénients :

  • Vous foutez de la farine de partout. Sur le plan de travail, sur le sol, sur votre chemise, dans vos cheveux ETC ETC ETC. VOUS EN FOUTEZ ABSOLUMENT PARTOUT, et votre femme ne risque pas trop d’apprécier…
  • Vous perdez 30 litres de sueur et dépensez pas mal d’énergie. Et quand on rentre du taf’ épuisé comme jamais, ce n’est pas forcément l’idéal (à moins que vous soyez un peu sado sur les bords, alors libre à vous de faire des petits pains tous les soirs…).

2- Utiliser son robot (companion ou kitchenaid )

Sinon, si vous n’êtes pas trop du genre à suer comme un forcené pour avoir votre bon petit pain fait maison, vous pouvez tranquillement utiliser votre robot pâtissier Kitchenaid ou companion (quoi vous ne l’avez pas encore acheté ?!). Pour cela il vous suffit seulement de mettre les ingrédients dans le bol du robot, et de mélanger pendant une dizaine de minutes selon la vitesse choisie. Laissez ensuite reposer la pâte, formez vos pains, puis laissez encore reposer pendant 30 minutes. Il ne vous reste plus qu’à enfourner et le tour est joué !

Les avantages avec ce type de robot : 

  • Vous avez un moteur à transmission directe, et c’est zéro perte de puissance entre le moteur et les accessoires. Un robot pâtissier efficace, fiable et conçu pour durer longtemps. Le bol d’environ 5L en acier inoxydable vous permet même de faire des petites et des grandes quantités.
  • Vous avez plusieurs accessoires et vous pouvez faire toutes sortes de pâtisseries. Mélanger, pétrir, battre et fouetter n’auront plus de secret pour vous. Votre robot est équipé d’un batteur plat, d’un crochet pétrisseur et d’un fouet en acier inoxydable pour faire toutes vos pâtisseries préférées.

Les inconvénients :

  • Le prix, évidemment. On vous accorde que c’est un peu couteux pour faire du pain maison, mais en l’utilisant pour toutes autres pâtisseries, l’investissement réalisé peut vitre être amorti dans le temps. A méditer !

3- Se la couler douce avec une machine à pain

Enfin, pour les plus fainéants d’entre vous, il existe un outil révolutionnaire comme la machine à pain qui s’occupera de toutes les étapes. Vous avez juste à ajoutez les ingrédients dans le bon ordre (les liquides, la farine, le sel puis la levure), choisir le bon programme et le tour est joué. Vous obtiendrez un bon pain maison, sans aucun effort ! Merveilleux non ?

Ce qui est cool avec la machine à pain :

  • Vous n’avez rien à faire. Zéro pression, zéro dépense d’énergie. Tout est automatisé ! Placez les ingrédients dans la cuve, vous sélectionnez le programme et la machine à pain travaille seule pour vous : du pétrissage à la cuisson !

Ce qui est moins cool : 

  • La cuisson, qui peut s’avérer être moins performante selon telle ou telle machine par rapport à un four traditionnel.

 

Voila, maintenant vous savez absolument tout pour faire de jolies petits pains maison dans votre cuisine. ALORS AU BOULOT ! (et n’hésitez pas à partager vos recettes et astuces dans les commentaires).

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici