Maux de tête pendant ou après l’orgasme, c’est quoi ? Comment les soulager?

Mal de tete orgasme sexe pendant amour

Il existe certains maux et problèmes dont on peut avoir du mal à parler par pudeur ou par gêne, c’est notamment le cas du mal de tête pendant l’amour, avant pendant ou après l’orgasme, nommé dans le jargon médical la Céphalée Orgasmique ou Coïtale. Le fait d’être soumis à des maux de tête au moment de l’orgasme n’est pas anodin, mais la plupart des personnes touchées n’oseront pas en parler à leur médecin. Alors ensemble, apprenons en un peu plus sur ce mal de tête qui coupe court à vos moments de plaisir.

Qu’est-ce que la Céphalée Orgasmique/Coïtale qui fait mal à la tête ?

La Céphalée Orgasmique, ou Céphalée Coïtale est une crise qui intervient brutalement avant, pendant ou après l’orgasme. Cette crise provoque une forte douleur qui peut intervenir de deux façons, partant de la base de la nuque et irradie tout le crâne de façon très violente, ou pulsant dans les tempes. Particulièrement gênante, la Céphalée peut interrompre votre rapport et vous obliger à vous reposer pendant plusieurs heures pour disparaître.

Quelle différence entre Céphalée et Migraine?

Les Céphalées et les Migraines sont très différentes.

La Migraine est une maladie qui se manifeste par de nombreuses crises, une douleur qui perdure jusqu’à 72 heures, par pulsation/battement et une éventuelle sensibilité à la lumière, voire des nausées.

La Céphalée est un mal de tête violent qui peut survenir par exemple à la suite d’un choc, pouvant durer plusieurs jours et donnant l’impression d’avoir le crâne compressé. Cependant, ces douleurs ne sont pas si facile à différencier, notamment quand les céphalées deviennent chroniques et quand elles sont quotidiennes.

Qui est touché par les maux de tête au moment de l’orgasme ?

maux de tete cephalee orgasmique coitale

Les Hommes et les Femmes sont tous deux touchés par les Céphalées Orgasmiques, il semblerait cependant que les Hommes soient davantage sujets à ce problème. On estime qu’une personne sur cent serait touchée, en sachant pertinemment que la plupart des cas ne sont pas déclarés. En général, les personnes souffrantes sont plus touchées à deux époques de leur vie : la vingtaine et la quarantaine.

Les personnes souffrantes peuvent ne pas avoir rencontré ce problème pendant des années puis y être sujettes de façon brutale.

Quelles sont les causes des céphalées orgasmiques ?

Plusieurs causes ont été avancées pour comprendre l’origine de ces maux de tête, bien que le sujet ne soit pas encore très maîtrisé au niveau médical.

La première cause viendrait d’une tension musculaire forte au niveau des cervicales au moment de l’éjaculation, qui provoquerait une vive douleur au niveau du crâne, capable de faire stopper le rapport à la personne souffrante.

La seconde cause possible serait une augmentation de la pression sanguine dans le cerveau, appelée syndrome de vasoconstriction cérébrale réversible.

Les céphalées peuvent aussi survenir après la prise de certains médicaments pour les troubles cardiaques, des décongestionnants pour le nez, des antidépresseurs … Ces maux de tête touchent aussi davantage les consommateurs de cannabis.

Les deux types de céphalées orgasmiques

different type cephalee orgasmique coitale

Il existe deux principaux types de maux de tête au moment du coït :

  • Un mal de tête au niveau des tempes, des deux côtés du crâne, avec une sensation de pulsation
  • Un mal de tête qui commence à l’arrière de la tête et remonte sur le crâne avec une sensation de « casque » avec une sensation de compression

Quelles sont les conséquences des Céphalées orgasmiques ?

La plupart des Céphalées sont bénignes mais font cependant très peur car elles sont très douloureuses. Elles peuvent être interprétées par les personnes souffrantes comme une rupture d’anévrisme ou un AVC… Calm down !

La principale conséquence d’une Céphalée orgasmique résulte dans le peur du souffrant d’y être de nouveau confronté. Celui-ci peut donc chercher à retarder l’éjaculation, voire même éviter le rapport sexuel dans sa globalité, de peur de ressentir de nouveau cette souffrance : il s’agit de la conduite d’évitement.

Si le souffrant n’évite pas le rapport, il peut anticiper la douleur et stresser, ce qui peut également déclencher des douleurs, et provoque un cercle-vicieux infernal.

Que faire lorsqu’on est sujet aux maux de tête des Céphalées Coïtales ?

mal de tete pendant sexe orgasme cephalee

Lorsque vous êtes sujet aux Céphalées Orgasmiques, le mieux, c’est de consulter.

Si vous avez besoin de temps pour vous préparer émotionnellement, alors profitez de ce temps pour préparer aussi votre rendez-vous.

Être attentif et suivre l’évolution des maux de tête

Le premier bon réflexe quand ça vous arrive, c’est d’être attentif et de commencer par noter l’évolution de ces crises :

  • Sont-elles présentes à chaque rapport ?
  • Si ce n’est pas le cas, y a-t-il des points communs quand cela arrive ?
    Par exemple, consommation de médicaments particuliers ou cannabis, journée éprouvante, position…
  • Quelles zones de la tête cela concerne-t-il et dans quel ordre ?
  • Quelle sensation de douleur ressentez vous ?
    Est ce que ça vous lance ? Est ce que ça vous compresse ? Est ce que ça vous tend ?
  • Pendant combien de temps ces douleurs durent-elles ?
  • Avez-vous des vertiges ? Des nausées ? Des sueurs ?
  • Lorsque ça arrive, êtes vous sensible à la lumière ? Au bruit ? À l’effort ?

Le fait de vous poser toutes ces questions et d’être plus attentif vous permettra de mieux renseigner votre médecin si vous décidez de consulter, il sera plus à même de vous donner des réponses claires.

Mettre sa pudeur de côté et aller consulter un médecin, voire un neurologue

Vous vous y attendiez et c’est un fait, si ces crises surviennent fréquemment et qu’elles vous angoissent (et si de plus vous consommer des produits qui peuvent être la cause de ces maux de tête) alors il est indispensable de consulter un médecin.

Ce qui est important, c’est de mettre le risque d’hémorragie cérébrale de côté grâce à l’expertise d’un neurologue. Le corps médical peut aussi prescrire certains traitements en fonction du type de Céphalée.

Dans la plupart des cas, les Céphalées peuvent être guéries et vous pourrez de nouveau vaquer à vos rapports sexuels sans craindre le moment de l’orgasme.

Le sexothérapeute comme allié de la personne qui souffre de maux de tête

Le sexothérapeute peut également être un très bon allié pour toutes les personnes qui souffrent de céphalées coïtales. Déjà parce que celui-ci pourra vous écouter, vous rassurer et vous aider concernant un stress éventuel ou un comportement d’évitement des rapports, mais aussi parce qu’il pourra vous conseiller, notamment au niveau des meilleures positions à adopter pour éviter de déclencher ce type de crise.

En effet, les douleurs pouvant survenir à cause de tensions musculaires ou de l’afflux sanguin au cerveau, la personne souffrante devra privilégier une position dans laquelle la tête est plus haute que le reste du corps, et où la nuque est au repos de préférence.

Vous êtes à présent arrivé à la fin de cet article sur les maux de tête qui surviennent lors de l’orgasme. N’hésitez pas à nous partager votre expérience et vos conseils pour soulager ces crises !

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici