Comment faire un bon massage ? Le guide pour bien masser

comment bien masser etre bon masseur faire massage

Faire des massages, une activité agréable pour la personne qui masse, mais davantage pour celle qui se fait masser. Savoir bien masser peut être un vrai plus au quotidien, d’abord pour vos proches, mais aussi pour vous (comme dirait Blanche Gardin, le massage est une arme stratégique!). Mais alors, comment faire un bon massage? Quelles techniques de massage utiliser ? Notre guide vous apprend pas à pas, à devenir un meilleur masseur.

Quelles sont les différences entre un bon et un mauvais massage ?

bon massage differente technique bien masser

Dans un premier temps, quelles sont les différences entre un bon et un mauvais massage ? Afin de répondre à cette question de la manière la plus claire possible, nous avons préparé pour vous ce petit tableau comparatif :

Le mauvais massage

  • Le massage est douloureux.
  • Le sujet a trop chaud ou trop froid.
  • Le massage crispe le sujet ou l’oblige à se tétaniser.
  • Il n’a pas d’intérêt : le sujet ne sent rien.
  • Il est intrusif et/ou brutal.
  • Il fait ressurgir des douleurs après le massage.

Le bon massage

  • Le massage soulage les douleurs.
  • La température et l’ambiance de la pièce sont maîtrisées.
  • Le sujet est détendu et confortablement installé.
  • Le sujet est en pleine confiance.
  • Le sujet est sur le point de s’endormir ou s’endort.

Pour vous aider, nous vous conseillons cet excellent ouvrage qui apprendra le massage au débutant:

Massage pour les débutants - se relaxer et relâcher les tensions - collection Appuyez ici
  • BEIDER, Rachel (Author)
  • 128 Pages - 03/21/2019 (Publication Date) - First (Publisher)

Quelles sont les bienfaits d’un bon massage ?

bienfaits massage corps esprit emotion

Les bienfaits du massage sur la posture :

Les bienfaits des massages sont nombreux, tout d’abord, ceux-ci agissent sur le corps et la posture d’une personne :

  • Un bon massage soulage les douleurs et permet de relâcher les tensions.
  • Il permet aux muscles d’être plus élastiques et souples, donc d’avoir une meilleure amplitude dans ses mouvements.
  • Il soulage les maux articulaires et aide à la mobilité.

Les bienfaits du massage sur le fonctionnement de l’organisme :

Les bienfaits du massage sur le corps ont été prouvé de façon plus profonde, sur le fonctionnement général de l’organisme, un bon massage permet :

  • De stimuler la circulation sanguine et une meilleure élimination des toxines,
  • De stimuler la circulation lymphatique (liée à la protection immunitaire).
  • De détendre le sujet : donc d’augmenter sa capacité respiratoire, de lui permettre un meilleur sommeil, moins de tension, donc amélioration de la digestion également, une peau plus saine, moins de boutons…

Les bienfaits du massage sur les émotions, les sens et le mental :

Le massage a également des bienfaits sur le plan psychique, émotionnel et sensoriel. On lui trouve notamment comme avantage :

  • La réduction du stress et de la pression.
  • La prise de conscience de son corps, et la remise au centre du sens du toucher.
  • Un moment de retour et de concentration sur soi-même.
  • Une revalorisation du corps, et de son importance, ce qui peut permettre d’augmenter l’estime et la confiance en soi.
  • Une meilleure circulation des énergies.

Quelle installation du sujet pour le massage?

Dans un premier temps, votre sujet devra être bien installé pour que le massage soit agréable. L’installation du sujet dépend du matériel dont vous disposez, mais aussi du type de massage ou de la position que souhaitera avoir le sujet ou le masseur. De manière générale, on retrouve deux grands types d’installation pour les massages :

Les tables de massage

Utilisées pour les massages en position allongée, les tables de massage peuvent être fixes ou pliantes. Elles s’adaptent en hauteur, et en accessoires : repose bras, inclinaison, position de la tête…

Les sièges de massage

Les sièges de massage sont utilisés pour les massages en position assise. Le siège est fixe ou transportable. Souvent, les sièges sont utilisés par les kinésithérapeutes ou les massages un peu plus sportifs.

Les mesures de précautions quant à la position du sujet

Si vous ne disposez pas du matériel nécessaire pour bien installer votre sujet, alors vous devrez porter votre attention sur plusieurs éléments afin de vous assurer que celui-ci soit bien installer :

  • Le dos est droit, ainsi que les épaules et la nuque,
  • Le corps n’est pas recroquevillé,
  • Le sujet porte le moins possible le poids de son corps,
  • Le sujet peut facilement respirer,
  • Le sujet n’a aucune partie du corps « écrasée »,
  • Le sujet n’a aucune partie du corps en hauteur qui pourrait s’endolorir,
  • De manière générale, le sujet est confortablement installé, et il peut en témoigner.

Quelles parties et zones du corps masser ?

muscle vaisseaux massage corps humain

Un corps, c’est grand. Rempli de recoins, de replis, de grandes et de petites surfaces, couvrant muscles, nerfs, vaisseaux, organes… À moins de ne vous lancer dans un massage intégral, et là vous êtes sûr de faire carton plein, il va falloir choisir la partie du corps que vous allez masser. Pour bien les choisir, commencez par prendre connaissance des différents éléments composant le corps d’une personne.

Massage de la tête, du visage, du cuir chevelu et de la nuque

Le massage de la tête, par là on comprend le massage facial, le massage capillaire, et également un passage sur la nuque, a de nombreux bienfaits. Il permet d’activer la circulation sanguine et de mieux oxygéner le sang, il relaxe l’ensemble d’un corps grâce à l’ensemble du réseau nerveux présent au niveau de la boite crânienne et de la nuque. Au niveau du visage, cela permet de tonifier la peau, de travailler sur son élasticité, et donc sur son vieillissement, sur les rides, les tâches, les cernes…

Un bon massage de la tête commence à la base du cou et de la nuque, puis remonte au niveau des cheveux, des mâchoires et oreilles. Attention à la propreté des mains et au type de crème/huile utilisée, avant de commencer le massage du visage au niveau du front. Partez du centre, au niveau des sourcils, et revenir vers les tempes. Massez ensuite les pommettes, et le dessous des yeux, puis les mâchoires.

Massage des épaules, du dos, et du bassin

Le massage du dos, des épaules et du bassin permet de soulager les douleurs et de travailler sur la posture du sujet. Comme tout massage, il stimule la circulation sanguine et lymphatique, permettant de mieux oxyder le sang et de mieux éliminer les toxines accumulées par le corps. Ce massage permet de détendre les muscles et de travailler leur souplesse, en plus de relâcher les tensions.

Pour un bon massage, vous pouvez partir de la nuque, ou directement des épaules. Pour cela, travaillez d’abord les trapèzes sans les pincer, puis, déplacez vous sur les épaules, avant de travailler le dos en redescendant en dessous des bras, au niveau des obliques, puis le long de la colonne, avant de redescendre sur le bassin, voire les fessiers.

Massage des bras et des mains

Le massage des bras et des mains est particulièrement agréable et a de nombreux bienfaits. Certes, tous ceux déjà cités 100 fois comme l’amélioration de la circulation, ou le soulagement des douleurs. Il permet aussi de travailler sur le vieillissement des tendons et des nerfs, il permet de stimuler certains organes et muscles, tout en soulageant le stress et en améliorant le sommeil.

Commencez par les épaules, et descendez sur les biceps, triceps, sur les avant-bras, puis sur les mains. Les mains peuvent être massées au niveau des paumes et des doigts, phalanges par phalanges. Attention sur le dos de la main à ne pas créer des brûlures à cause d’un frottement trop prononcé.

Massage pectoral et abdominal

Le massage pectoral et abdominal touche davantage les hommes que les femmes, pouvant être très intrusif chez les dames, et pas spécialement agréable à cause d’une poitrine sensible. Il permet cependant de stimuler la digestion et de la rendre plus simple en décongestionnant les organes digestifs, en évacuant les toxiques et en activant le système gastrique. Cela permet aussi d’évacuer le stress au niveau du plexus et d’améliorer l’amplitude respiratoire. Dans le cas des dames, le massage de la poitrine peut aussi permettre de dépister un cancer du sein!

Vous pouvez commencer au niveau des trapèzes, puis passer en dessous des bras, au niveau des côtes, avant de revenir sur le sternum et les pectoraux (ou la poitrine), puis de descendre sur les abdominaux, les droits et obliques.

Massage des jambes et des pieds

Le massage des jambes et des pieds est particulièrement apprécié. Les jambes et les pieds sont des parties du corps qui sont constamment sollicitées et mise à l’épreuve, portant notre poids sur toutes sortes de matières plus ou moins dures. Les pieds sont tels un regroupement des nerfs et tendons qui traversent notre corps, et un massage des pieds a de nombreux bienfaits comme un rééquilibrage de l’énergie, un soulagement des tensions grâce à un travail sur ces nerfs présents dans l’ensemble du corps, un meilleur sommeil, une meilleure circulation, …

Pour cela, vous pouvez commencer des fessiers ou du bassin, puis descendre sur les cuisses, les tibias et mollets, puis au niveau des chevilles ou pieds. Attention aux personnes chatouilleuses ou sensibles qui pourraient se contracter à la sensation de toucher, derrière les genoux, au niveau des adducteurs, ou sous les pieds. Au niveau des pieds, vous pourrez travailler la cheville et le talon, la plante du pied, ainsi que les orteils. Attention aux sensations de brûlures qui peuvent être générées à cause de frottements trop forts sur la face supérieur du pied, et de sa peau fine.

Pour vous aider, nous vous conseillons ce livre qui vous aidera sur l’anatomie et les différentes techniques de massage en fonction des parties du corps :

Massage : Anatomie et techniques
  • Ellsworth, Abby (Author)
  • 160 Pages - 11/07/2011 (Publication Date) - Vigot (Publisher)

Les éléments à prendre en compte pour bien masser

comment bien masser etre bon masseur faire massage

La pression exercée

Le premier facteur à prendre en compte pour faire un bon massage, c’est l’intensité de la pression exercée sur la peau et le corps et de votre sujet. Un masseur qui appuie trop fort peut faire mal, il oblige à se contracter pour supporter le passage des mains à certains endroits du corps. Au contraire, si la pression est trop faible, votre sujet risque de ne rien sentir, et le massage sera extrêmement décevant, ou fera des chatouilles.

La pression à exercer dépend des gens, la pression optimale étant différente pour chaque personne, et pouvant différer d’une partie du corps à une autre, il est indispensable de commencer par y aller doucement, avec un massage superficiel, puis de commencer à ajouter de la pression en restant à l’écoute du sujet. Le but est d’atteindre une pression optimale, sans la dépasser.

Le sens du geste

Le sens de votre geste est également un facteur à prendre en compte pour réaliser un bon massage : mouvements circulaires, en spirales, longilignes… Tout dans le corps a un sens, les muscles sont positionnés d’une manière, les tendons et nerfs d’une autre. Il faut savoir respecter la forme naturelle d’un corps et connaître comment il se répartit les muscles, afin d’adapter son geste et de ne pas réaliser de mouvement douloureux. Il est donc avantageux d’étudier comment se compose le corps humain.

La partie utilisée de la main qui masse

Troisième facteur à prendre en compte au moment de masser votre sujet, la partie de la main qui massera. En effet, votre main dispose de plusieurs parties : la paume, les doigts, les phalanges, le côté... Ces parties de votre main sont plus ou moins charnues ou maniables. Les doigts sont en général très utilisés, ainsi que le pouce, cependant, attention aux ongles qui pourraient blesser.

L’ambiance et la chaleur de la pièce

Un autre élément qui peut être important à prendre en compte, au moment de masser votre sujet, c’est l’ambiance et la chaleur de la pièce. Votre sujet ne doit pas avoir trop chaud, et suffoquer, ni trop froid, ce qui rendrait le massage désagréable. Aussi, vous avez la possibilité de gérer l’ambiance en matière de lumière et de musique. Je vous conseille de miser sur une lumière tamisée, qui n’agresse pas une fois le massage fini. Aussi, vous pouvez choisir une musique de fond, apaisante et pas trop brutale, qui ne soit pas diffusée trop fort.

Les douleurs et problèmes éventuels du sujet massé

Il est indispensable aussi, lors d’un massage, de prendre en compte les problèmes éventuels du sujet que vous massez. Celui-ci peut, de base, avoir des douleurs, ou des problèmes corporels en matière de muscles, d’articulation, tendons… Ces douleurs doivent être prises en compte pour ne pas que vous blessiez votre sujet, aussi, le fait d’en prendre conscience peut vous permettre de chercher à soulager votre sujet de ces douleurs.

Les différentes techniques et mouvements de massage

Zone massage a masser bon masseur

Le préliminaire du massage : l’effleurage

L’effleurage est une technique de massage réalisée avec l’ensemble de la main, mais surtout grâce aux paumes. Il s’agit de faire des mouvements circulaires sur l’ensemble du corps, avec une pression faible. En général, l’effleurage permet de préparer un massage, il éveille le corps et chauffe la peau, ou alors, il peut servir de transition entre différents mouvements pendant le massage.

Le massage par frictions

Le massage par frictions utilise le bout des doigts, et notamment les pouces. Il s’agit d’exercer une pression plus prononcée sur la peau que le massage par effleurage. Le massage par frictions permet de dénouer les couches moins superficielles de la peau, notamment, les nœuds musculaires présents en profondeur. De manière générale, les mouvements seront longilignes ou circulaires.

Le massage de type lissage

Le massage par lissage utilise différentes parties de la main, la paume, les doigts dans leur ensemble, la tranche (côté) de la main... La pression peut différer en fonction du sujet et du stade du massage, en général, elle est supérieure au massage par effleurage. Le mouvement consistera à réaliser des mouvements de va-et-vient longilignes le long des voies lymphatiques et sanguines, dans le sens des muscles.

Le massage palper-rouler

Le palper-rouler est un massage un peu plus technique à mettre en œuvre, mais très pratique pour travailler les différentes couches de la peau et sa tonicité. Il s’agira de « pincer » (attention pas trop fort!) la peau entre le pouce et le reste des doigts, et de la faire rouler, toujours entre les doigts, avec des mouvements longilignes. Cette technique de massage est surtout bénéfique pour les problèmes de peau (manque de tonus, cellulite..).

Le massage type pétrissage

Le massage par pétrissage se réalise principalement grâce aux paumes et aux talons de vos mains. Il permet de travailler les muscles en profondeur, comme on travaillerait de la pâte à pain en la pétrissant. Le masseur exercera alors des pressions, des mouvements de va-et-vient avec fermeté et une pression prononcée. Le massage par pétrissage est rythmé, il est donc conseillé sur des parties du corps plutôt charnues : cuisses, mollets, épaules…

Le massage par tapotements ou par vibrations

Le massage par tapotements ou par vibrations consiste à appliquer des pressions par hachures, coupures, martellements… Ils sont réalisés en général grâce à la tranche de la main, ou grâce à des appareils de massage par vibrations. Ces massages sont plus efficaces sur les parties charnues du corps. Il a de nombreux bienfaits, comme la stimulation et le renforcement des muscles, l’amélioration de la circulation, etc.

Pour améliorer votre technique, nous vous conseillons ce bouquin spécialisé dans le massage bien-être :

Le massage bien-être - An mo Zen - Guide visuel d'apprentissage
  • Charrier, Nathalie (Author)
  • 112 Pages - 04/30/2016 (Publication Date) - DANGLES (Publisher)

Les accessoires pour un bon massage

accessoires bon massage bien masser rouleau balle

Pour faire de bons massages, il y a plusieurs accessoires qui pourront vous faciliter la vie.

Dans un premier temps, vous pouvez utiliser des accessoires de massage, que vous pourrez prendre en main et qui vous évitera les crampes aux doigts. Il faudra cependant éviter d’appuyer trop fort, car ils sont beaucoup plus durs que des doigts, la pression exercée est donc ressentie plus forte.

Le deuxième accessoire, et il s’agit d’un indispensable, c’est l’huile de massage. Pour éviter les sensations de brûlure, à cause du frottement, l’huile est indispensable. Elle permettra un massage plus doux et plus fluide, qui évite de décoller les peaux mortes, de brûler ou de marquer la peau de votre sujet. L’huile de massage que nous avons sélectionné pour vous a un second avantage, elle est comestible ! Parfaite pour aller plus loin dans un massage sensuel..!

Le troisième accessoire est pour ceux qui adorent les massages, mais n’auraient pas envie d’en faire, ou n’ont personne pour leur en faire (si c’est le cas, consultez notre article sur les accessoires pour les dingues de massage!). Il s’agit d’un siège de massage à disposer sur une chaise, un canapé, ou autre. Il est chauffant et dispose de nœuds de massage qui vous détendront à la perfection.

Vous êtes à présent arrivé à la fin de cet article sur la façon de faire un bon massage. Nous espérons que celui-ci vous aura aidé à perfectionner votre maîtrise. N’hésitez pas à nous partager votre expérience et vos techniques préférées.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici