Home / beauté/bien-être / bien-être / Quelles huiles essentielles pour résister à l’arrivée du froid ?

Quelles huiles essentielles pour résister à l’arrivée du froid ?

huiles-essentielles-voshuiles

Vous l’avez peut-être remarqué, mais on est souvent malade au moment des changements de saison. Et en automne, c’est pire que tout ! Le retour au boulot, le passage de la canicule aux nuits fraîches et humides, la rentrée scolaire avec ses germes et ses poux… Bref, autant se préparer, et naturellement si possible!

Quelles huiles essentielles choisir pour soulager les symptômes du rhume ? Comment se débarrasser des poux naturellement grâce aux huiles essentielles? Où acheter des huiles essentielles de qualité ? Suivez le guide !

Les huiles essentielles : naturelles et puissantes !

Les huiles essentielles sont des extraits liquides de végétaux aromatiques, issus d’une distillation à l’eau, ultra concentrés, et hydrophobes (qui ne se mélangent pas à l’eau – d’où leur nom de « huiles » essentielles). Il ne faut pas les confondre avec d’autres types d’extraits végétaux, obtenus par d’autres méthodes d’extraction : teinture-mère, tisane, macérat, hydrolat…

Qui dit ultra-concentré, dit ultra-efficace, et potentiellement ultra-dangereux ! Les huiles essentielles sont des extraits 100% naturels, ce qui ne veut pas dire qu’elles sont 100% sans danger (le venin de cobra aussi, c’est 100% naturel…). Il faut donc les utiliser avec précaution, pas n’importe comment, et surtout pas sur n’importe qui !

Si vous décidez de vous y mettre, renseignez vous bien sur chaque huile, et sur son utilisation : en massage (quelle dilution, et avec quoi ?), sur un cachet à avaler (pas n’importe lesquelles !), à mélanger dans d’autres produits (cosmétiques comme ménagers : attention, certaines huiles sont photosensibilisantes, ou peuvent tacher votre linge…).

Pour tout savoir sur la fabrication des huiles essentielles, jetez donc un oeil sur ce petit reportage de Rustica, qui vous explique tout sur la distillation de l’huile essentielle de lavande (et pourrait vous donner envie d’aller vous balader en Provence…) :

Alors, qu’est-ce qu’on prévoit dans notre collection Automne/Hiver 2019 ?

Il existe des centaines d’huiles essentielles différentes, alors comment s’y retrouver ? Pour bien démarrer, il faut d’abord viser les incontournables, celles qui sont simples d’utilisation, pas trop onéreuses, et pas trop dangereuses !

  • Huile essentielle de Ravintsara : la super-héroïne de la saison froide ! Idéale pour l’hiver, elle aide à décongestionner en cas de petit rhume, et peut être utilisée directement sur la peau en massage sur la poitrine avant de se coucher pour aider à dormir en cas de nez bouché (quelques gouttes hein, pas un demi litre !)
  • Huile essentielle de Menthe Poivrée : hiver comme été, un must à avoir tout le temps sous la main (et surtout au bureau !). En massage sur les tempes ou la nuque, elle fait un bien fou en cas de mal de tête récalcitrant, mais elle aide également à la digestion, la cicatrisation, à décongestionner, et aussi à éloigner votre chien ou votre chat des plantes vertes du salon !
  • Huile essentielle de Tea Tree : elle aussi, c’est une incontournable ! Désinfectante et anti-inflammatoire, c’est l’arme secrète de la lutte anti-bobos ! Elle est utilisable directement sur la peau elle aussi (à nouveau, une goutte seulement !), pour aider à faire cicatriser les griffures, bobos ou boutons disgracieux ! Et petit plus : en massage sur la tête ou mélangée au shampoing, elle aide à se débarrasser des poux !
  • Huile essentielle de Niaouli : une autre alliée de poids pour lutter contre les petits désagréments de l’hiver ! Une goutte dans la tisane (rappel, ça ne se mélange pas à l’eau, ça flotte dessus !), ou en mélange massé sur la poitrine, et vous respirerez un peu mieux. Associée au Tea Tree, c’est le cocktail parfait pour la lutte anti-poux.
  • Huile essentielle d’Eucalyptus : il en existe plusieurs, favorisez les huiles essentielles d’eucalyptus radié ou d’eucalyptus citronné, qui sont peu dangereuses, et peuvent être utilisées en diffuseur en cas de syndrome du nez bouché ! L’eucalyptus radié est préconisé pour soulager la sphère ORL, tandis que son cousin citronné possède des propriétés anti-inflammatoires (et aide à éloigner les moustiques !)

N’oubliez pas que si vous voulez utiliser des huiles essentielles en massage, il est souvent conseillé de les diluer dans de l’huile végétale, et si vous ne voulez pas dégommer toute votre bouteille d’huile d’olive première pression à froid importée de Crète (qui serait au demeurant tout à fait adaptée !), vous pouvez faire l’acquisition d’huile végétale de nigelle, d’amande douce, de jojoba ou de noix de coco (pour n’en citer que quelques unes) qui en plus feront du bien à votre peau !

En cas de rhume, il peut être plutôt efficace de les diffuser dans votre chambre – ça tombe bien, on vous a déjà parlé des diffuseurs à huiles essentielles par ici, allez donc voir ! Attention à ne pas diffuser d’huiles essentielles si votre chat est dans la pièce, ils ont du mal à les assimiler, et son foie ou ses poumons pourraient en prendre un coup (le chien, c’est OK, mais ne lui balancez pas non plus 3 heures de vapeurs d’eucalyptus !)

Avec le bon cocktail d’huiles essentielles, vous devriez pouvoir traverser l’hiver sans souci !

 

About La rédac

La rédac' de GentlemanModerne.com. Article écrit en collaboration avec la marque, cependant tous les mots présents dans l’article sont les miens.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *