Home / Article au top / [Critique] Creed 2, un monument du cinéma !!!

[Critique] Creed 2, un monument du cinéma !!!

critique creed 2

Voici notre critique de Creed 2. Creed l’héritage avait su prouver qu’il était bien plus qu’un “Rocky” camouflé, Ryan Coogler avait insufflé à son long métrage la passion et la puissance nécessaire pour faire vivre Adonis Creed sur le grand écran. Trois ans plus tard, Michael B Jordan enfile à nouveau le short et remonte sur le ring cette fois sous la caméra de Steven Caple Jr. Adonis va devoir relever son plus grand défi et vaincre le fils d’Ivan Drago, l’homme qui a tué son père sur le ring. Steven Caple Jr est-il parvenu à offrir à Creed 2 une légitimité ? Réponse dans la suite.

Creed 2 : La critique

La vie est devenue un numéro d’équilibriste pour Adonis Creed. Entre ses obligations personnelles et son entraînement pour son prochain grand match, il est à la croisée des chemins. Et l’enjeu du combat est d’autant plus élevé que son rival est lié au passé de sa famille. Mais il peut compter sur la présence de Rocky Balboa à ses côtés : avec lui, il comprendra ce qui vaut la peine de se battre et découvrira qu’il n’y a rien de plus important que les valeurs familiales.

C’est donc Steven Caple Jr, acteur/réalisateur, qui est derrière la caméra pour ce second opus de la franchise Creed. Evidemment, l’ensemble du casting du premier film est de retour, de Michael B Jordan en passant par Tessa Thompson, Sylvester Stallone, toute la troupe est présente. Dolph Lundgren revient dans la franchise 34 années après sa dernière apparition dans Rocky 4 où il incarnait le fameux boxer russe qui prenait la vie du fidèle ami de Rocky Balboa, Apollo Creed. Dans ce nouvel opus, le fils d’Ivan, incarné par Florian Munteanu, entend bien faire briller de nouveau la lignée de Drago en lançant un défi à Adonis.

critique creed 2 michael b jordan

Le scénario bien qu’un poil convenu et faisant directement écho à Rocky 3 et 4, fonctionne sans trop de difficultés, car le film à bien d’autres choses à proposer. Commençons par l’intensité dramatique du film. On craignait un film un peu pathos, se reposant sur le cliché de la vengeance classique, mais Michael B Jordan impressionne dans le registre dramatique. Le film excelle lorsqu’il s’agit de nous faire ressentir des émotions, il vous prend par les tripes dès les premières minutes du film et ne vous lâche plus, même en dehors de la salle le spectateur est sous l’emprise d’une excitation surnaturelle. Car, si le scénario est classique, les scénaristes du film, notamment Stallone, ont réussi à faire ressortir la quintessence du film à travers les différents dialogues du film, mais aussi grâce à tous les éléments placés en background. Incontestablement, les fans de Rocky sortirons bouleversé de la salle. Creed 2 s’inscrit dans la lignée des films de la franchise en mettant la famille au centre du récit et en s’intéressant une nouvelle fois aux questions du dépassement de sois, de nos motivations, nos objectifs, de l’amour. Michael B Jordan et Florian Munteanu sont d’une justesse troublante, on éprouve une compassion déstabilisante pour le fils Drago, mais à l’inverse de la rage lorsque l’on se place du point de vue d’Adonis. Steven Caple Jr nous bouleverse à plusieurs reprises, notamment, car il a su capter l’émotion direct et l’alchimie qui se dégage du cast pour faire entrer le film dans une autre dimension. Dans d’autres mains, le film aurait pu n’être qu’un très bon film de boxe, mais le réalisateur, en y ajoutant à son film des moments de vie sincères, réussit à toucher très profondément le spectateur. Sylvester Stallone incarne, selon lui, une dernière fois Rocky Balboa. Plus bouleversant que jamais l’acteur offre à son alter ego une dernière apparition toute en émotion. Le film ne se contente pas seulement d’offrir des moments intimistes et s’il est si bon c’est aussi parque Steven Caple Jr a su trouver le parfait équilibre avec les scènes de combat.

« Le film excelle lorsqu’il s’agit de nous faire ressentir des émotions, il vous prend par les tripes dès les premières minutes du film et ne vous lâche plus, même en dehors de la salle le spectateur est sous l’emprise d’une excitation surnaturelle. »

critique creed 2 michael b jordan

Ryan Coogler avait fait le choix de styliser autant que possible les scènes sur le ring, plan séquence audacieux, mouvements de caméras, ralentis. Steven Caple Jr a choisi une tout autre approche pour mettre en scène les différents combats du film. Même si certaines fioritures comme les ralentis sont de retour, le jeune réalisateur a misé sur une mise en scène beaucoup plus froide, beaucoup plus dans l’impact. Dans Creed 2 on ne regarde plus le combat, on y participe. On souffre, on doute, on pleure, on crie au fur et à mesure que les poings de Drago heurte le corps d’Adonis avec une rare violence. Rarement on avait eu l’impression de ressentir autant les coups. La mise en scène est impressionnante, elle délaisse tout le génial bling bling de Coogler pour nous proposer quelque chose de brutal, de sauvage. Les combats donneront aux spectateurs une boule au ventre, de rage, de force, d’émotions. On a parfois envie de se lever de se joindre au combat, d’extérioriser la soudaine vague d’énergie et de stress qui nous gagne. Creed 2 est une expérience de cinéma comme on en vie rarement. Le génie du film réside dans le fait que ces séquences sont autant impressionnantes uniquement grâce aux moments de vie mis en scène plus tôt dans le film. On souffre pour Adonis, car on nous a donné une raison de souffrir pour lui. Tout comme le premier film, cette suite s’appuie sur une bande son parfaite qui apporte significativement au film. Que ce soit dans les séquences de narration ou durant les combats. Cable Jr propose également une mise en scène des avant matchs absolument bluffante. Jeu de lumières, bande son, mouvements de caméra, la pression d’avant match est tout aussi éprouvante du côté du spectateur.

« Creed 2 est une expérience de cinéma comme on en vie rarement. »

critique creed 2 combat

Mon avis sur Creed 2

Éprouvant, touchant, formidable, émouvant, la liste d’adjectifs est longue pour cette suite. Steven Caple Jr n’a pas juste sublimé le travail de Ryan Coogler sur le premier film, il l’a transcendé. Le réalisateur propose une oeuvre qui vient fouiller dans les entrailles du spectateur. Le film vous prend aux tripes. Creed 2 fait partie de ces rares films qui s’appuient sur l’émotion direct. Celles que l’on ressent dans une synergie parfaite et pourtant inexplicable avec les images qui défilent devant nos yeux. Creed 2 est une expérience de cinéma pure et rare. L’année commence de la meilleure des manières.

[Critique] Creed 2, un monument du cinéma !!!
5 (100%) 3 votes

About Anthony Corbelli

Il y a bien longtemps dans une galaxie lointaine, très lointaine... Un jeune passionné de cinéma, de jeux vidéos et de culture geek.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *