Home / Article au top / [Critique] Avengers Endgame : la fin d’un cycle

[Critique] Avengers Endgame : la fin d’un cycle

avengers endgame critique avis

Après onze années, Marvel Studios et Disney s’apprêtent à conclure l’arc narratif de 21 films inter-connectés. Un évènement majeur, qui risque de provoquer un ras de marrée dans l’histoire du cinéma. Le film s’apprête à briser tous les records. Après avoir laissé les spectateurs dans l’incompréhension à la toute fin d’Infinity War, Disney et Marvel sont maintenant prêts à envahir les salles obscurs. Avengers Endgame est-il le mastodonte attendu ? Réponse dans la suite de la critique.

Avengers Endgame, la critique !

Thanos ayant anéanti la moitié de l’univers, les Avengers restants resserrent les rangs dans ce vingt-deuxième film des Studios Marvel, grande conclusion d’un des chapitres de l’Univers Cinématographique Marvel.

Après onze années à nourrir la pop-culture et avoir refaçonné l’industrie hollywoodienne, Marvel Studios amorce son premier grand virage avec EndGame. C’est de nouveau Anthony et Joe Russo que l’on retrouve derrière la caméra. Duo de réalisateur qui aura modelé le MCU de ces dernières années et qui se doit de conclure un grand chapitre de cet univers. Déjà derrière Infinity War, le duo, reprend donc là où ce dernier c’était arrêté, c’est-à-dire directement après le claquement de doigt du titan fou. On pourrait mentionner l’ensemble du casting, mais il faudrait plus d’une critique pour en écrire tous les noms. Néanmoins, Avengers Endgame marque le grand retour de Jeremy Renner en Hawkeye qui était étonnement absent du dernier film. Difficile de parler du film dans son ensemble sans en dévoiler quelques surprises, c’est pourquoi, dans cette critique, seul les éléments centraux seront abordés afin de ne pas gâcher les nombreuses surprises du film.

Il faut saluer le temps accordé à la psychologie des personnages. Le film prend son temps pour installer le contexte post-Thanos. Une très bonne chose, d’autant plus que les Russo et les scénaristes ont vraiment réalisé un superbe travail. Sûrement le film du MCU qui accorde le plus de temps à la psychologie des personnages. Quand bien même on ne redécouvre pas les personnages, ils prennent une dimension supplémentaire grâce à ce travail en profondeur. Le film utilise ses trois heures de la meilleure des manières possibles. Non seulement aucune longueur ne se fait ressentir, mais surtout il s’agit surement du film le plus équilibré du Marvel Cinematic Univers en terme de rythme. Il fallait trouver un juste équilibre pour chaque héros et ceux malgré le roster de personnages impressionnant. C’est un miracle que le film tient la route, mieux, qu’il soit totalement réussit. Car, oui, les enjeux étaient énormes pour les Russo. Il fallait d’une part, conclure les évènements laissés en suspend à la fin d’Infinity War, mais aussi boucler un arc narratif qui avait débuté il y a onze années avec Iron Man. Pouvions nous attendre à un film plus surprenant ? Oui, assurément. Pouvions nous espérer une meilleure conclusion ? Non, sans l’ombre d’un doute. Les Russo ont réussi un tour de force en proposant un épilogue puissant et magistral. D’autant plus que Robert Junior rayonne plus que jamais en Tony Star et que son alchimie à l’écran avec Chris Evans est absolument jouissive.

Depuis le Captain America Winter Soldier, les Russo divisent la critique, notamment par leur manière de filmer les séquences d’actions. Endgame ne fera pas exception, si l’action reste lisible la plupart du temps, on regrette que les réalisateurs aient opté pour la praticité au détriment de l’esthétique. Ne vous méprenez pas, le film regorge de moments épiques, notamment la bataille finale qui devrait provoquer une hystérie collective tant la séquence est incroyable. On regrettera tout de même des séquences trop coupées et des flous assez gênants. À l’image de la conclusion, on regrettera qu’Anthony et Joe Russo n’aient pas tenté d’insérer un peu de folie aux séquences d’actions. On comprend tout de même l’intention derrière cette décision, faire de Endgame un film pour les fans. Visuellement dans la droite lignée d’Infinity War, ce nouvel Avengers est bluffant. Les chorégraphies des combats, même si basiques ont le mérite d’être réussies, d’autant plus que les scénaristes nous ont réservé quelques surprises de taille qui donnent une toute nouvelle dimension à certains personnages.

On saluera également les compositions musicales du film. Franchement réussie, surement l’une des meilleures bande son depuis plusieurs années. Evidemment, on retrouve le thème original des Avengers. Le film remplit parfaitement le pari de nous faire vibrer.

Mon avis sur Avengers Endgame

Avengers Endgame n’est pas parfait. Néanmoins, il vient conclure vingt-deux films de la meilleure des manières possibles. On aurait pu espérer plus fou, plus surprenant, mais les Russo nous ont offert la fin la plus juste. Avec Endgame ce sont onze années de film qui sont revisitées. Comme un dernier coup d’oeil avant de fermer définitivement ce chapitre. Excitation, frissons, larmes, nostalgie, attendez vous à passer par toutes les émotions. La fin fait partie du voyage.

 

[Critique] Avengers Endgame : la fin d’un cycle
5 (100%) 1 vote

About Anthony Corbelli

Il y a bien longtemps dans une galaxie lointaine, très lointaine... Un jeune passionné de cinéma, de jeux vidéos et de culture geek.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *