[Test & Avis PS4] Dreams, un jeu-vidéo totalement fou !

test-ps4-dreams

Voici notre test et avis de Dreams, une exclusivité PS4 (qui devrait aussi être disponible sur PS5) attendue depuis 5 ans et qui s’est enfin montrée officiellement en ce début d’année 2020 ! Créé de toutes pièces par Media Molécule – le célèbre studio anglais déjà à l’origine de jeux créatifs à l’image de Little Big Planet ou encore TearAway – Dreams fait ainsi beaucoup parler depuis sa sortie puisqu’il révolutionne en partie l’univers du jeu-vidéo ! Et pour cause, le nouveau bébé de Media Molécule propose un monde totalement fou accès sur une création extreme et infinie, et un esprit communautaire online complètement déroutant. Parfois intriguant et vraiment décalé, le jeu se montre tout aussi génial tant dans sa conception que son utilisation. Je l’ai testé depuis quelques jours déjà, et je vais maintenant tout vous dire sur ce Dreams vraiment incroyable !

Découvrir Dreams sur Amazon :

Dreams PS4
  • Jeu de création et d’aventure sur PS4, Pour créer de superbes univers artistiques et jouer aux...
  • Trois modes : histoire, création et rêve onirique pour explorer les rêves des autres joueurs avec...
  • Caractéristiques du jeu : 1 à 2 joueurs, Mode solo, Disponible en version française intégrale,...
  • Compatibilités : consoles PS4 et PS4 Pro, PlayStation Camera, manettes DUALSHOCK 4 et PlayStation...
  • Contenu : 1 x Jeu Dreams pour PlayStation 4, Version physique, Jaquette en français, Dimensions du...

La bande-annonce de Dreams :

Dreams : Jouer, créer et partager !

Jouer, créer et partager. C’est sur cette devise que repose intégralement Dreams, puisque dans ce titre il est possible de créer absolument tout et n’importe quoi, de partager ses inventions et bien entendu de les jouer ! Pour autant, malgré cet horizon infini de possibilités, Dreams se manie au départ tout doucement, pour rentrer dans le moule en douceur et apprendre à parfaitement gérer les mécaniques du jeu. Ainsi, dès le lancement, je dois déjà choisir le compagnon qui m’accompagnera tout au long de l’aventure. Ce compagnon est une créature fantastique assez intrigante nommé « follet », que l’on sélectionne donc dès les premières minutes et que l’on peut aussi personnaliser.

test-dreams-ps4-follet

En réalité, outre l’aspect personnalisable et affectif que l’on peut affiner avec la créature, cette dernière sert surtout à naviguer dans l’interface de Dreams, en agissant comme une sorte de pointeur à l’image de la souris d’un PC. Le principe est innovant et assez original, et pour déplacer ce pointeur à la perfection, Dreams offre alors plusieurs solutions : il est soit possible d’utiliser les deux sticks traditionnels de la manette, soit le détecteur de mouvement de la DualShock 4 ou soit le Plasyation Move. Pour ma part, j’ai choisi le mode avec la détection de mouvement de la manette. Et après une bonne introduction de plusieurs minutes – avec plusieurs didacticiels pour comprendre les déplacements et le concept du jeu – je suis enfin lancé dans le monde fantastique de Dreams. J’arrive alors sur un interface avec deux modes de jeu :  « voyage onirique » ou « création ». L’aventure peut enfin commencer !

Le rêve d’Art, un prologue de quelques heures pour se faire la main

Ces deux modes de jeu bien distincts sont la pierre angulaire de l’aventure de Dreams. Dans le mode « voyage onirique » il sera enfaite possible de jouer à toutes les créations des joueurs du monde entier (et même de Média Molécule), tandis que le mode « création » servira de studio de développement pour créer ses jeux ou autres. Ici, dans le « voyage onirique », le studio anglais propose d’ailleurs une petite histoire solo, une sorte de grand prologue pour apprendre à maitriser définitivement l’univers de Dreams et découvrir ce qu’il propose. Nommé « le rêve d’Art », le joueur bascule alors dans la peau d’un contrebassiste sur la touche, en cruel manque de confiance en soi et plongé dans une envoutante déprime. Art vient de lâcher sa double basse et son groupe de jazz, et prisonnier d’une profonde mélancolie, ce dernier s’enferme dans sa mallette de musicien pour vagabonder en toute liberté dans ses rêves…

test-dreams-ps4-reve-d-art
Art est un contrebassiste sur la touche et en pleine déprime !

Avec mon fidèle « follet » à mes cotés, je plonge donc dans l’univers tantôt sombre et tantôt gentillet de ce musicien perdu, en découvrant au passage plusieurs mondes et univers, d’une campagne féérique à un décor industriel crasseux, ou carrément à une foret faite de LED et d’arbres en acier ! Le ton décalé ou féérique est au passage totalement assumé, et mêlé à une réalisation artistique mature et tout simplement sublime – avec des jeux de lumières parfaits et une bande son alliant parfois des sons jazzy ou rap east coast façon années 90′ – l’aventure est vraiment prenante ! J’y découvre aussi des modes de jeu très plaisant, qui mélangent des phases de plateformes, de Point’n’Click, parfois de FPS ou d’action en tout genre ! Au fil de l’aventure, l’action va d’ailleurs crescendo avec un final assez explosif. Bon à savoir, ce prologue est assez court et peut être bouclé en moins de trois heures, ce dernier servant essentiellement à montrer au joueur toutes les possibilités de Dreams !

test-dreams-ps4-le-reve-d-art
Le prologue nommé « le rêve d’Art » est somptueusement réalisé !

Un véritable studio de développement

Outre cette petite aventure épique, Dreams met bien entendu en scène son fameux mode de création ! Pourtant, en s’y plongeant rapidement, on peut vite se sentir dépassé ! Média Molécule fait malgré tout l’effort de proposer des tas d’introductions, des vidéos (pour sculpter un buste d’homme, créer une scène stylisée, assembler des niveaux etc) et de didacticiels en tout genre pour rendre la chose plus facile, mais je dois quand même l’avouer : il faut vraiment être passionné par le développement et avoir des heures et des heures de pratiques pour créer soi même quelque chose qui tienne la route ! Point positif tout de même : toutes les créations que les joueurs réalisent (du simple objet, personnage ou décor) sont visibles en online et peuvent être likées ou réutilisées par tous les autres joueurs ! On retrouve alors un système de partage et d’entraide en ligne (j’y reviendrai plus bas) comme c’était le cas avec Death Stranding !

Cette fonctionnalité est très satisfaisante puisqu’elle permet alors de prendre n’importe quel élément en ligne sur le serveur (des objets, des paysages, des musiques etc) pour le réarranger à ses propres besoins et créer à son tour son petit monde de rêve ! Ce qui permet aussi à certains gamers de se spécialiser dans des niches particulières, ces derniers créant ainsi exclusivement des choses dont ils sont spécialistes, afin de les partager et de gagner en likes, notamment.

Aussi, il faut savoir que ce mode création ne permet pas seulement de créer des jeux-vidéo ! Il est en effet simplement possible de créer des décors, des musiques, des courts-métrages, des animations, des peintures, des sculptures, des objets ou des personnages ! Et toutes ces créations se retrouvent alors partager dans le dreamiverse, et tous les joueurs de la planète peuvent ainsi « jouer » à vos jeux ou « visiter » vos créations ! Et c’est bien ici que Dreams devient totalement fou et addictif !

test-dreams-ps4-star-wars
Avec un peu de maitrise, il est possible de créer ce genre de chose sur Dreams !

Un incroyable petit monde communautaire autour du jeu-vidéo !

Si vous êtes un tantinet flemmard comme moi, et que vous ne voulez absolument pas vous casser la tête en créant vos jeux ou décors de A à Z, c’est bien dans le mode « voyage onirique » que vous trouverez votre bonheur ! Au delà donc du prologue « rêve d’Art », Dreams met en scène une gigantesque interface pour tester toutes les créations des gamers ! On y retrouve ainsi une barre de recherche, un système de tags, et les créations les plus « likées » en première page ! Et il m’a fallu seulement quelques secondes pour me rendre compte de la diversité, de la qualité, de l’absurdité ou encore de la folie des oeuvres qui y étaient partagées !

Il faut savoir que le jeu était en early access depuis avril 2019, et que certaines créations ont alors eu le temps de se peaufiner à merveille. Ainsi en première page, il est possible de retrouver des jeux cultes et des hommages aux jeux d’antan absolument fantastiques et parfaitement réalisés ! Les possibilités sont infinies, allant de Tomb Raider, Crash Bandicoot, Resident Evil, Metal Gear Solid à Sonic, Super Mario ou encore Batman ! En m’aidant dans la barre de recherche, j’ai même trouvé un remake de Call Of Duty ou de Star Wars ! Et certaines reproductions sont à couper le souffle, et un joli petit tour sur Youtube suffit pour s’en rendre compte !

Aussi, en me baladant dans toutes ces créations partagées, j’ai trouvé quelques pépites vraiment amusantes ! D’un jeu où le personnage principal est un bandit enfermé dans un musée et qui doit saboter le plus d’oeuvres d’art avec sa modeste batte de base-ball sans se faire embarquer, à une explosive immersion avec un monstre qui doit détruire toute une ville de A à Z, les expériences sont toutes originales et diversifiées ! Un système de recherche aléatoire est également disponible, et il permet alors de trouver certaines créations vraiment spéciales ! Car oui, sur Dreams, on trouve de tout. Tout et n’importe quoi ! L’absurdité de certains créateurs n’a ainsi plus aucune limite, et il ne faut pas être surpris quand on tombe sur une immersion un poil surprenante !

C’est comme ça que j’ai découvert un jeu totalement bizarre, ou je devais contrôler un personnage avec deux blocs de jambons dans les mains, qui était enfermé dans un carton, qui lâchait des insultes à foison et qui devait se battre contre deux géantes créatures ! C’est aberrant, déconcertant, mais aussi vraiment plaisant ! Personnellement, j’adore ce genre de créations, car je rentre alors dans l’esprit vraiment déconnecté du créateur et je sais pertinemment qu’aucun autre jeu propose actuellement ce genre de choses. Par ailleurs, Dreams offre aussi son lot de créations artistiques beaucoup plus sérieuses. J’ai ainsi trouvé des courts métrages vraiment bien réalisés, des remakes de certaines scènes célèbres de films, des musiques somptueuses, et meme des visites virtuelles de certains musées, où les créateurs y exposaient leurs peintures et leurs sculptures ! Sur Dreams, on ne sait jamais sur quoi on va tomber, quelle création on va découvrir, et le jeu prend à mon sens tout son intérêt à cet instant précis !

Mon avis final sur Dreams

Avec son approche du jeu-vidéo vraiment originale, et sa devise « créer, jouer, partager » Dreams est une vraie bouffée d’air frais en ce début d’année ! L’introduction « le rêve d’Art » qui permet de découvrir le jeu est subliment réalisée, le mode création est compliqué mais permet de réaliser toutes sortes de chefs d’oeuvres avec un minimum d’implication et de sérieux, et le voyage onirique nous fait découvrir des tonnes et des tonnes de créations, dont certaines sont tout simplement exceptionnelles ! Je pourrais ainsi parler pendant des heures et des heures de Dreams, évoquer tous les jeux que j’ai testé pendant des semaines et des semaines, tellement ce jeu est fou ! Le seul coté négatif à noter tout de même est le penchant beaucoup trop « bac à sable » des créations, qui peut lasser au fil du temps certains joueurs. Mais avec toutes les autres créations qui risquent de sortir d’ici la, le titre de Media Molécule devrait encore faire beaucoup parler de lui !

J’ai aimé : 

  • le mode création qui permet de réaliser des chefs d’œuvres
  • l’introduction « le rêve d’art », courte mais parfaitement réalisée
  • le partage et ce sentiment de vraie communauté
  • découvrir les créations des joueurs du monde entier

J’ai moins aimé : 

  • le coté un peu trop « bac à sable » des jeux créés
  • le mode création pas si simple à manier

MA NOTE : 17/20

Découvrir Dreams sur Amazon :

Dreams PS4
  • Jeu de création et d’aventure sur PS4, Pour créer de superbes univers artistiques et jouer aux...
  • Trois modes : histoire, création et rêve onirique pour explorer les rêves des autres joueurs avec...
  • Caractéristiques du jeu : 1 à 2 joueurs, Mode solo, Disponible en version française intégrale,...
  • Compatibilités : consoles PS4 et PS4 Pro, PlayStation Camera, manettes DUALSHOCK 4 et PlayStation...
  • Contenu : 1 x Jeu Dreams pour PlayStation 4, Version physique, Jaquette en français, Dimensions du...

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici