Home / lifestyle / sport / Geek’n’Fit : ce coach qui gagne à être connu

Geek’n’Fit : ce coach qui gagne à être connu

geek n fit interview ghais guelaia

Qu’ils s’appellent entre autres Thibault Geoffray ou qu’ils soient Tibo « in Shape », que leurs méthodes soient appréciées ou décriées, ils comptent des millions de followers (et, conséquemment aussi, des haters) sur les réseaux sociaux, publient des livres et des vidéos, prodiguent des conseils qui ont valeur de modèles… Ils font le buzz et l’objet de tant, tant d’articles.

Chez Gentleman Moderne, nous sommes sportifs et nous les suivons, les apprécions ou les jalousons (en fait sur ce dernier point… non), mais ils ne nous empêchent certainement pas d’aller voir ailleurs. Et de nous intéresser à tant d’autres coachs qui, sans atteindre les centaines de milliers de followers, sont aussi méritants et méritent de notre part un article. Un article pour se démarquer des centaines d’articles déjà parus et paraissant régulièrement sur ces « Master coachs » décrits plus haut.

C’est donc l’objet d’une série qui présentera certains de ces coachs, sélectionnés sur plusieurs critères, après un long suivi, et avec notre rigueur de sportif. Ces coachs qui, sans être dans l’ombre, méritent tout de même plus de lumière. Nous les avons rencontrés et vous invitons à le faire, par le biais de cette série d’articles. Et au-delà de ce qu’ils présentent sur leur site et leurs pages, derrière le package de pecs, nous nous sommes aussi intéressés à leur personne.

Aujourd’hui : Ghaïs Guelaïa (que, pour des raisons évidentes qui sied à notre élégance, nous éviterons d’appeler « GG »), fier lyonnais, se présente et présente Geek’n’Fit.

Geek’n’Fit : ni freak, ni geek (ou si peu)

Il y a quelques semaines avec le premier article de cette série sur les coachs sportifs moins connus, nous vous avions présenté les mâles alpha de chez AlphaBody. Aujourd’hui, nous allons vous présenter leur contraire : les geeks.

Leur contraire ? Enfin, tout dépend de l’image que l’on se fait de ces personnes. Et, soyons et soyez honnêtes, quelle image nous vient en premier quand nous pensons à un « geek » ? À une personne avec des grosses lunettes plantée devant son écran d’ordinateur, et dont certains font des vidéos YouTube. Nous pourrions penser que cette image est quelque peu exagérée, clichée, biaisée, éculée… Mais Ghaïs nous prouve que non, peut-être que non. Car Ghaïs :

  • porte (parfois) de grosses lunettes
  • est souvent planté devant son ordinateur
  • fait des vidéos YouTube

Ok, donc Ghaïs est un Geek comme Salomon est juif (référence defunesienne à Rabbi Jacob… les vrais savent… comme ils  savent que ce n’est pas le sujet et que l’auteur a un humour particulier). Ghaïs aurait l’apparence d’un geek, mais si l’apparence revêt son importance chez Gentleman Moderne (normal pour un site de lifestyle masculin), elle n’est pas pour autant l’unique référence. Ghaïs peut avoir l’apparence d’un geek mais n’est pas forcément le geek que l’on s’imagine tel que défini plus haut.

Lui aussi, nous le suivons depuis des années. Au point de lui consacrer cet article. C’est le seul coach que l’on connait qui explique, démocratise, vulgarise aussi bien le sport, les méthodes sportives, de renforcements musculaires et de nutrition. Tout cela avec un travail et une rigueur frôlant l’excellence – n’ayons pas peur de l’écrire. Mieux : il rend ces disciplines accessibles à tous.

Ses vidéos, celles justement évoquées plus haut, sortent avec régularité et leur nombre plutôt impressionnant donne l’embarras du choix tant elles couvrent un large nombre de sujets. Beaucoup de sous-sujets sont aussi abordés sans justement faire dans le hors-sujet: étirements, yoga, arts-martiaux, mode, gestion du stress, devenir jedi, bière et clope, Godzilla, etc, etc.

Ces vidéos durent rarement plus de dix minutes, un format parfait, sont claires et concises, bien documentées et présentées avec un débit rapide mais articulé, vont à l’essentiel, sont drôles à leur façon, et font de notre ami Ghaïs le Geek un coach attachant qui a gagné notre confiance.

Mais plus encore, et c’est ce que nous apprécions, Ghaïs se mouille et pas qu’au sens propre en salle de sport. Il ne sort ni de généralités ni ne survole le sujet abordé. Et surtout : il n’hésite pas à parler de ses confrères plus connus et, sans jamais tomber dans l’agressivité, à tailler gratuitement ces derniers. L’exemple de sa vidéo de 2017 décriée dans les commentaires Youtubeurs : tous dopés ?! , et ses suites, est l’exemple, alors que son « Avertissement » du début illustre l’esprit de Ghaïs : « Rien de ce qui est dit dans cette vidéo ne tient pour vérité ».

Il y a aussi l’exemple de sa vidéo sur Tibo in Shape… là non plus rien d’agressif ni de gratuit.  Juste des constats et des avis (justifiés de sa part) que nous partageons en grande majorité et qui nous font répéter, pour les débutants en musculation : renseignez-vous bien avant, ne croyez pas tout ce que vous pouvez lire, fixez-vous des objectifs réalisables sans aveuglement prendre l’exemple de la plastique de ces stars du coaching. Nous vous renvoyons à notre article sur ce sujet.

Autre exemple récent, parmi nos préférés, et qui illustrent tout à faire la démarche et le professionnalisme de Ghaïs, celle de mise en garde contre les arnaques de fitgame et Franck Ropers. Nous n’en dirons pas plus, il suffit de la visionner.

Des exemples, il y en a pleins. Car se balader dans la chaine YouTube de Geek’n’Fit est un régal de richesses et d’enseignements.

Alors, bonne balade : http://youtube.com/c/geeknfit 

GEEK’N’FIT EN QUELQUES MOTS

Logo Geek n Fit

Pourquoi « Geek » ? 

Quand on dit “geek” pour la majorité, ça veut d’abord signifier “quelqu’un qui aime bien les nouvelles technologies, les super-héros, les mondes imaginaires”. Cependant – même si loin de moi l’idée de nier mon attachement à la pop-culture qui est un trait bien tangible de ma personnalité – si on regarde la définition (Wikipédia évidemment) on obtient “un Geek est une personne passionnée par un ou plusieurs domaines précis”. Et c’est exactement ce que je suis : un passionné.  Dès que je me plonge dans un domaine, je ne le fais pas à moitié. Par exemple au club de kendo (l’art martial que je pratique depuis mes treize ans), dès qu’il y avait un détail un peu technique, un nom particulier en japonais qui leur échappait, mes professeurs se tournaient vers moi pour me poser la question. Et c’est avec cette même curiosité dévorante que j’aborde le monde du sport au sens large, ainsi que de la musculation en particulier.

Une phrase pour présenter Geek’n’Fit ?

“L’esprit “nerd” au service du sport”, ou peut-être “No bullshit attitude” je n’arrive pas à me décider.

Une phrase pour te présenter ?

Bienveillance et sincérité. Un être sincère mais pas bienveillant est infect, un être bienveillant mais pas sincère est un menteur. Je crois sincèrement qu’en respectant ces deux valeurs à mesure égale, le monde progresse. 

Qu’est-ce qui te différencie des autres méthodes de coaching et autres coachs?

Probablement l’accent extrême mis sur l’individualisation et l’adhérence : le meilleur programme du monde n’est pas celui qui donne de bons résultats sur la majorité. C’est celui qui te permet à TOI d’accéder à TES objectifs (selon ce qui est possible), et qui te motive à continuer sur le long terme.

Combien de Geeks dans ta team depuis sa création?

Tout le monde n’a pas besoin d’être un Geek pour me suivre, apprécier mon travail. Mon but est avant tout de transmettre les informations que je vais chercher en tant que passionné au plus grande nombre, sans faire de raccourcis pour autant. Si tu veux un nombre cependant, environ 23 000 sur YouTube, et les plus déterminés, les plus “geek” sont sur mon serveur discord, une plateforme de discussion instantanée ou on essaye de s’entraider pour tous progresser. Elle compte environ 600 personnes.

Les accessoires essentiels pour un Geek ?

Évidemment, un Smartphone avec pleins d’applications du style “Scan up”,“Nutriplanning” ou “My fitness pal” pour mieux manger. Une petite balance portative, (ça fait un peu dealer ou maniaque mais on s’en fout) histoire de maîtriser son alimentation dans la plupart des circonstances. Une liseuse pour continuer à se documenter, et enfin des lunettes bloquant la lumière bleue pour éviter de bousiller les yeux et les cycles de sommeil avec trop d’écrans.

Les accessoires à bannir pour un Geek ?

Tout ce qui sort sur les sites de crowdfunding et qui a l’air révolutionnaire pour l’entraînement… Sans avoir été testé par des études sérieuses.

La « hype » (NDLA : tout ce qui est à la mode) est souvent la pire conseillère du geek.

Tes tranches de tarifs ?

Pour le moment c’est compliqué, j’ai un site avec des grilles disponibles, mais comme je suis en train de passer un diplôme (en pleine période d’examen) je n’ai pas le temps de m’occuper des demandes. Une fois le diplôme passé, je compte les réviser. Donc promis, je demanderais à Gentleman Moderne de bien vouloir mettre à jour l’article quand ce sera plus stable.

GHAÏS EN QUELQUES MOTS

geek n fit interview ghais

Salle ou poids de corps ?

Ma salle permet aussi de faire du poids de corps, pourquoi choisir ?

Burpees ou salade ?

Burpees, je ne suis pas une vache !

IMC ou IMG (à justifier)?

L’IMC est une valeur complètement arbitraire, selon elle je suis aux portes de l’obésité, alors qu’on voit mes abdos.
L’IMG vainqueur par K.O

Mc Do ou KFC ?

KFC, évidemment. Et je les vois les coachs qui auraient répondu “aucun des deux” : bande d’hypocrites, qui ne fait pas de cheat meal ?

Trois coachs qui sont pour toi un exemple ?

Greg Nuckols, un monstre de méticulosité, force, et passion.

Jeff Cavaliere, le spécialiste de l’individualisation.

Et, même s’il n’est “qu’influenceur”, Jujimufu, pour sa créativité et son enthousiasme communicatif.

Trois coachs qui sont tout au contraire un contre-exemple ?

Aïe, je ne vais pas me faire des amis, mais tant pis…
Alex Levand, j’ai entendu des choses complètement hallucinantes autant sur sa chaîne qu’apparemment des personnes qu’il coachait.

Nathan Mozango, ça manque clairement de professionnalisme d’être aussi tactile avec ses élèves féminines, mais en plus l’afficher sur les réseaux… Déjà que la profession n’est pas bien vue de ce côté…

 Enfin Shawn T, le coach d’insanity. Pas lui personnellement, son programme n’est pas pire qu’un autre, mais il est la figure de proue du “programme unique qui va à tout le monde”.

Qu’est-ce que pour toi un « gentleman moderne » ?

Quelqu’un qui s’efforce au quotidien d’être le meilleur homme possible, autant dans ses relations que ses convictions. Je donnerais Keanu Reeves comme exemple célèbre.

Un péché pas si mignon ?

Les crêpes. Je pourrais manger des crêpes tous les jours de ma vie.

Un secret très, très embarrassant ?

J’ai une vidéo sur YouTube pas si bien cachée que ça sur une autre chaîne m’appartenant ou on me voit adolescent chantant le générique d’American Dad. Honnêtement, j’espère que ça ressortira pas le jour de mon mariage.

On entre chez toi (avec un mandat d’arrêt, bien-sûr), que trouve-t-on dans…
Ta penderie ?
Beaucoup trop d’affaires, je suis un accumulateur.
Ta salle de bain ?
Une armada de rasoirs, ciseaux, brosses, cires… Pour ma barbe.
Ton frigo ?
Beaucoup de fromage, j’adore ça, mais de bonne qualité hein !

Ton livre favori ?

J’ai plutôt un auteur qu’un livre, Terry Pratchett. Pour commencer son œuvre, je recommande Le Fabuleux Maurice et ses rongeurs savants.

Ton film favori ?

Princesse Mononoké

Ta drogue favorite ?

La dopamine. J’adore me fixer des objectifs et les accomplir.

Ta musique pour se motiver à faire du sport ?

Les opening d’animés, du style Fullmetal Alchemist,  JoJo’s Bizarre Adventure… ! Ou plus accessible : The Pretender de Foo Fighters.

Ta musique pour se relaxer après le sport?

Je mets une station YouTube : “lofi”

La partie de ton corps dont tu es le plus fier ? 

Complexe. Génétiquement, je suis doué sur les trapèzes et le cou, mais je n’en suis pas fier : c’est facile pour moi. En revanche mes pecs, même si ils sont courts, m’ont demandé beaucoup de travail, et je suis assez content du résultat.

La partie de ton corps dont tu es le moins fier ?

Mon dos n’est pas exceptionnel, pas en terme de développement musculaire, mais parce que j’ai beaucoup de cicatrices d’acné de mon adolescence !

Tu as le choix de te réincarner, ce serait en… ?

Homme du futur (ou femme, hein !), je me fiche savoir en qui, mais je voudrais bien voir l’évolution de l’humanité

Le fin mot de la fin… ?

Merci pour cette interview, et pour les lecteurs n’hésitez pas à aller voir ma chaîne, me dire ce que vous en pensez : c’est avec les retours critiques que je peux évoluer.

Geek’n’Fit : ce coach qui gagne à être connu
4.8 (95%) 4 votes

About Olivier Pally

Écrivain, rédacteur, conférencier... que des mots pour se présenter, qui n’ont de points communs que la plume que je tiens en main. Donnez-moi des sujets et j’en ferais des proses, des idées et je les coucherai sur papier.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *