Home / Article au top / [Critique] Captain Marvel, classique mais jouissif !

[Critique] Captain Marvel, classique mais jouissif !

critique captain marvel

Alors que tous le monde a les yeux rivés sur Avengers End Game, Marvel démarre son année super-héroïque, non pas avec les vengeurs, mais avec son premier film centré sur une super-héroïne, Captain Marvel. Annoncée à la toute fin d’Infinity Wars, Carol Danvers fait donc ses grands débuts dans le Marvel Cinematic Universe. Des débuts attendus, d’autant plus que depuis plusieurs mois Marvel laisse entendre à tous le monde qu’elle serait la clé pour vaincre Thanos. Marvel Studios offre-t-il une entrée convaincante à la super-héroïne ? Réponse dans la critique.

critique captain marvel 90

Captain Marvel, la critique !

Captain Marvel raconte l’histoire de Carol Danvers qui va devenir l’une des super-héroïnes les plus puissantes de l’univers lorsque la Terre se révèle l’enjeu d’une guerre galactique entre deux races extraterrestres.
Co-réalisé par Anna Boden et Ryan Fleck, Captain Marvel met en avant Brie Larson, Samuel L.Jackson, Jude Law et Clark gregg. Le film est une origin story et retrace donc les débuts de Carol Danvers en Captain Marvel. Amnésique et en quête de son passé, Carol tente de retracer le chemin qui l’a amenée à rejoindre les forces Kree, un peuple extra-terrestre en guerre avec les Skrull. Le scénario est assez convenu et à l’image du film les prises de risque sont assez discrètes, même si quelques fulgurances viennent pointer le bout de leur nez, mais nous y reviendrons.

critique captain marvel pilote

Avec Captain Marvel, les studios Marvel offrent ce qu’ils savent faire de plus maitrisé. Le film jouit d’une atmosphère 90’s qui donne du cachet aux décors, costumes et personnages du récit. L’intrigue se déroule en 1995 et se place donc chronologiquement bien avant le reste du MCU, excepté Captain America premier du nom. Marvel Studios ont donc profité de cette timeline pour offrir quelques connexions avec le reste de l’univers partagé assez intelligentes, même si peu subtiles. Néanmoins on aurait pu espérer que le studio laisse un peu de côté ces connexions parfois un peu forcée. Pour une histoire d’origine, les réalisateurs ont tout de même réussi à proposer quelques originalités et notamment éviter un certain lissage de personnalité typique à ce genre de récit. L’intrigue se teinte de subtilité au fil du temps.

Brie Larson est brillante en Carol Danvers et offre toute l’humanité dont son personnage a besoin. Samuel L. Jackson est toujours aussi énergique et drôle en Nick Fury, rajeunit pour l’occasion. Judd Law est convaincant, même s’il n’a pas l’air de croire totalement à son rôle. Ben Mendelsohn qui interprète Talos, l’antagoniste du film, est un des bons points du film et offre une dynamique de duo assez inattendue avec Brie Larson.

critique captain marvel samuel jackson

La première partie du film est assez surprenante, elle s’articule autour de schéma que l’on connait des films d’actions américains des années 90, mais aussi des budy movies et de la science fiction. Laissant légèrement de côté l’aspect super-héroïque du métrage. Surprenant, mais pas déplaisant. Cette première partie contraste légèrement avec les films du studio et offre un petit vent de fraicheur et permet à cette origin story de passer au-dessus de ce statut. Enthousiasmant également, par le fait que les chorégraphies des combats sont très travaillées, il y a un véritable effort de mise en scène très agréable. Évidemment, le film reste assez classique et ne chamboule pas la fameuse recette Marvel Studios, mais on ne peut que féliciter les deux cinéastes d’avoir tenté certaines choses, au moins visuellement. La deuxième partie du film lorgne du côté d’un classicisme bien plus assumé, pas vraiment transcendante, même si la recette fonctionne et le divertissement est maîtrisé. Les scènes d’actions fonctionnent, mais on regrettera une certaine peur dans la prise de risque qui rend mollassonnes des séquences pourtant très rythmées. Au-delà de ces quelques problèmes, on nous avait promis que Carol Danvers serait le personnage Marvel le plus puissant de cet univers. Force est de constater qu’effectivement l’héroïne campée par Brie Larson risque de poser quelques soucis à Thanos. Les pouvoirs de Captain Marvel sont impressionnants autant à l’image qu’en termes d’effets. Pour son premier film mettant en avant une super-héroïne Marvel Studios ont simplement choisi le personnage le plus puissant de tout cet univers. Un signal fort envoyé aux femmes dans ce MCU qui jusque là avait un peu de mal à laisser briller les personnages féminins.

critique captain marvel avion

Le film brille également par ses compositions, le thème du film est vraiment réussi. Les 90’s permettent également l’utilisation de certaines musiques typiques de l’époque, bien que ce soit un choix facile, on aurait probablement pesté de ne pas les entendre.

Mon avis sur Captain Marvel

Captain Marvel est une origin story enthousiasmante à mi-chemin entre le film d’action/budy movie sauce 90’s et le film de super-héros. Brie Larson campe parfaitement Carol Danvers. Le film jouit aussi de quelques fulgurances de mise en scène. Un Marvel classique, mais très convaincant et jouissif. Avengers End Game semble encore plus loin maintenant.

Ma note : 3,5/5

[Critique] Captain Marvel, classique mais jouissif !
5 (100%) 1 vote

About Anthony Corbelli

Il y a bien longtemps dans une galaxie lointaine, très lointaine... Un jeune passionné de cinéma, de jeux vidéos et de culture geek.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *