Home / Article au top / [Critique] Braquage à l’ancienne : une comédie touchante et sincère

[Critique] Braquage à l’ancienne : une comédie touchante et sincère

braquage-a-l-ancienne-critique avis

La nouvelle tendance d’Hollywood qui consiste à placer ces acteurs vétérans dans des comédies semble se poursuivre puisque Warner Bros a décidé de mettre les petits plats dans les grands avec cette comédie au casting cinq étoiles. On pouvait s’attendre au pire avec ce film de braquage du troisième âge et remake d’un film des années 70, mais la curiosité nous laissait une petite place à l’espoir. Que vaut réellement Braquage à l’ancienne ? Réponse dans la suite de la critique.

Braquage à l’ancienne, la critique

Pour Willie, Joe et Al, trois amis octogénaires – ou presque -, la retraite, c’est du passé. Quand ils apprennent que leurs pensions sont parties en fumée, ils décident de passer à l’action. Bousculant tous leurs principes, ils tentent l’impensable : braquer la banque qui les a ruinés.

braquage-a-l-ancienne-critique avis cinema

Voilà donc le postulat de départ de la comédie réalisée par Zach Braff à qui l’on doit “Le rôle de ma vie”. Si le pitch est classique et sans grande originalité, le casting avait lui de quoi relever l’intérêt du film. C’est donc Michael Caine, Alan Arkin et Morgan Freeman qui campent nos trois retraités bien décidés à braquer la banque qui leur cause du tort. C’est assurément l’alchimie parfaite entre les trois acteurs qui évite au film de tomber dans le trop classique car, à nouveau, les personnages sont assez lambdas et pas très creusés. Pourtant, on ne peut pas s’empêcher de ressentir une vraie générosité dans cette bande d’amis du troisième âge. Souvent cliché, on se laisse toutefois porter par des émotions sincères, fraiches et une amitié aux airs de feel good movie qui nous font nous attacher à ces personnages pourtant sans réel intérêt au-delà de cet aspect. Car, oui Braquage à l’ancienne tient plus du feel good movie que de la bonne comédie, mais c’est finalement un mal pour un bien puisque dans ce registre le long métrage s’en sort bien.

braquage-a-l-ancienne-critique avis comedie

Le trio d’acteur est véritablement le noyau dur du film. Tantôt émouvant, tantôt drôle, parfois même ridicule, on ne peut s’empêcher de regarder ce petit groupe d’un oeil bienveillant avec un grand sourire. Si l’aspect comédie n’est pas franchement ce qui est le plus réussit du film, la sincérité que dégage le film du réalisateur américain rend le tout très attachant et finalement assez plaisant à suivre. On se laisse prendre au jeu en suivant avec plaisir leur mésaventure et les problèmes liés à leur âges et notamment les quelques répliques savoureuses dont nous gratifient les personnages. Si, tous s’en sortent bien, Morgan Freeman et Alan Arkin sont tout de même ceux qui s’en sortent le mieux, car on a parfois l’impression que Michael Caine est à la limite du cabotinage. Ne boudons pas notre plaisir pour autant, voir ces trois acteurs de légende s’amuser comme de vrais gamins nous rend tout de même assez joyeux.

braquage-a-l-ancienne-critique avis film

C’est bien là tout l’intérêt du film, car la comédie de Zach Braff peine véritablement à nous arracher le rire de la bouche. On aura tendance à sourire à certaines occasions, le fait est qu’en terme de comédie pure, le long métrage passe parfois à côté de ses gags. Des gags qui auront vite fait de tomber dans des clichés vus et re-vus sur la vieillesse. On parvient toutefois à rire lorsque nos trois pépés se confrontent directement à la nouvelle génération, des feux de l’amour en passant par le petit banditisme, les trois lurons ne perdent jamais une occasion d’y aller de leur petite blague. En plus d’être une comédie sur la vieillesse, c’est surtout comme l’indique le titre un film de braquage. Sans doute l’un des aspects du film les plus réussi, puisque Braff mène le tout avec un rythme parfait. De la préparation à la résolution finale on se retrouve happé par un braquage auquel on ne croyait pourtant pas au début du film et qui devient légitime, voir haletant. En plus de démontrer un sens du timing assez réussit, la mise en place du braquage est très bien gérée et l’on reconnaitra même une certaine patte Ocean’s Eleven au film. Finalement, on ne s’ennuie qu’assez peu le long de l’heure et demie que dure le film.

braquage-a-l-ancienne-critique avis acteur

Conclusion

Vous l’aurez compris, Braquage à l’ancienne n’est pas une grande comédie, mais elle est portée par un casting qui visiblement a pris beaucoup de plaisir sur le tournage et des gags simples, mais assez efficaces. L’énergie, la sincérité, la joie de vivre et l’alchimie entre les acteurs font du film de Zach Braff un feel good movie qui nous fait sortir de la salle pas totalement convaincu, mais avec un grand sourire et de bonne humeur.

Voir Braquage à l’ancienne chez Amazon.

La bande annonce de Braquage à l’ancienne

Anthony Corbelli (81 Posts)

Il y a bien longtemps dans une galaxie lointaine, très lointaine... Un jeune passionné de cinéma, de jeux vidéos et de culture geek.


LES ARTICLES CHAUDS DE NOTRE SITE MASCULIN !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *