Home / lifestyle / voyage / Conseils et itinéraires pour découvrir l’Écosse en 7 jours !

Conseils et itinéraires pour découvrir l’Écosse en 7 jours !

voyage-ecosse-highlands

Pourquoi visiter l’Écosse ? Parce que c’est sublime, super dépaysant pour une destination si proche, et parce qu’on peut s’en sortir pour vraiment pas cher si on s’y prend bien ! En plus, si vous aimez le whisky (ou le golf – ou les deux), c’est carrément le paradis !

Profitez-en, il vous reste encore 2 tout petits mois avant le Brexit, et le climat est encore plutôt clément en cette période !

La logistique – Aller et se déplacer en Écosse

Plusieurs options pour visiter l’Écosse : Edimbourg, Glasgow, voire même Inverness, tout dépend d’où vous partez, et de quels vols vous sont proposés. L’idéal, c’est quand même Edimbourg, puisque arriver ou en repartir de la capitale vous permettra d’y passer quelques jours pour en profiter (et y’a de quoi faire, on y reviendra !). La meilleure période pour visiter l’Écosse? Entre Mai et Septembre, vous aurez le plus de chances d’avoir du beau temps, mais si vous aimez les atmosphères un peu mystérieuses et que vous avez envie de voir la lande sous la neige, l’hiver est tout aussi beau ! Attention, beaucoup de distilleries ne sont pas ouvertes à la visite en hiver…

Selon votre ville de départ et la période à laquelle vous voyagez, vous pourrez trouver des aller-retours pour moins de 60 euros avec Easyjet (avec 60 euros, vous faites même pas Paris-Marseille en TGV – à moins d’avoir une carte de réduc, et encore…), imbattable !

Et sur place ? Comment se déplacer ?
Même si les trains et bus en Écosse sont plutôt bien développés et vont (presque) partout, si vous avez une semaine et que vous voulez voir plein de choses, il vaut mieux louer une voiture pour vous déplacer à votre propre rythme! Oui, il faudra rouler à gauche… Oui, le volant sera à droite, et oui, vous allez vous tromper toute la semaine et vous diriger à chaque fois – ou presque – vers la portière passager… Mais promis, ce n’est pas si difficile qu’il n’y parait, vous aurez plein de véhicules autour de vous qui vous feront passer l’envie de rouler sur la voie de droite, et pour prendre un rond-point à l’envers, faut vraiment le faire exprès, tout se passera bien !

Petit conseil d’expert : ne chipotez pas, et prenez l’assurance supplémentaire qui rabaisse la franchise à zéro euros sur votre voiture de loc, ça vous rajoute une poignée d’euros par jour, mais ça vous évitera de vous faire facturer 300 euros pour un caillou qui a fait un pet’ sur le pare-brise ou un poque sur la portière… En voyage, la tranquillité d’esprit, ça n’a pas de prix!

Allez faire un tour sur TripAdvisor, non seulement leur comparateur de vols (qui compare les comparateurs même !) pourra vous aider à trouver le meilleur deal, mais en plus vous pourrez aussi y trouver votre voiture de location !

Rentrons dans le vif du sujet: en une semaine en Écosse, on va où?

Pour une première découverte de l’Écosse, on vous conseille de faire simple, et de ne pas voir trop grand, au risque de ne pas en profiter : Edimbourg, les Highlands, et Inverness, c’est déjà pas mal ! Je sais, ça a l’air proche sur Google Maps, y’a pas beaucoup de bornes, et vous avez l’impression qu’en une semaine, vous auriez le temps de faire 2 fois plus de choses que ça. Vous verrez une fois sur place… Sortis des autoroutes, les routes écossaises ont un charme tout particulier : bien étroites, souvent une seule voie avec des zones dédiées pour croiser les voitures qui arrivent en face, pas vraiment facile pour rouler à 110… Du coup, même si y’a pas beaucoup de bornes, les trajets prennent du temps. Et si vous voulez avoir le temps d’en profiter et ne pas passer 75% de votre voyage dans la voiture, limitez les étapes !

La boucle idéale?

  • Partez d’Edimbourg, et tirez vers le nord en direction du Parc National de Cairngorms, vous traverserez une belle campagne à l’anglaise, et vous pourrez même voir quelques vaches Highlands sur la route ! Juste avant d’entrer dans le parc national, vous allez traverser le village de Pitlochry, où se trouve la distillerie Edradour, la plus petite d’Écosse ! Elle est très mignonne et vaut vraiment le coup d’être visitée (visites en anglais uniquement…). Quel meilleur moyen de bien commencer un voyage en Écosse qu’avec une petite dégustation de whisky ? Une fois entrés dans le parc national, profitez bien du paysage, qui change au fur et à mesure que vous prenez de l’altitude, c’est sublime ! Les passionnés pourront en profiter pour se faire une petite rando (prévoyez d’être équipés pour la pluie, c’est l’Écosse quand même…)

voyage-ecosse-edradour

  • Une fois sortis du parc de Cairngorms, partez vers l’Ouest pour passer voir le Loch Ness (quand même !). On le met parce que c’est un incontournable qu’on a tous envie de voir quand on voyage en Écosse, mais un passage suffit, ça reste un lac qui n’a pas grand chose d’exceptionnel à part être très long et très profond. Pour bien le voir, visitez le château d’Urquhart sur son promontoire au-dessus du lac ! La visite est sympa, avec une petite vidéo (qui peut être sous-titrée en français) pour vous faire une idée de l’histoire locale ! Surtout, vous aurez une vue imprenable sur le loch, et avec le château en prime, ça fera de belles photos ! Of course, autour du Loch Ness, vous aurez moult possibilités d’aller chasser le monstre avec l’un ou l’autre de la palanquée d’opérateurs qui proposent des balades en bateau… A vous de voir…

voyage-ecosse-loch-ness

  • Pour la suite, deux options s’offrent à vous : continuer vers l’Ouest pour découvrir l’île de Skye, ou longer le Loch Ness vers le Nord pour visiter Inverness et son château. Si vous continuez vers Skye, vous ferez plus de kilomètres, et passerez donc un peu plus de temps dans la voiture. Mais la récompense sera à la hauteur : l’île de Skye c’est des paysages extraordinaires, 50 nuances de vert qui tombent dans l’océan, des falaises superbes, le phare de Neist Point au bout du monde, ou encore la distillerie Talisker nichée en bord de mer… Si vous optez pour Inverness, vous ne serez pas en reste, la ville est charmante, à taille humaine, et son château en grès rouge change un peu des tours noires du reste de l’Écosse ! Profitez-en pour découvrir la gastronomie Écossaise dans l’un des petits restos du centre-ville (promis, faites-nous confiance, le haggis, c’est vraiment mortel ! Ne vous fiez pas à la description et tentez, vous nous en direz des nouvelles !)

voyage-ecosse-skye

  • Pour redescendre à Edimbourg, commencez par longer la côte au Nord-Est d’Inverness, jusqu’à Elgin. Vous arriverez dans le Speyside, l’une des régions productrices de whisky. Des distilleries disséminées un peu partout dans les villages, de quoi visiter, et goûter des dizaines de whiskies (avec modération tout de même, même si les doses de dégustation sont petites, rappelez vous que quelqu’un devra conduire pour rentrer !). Pour ceux qui ne sont pas fans de whisky, la cathédrale d’Elgin offre un très beau point de vue sur la région, et c’est un haut lieu de la production de laine locale (on a pas encore parlé des moutons écossais, vous en verrez tellement…), de quoi trouver un joli pull à ramener en souvenir!
  • Avant de revenir à Edimbourg, coupez à travers la péninsule pour redescendre via Saint-Andrews. Pour les connaisseurs, c’est la Mecque du golf (si vous ne le saviez pas, le golf, avec les règles qu’on lui connaît aujourd’hui, est né en Écosse). En aparté, si vous souhaitez y jouer au golf, il faut s’y prendre à l’avance… Le golf mythique, le Saint Andrews Links, propose plusieurs parcours, mais le parcours le plus mythique (le Old Course) ne peut être joué en été que si vous avez pris un package complet avec hôtel 5 étoiles, ou que vous avez beaucoup de chance (un tirage au sort quotidien si vous vous êtes inscrit, ou si vous avez fait la queue toute la nuit – oui, oui – pour remplir d’éventuels trous dans les départs du lendemain…). L’hiver c’est plus simple, mais on se les gèle… À bon entendeur…
    Si vous ne golfez pas vous ne serez pas en reste, à Saint-Andrews on trouve également la plus ancienne université d’Écosse (Kate y a rencontré William…), une cathédrale avec vue sur la Mer du Nord, et moult petites boutiques et restaurants au charme fou. On a envie de s’y installer au coin de la cheminée pour une bonne tasse de thé !

Et Edimbourg alors ?

Enfin, avant de repartir, prévoyez au moins une journée complète à Edimbourg (et si vous avez le luxe de pouvoir partir plus longtemps, passez-y trois jours !), il y a tellement de choses à voir ! Le château est incontournable, et vous offrira une superbe vue sur la ville ! Prenez l’audioguide, il existe en français et vous apprendrez plein de choses ! Baladez vous sur la Royal Mile, constituée par les rues reliant le château d’Edimbourg en haut au château de Holyrood (résidence d’été de la Reine) en bas. Des ces rues principales partent des dizaines de ruelles médiévales (les « closes ») parfois escarpées où peuvent se cacher de délicieux restaurants ou des pubs ultra chaleureux! Explorez! Le château de Holyrood se visite également, mais s’il fait beau, optez plutôt pour une mini-rando qui part de Holyrood et qui vous amènera au sommet de Arthur’s Seat, la grosse colline qui surplombe la ville. Ça fait un peu travailler les cuisses, mais ça vaut le coup!

voyage-ecosse-edimbourg

Si vous avez du temps, et que vous souhaitez en savoir plus sur le passé Mediéval d’Edimbourg, visitez l’attraction Mary King’s Close (disponible en français!), qui vous emmènera dans les tréfonds d’Edimbourg… On vous conseille de réserver vos billets à l’avance. Vous pourrez aussi rejoindre l’une des balades nocturnes dans les ruelles d’Edimbourg, les célèbres Ghost Tours où un guide, habillé pour l’occasion, vous égrènera toutes les apparitions paranormales de la ville au fil de votre visite, cimetière de Greyfriar inclus… Ces balades sont principalement proposées en anglais, mais depuis peu, Amy, une française installée à Edimbourg, vous les propose également en français! Les restaurants et bars ne manquent pas dans cette partie de la ville, et l’idéal est de trouver un logement dans le coin, et de tout faire à pied! Là encore, TripAdvisor pourra vous rendre service…

Pour manger (ou boire un coup!) on vous conseille (entre autres, c’est pas le choix qui manque!) le pub The Last Drop, sur Grassmarket, qui fait face à la place où avaient lieu les pendaisons dans le temps, et dont le nom peut faire référence soit au dernier verre du condamné, soit à la dernière goutte qui s’écoule de celui-ci une fois pendu… Ils aiment bien ce genre d’anecdotes à Edimbourg…

On est relativement certains qu’après tout ça, vous regretterez de n’avoir eu que 7 jours, et que vous aurez envie de revenir pour en voir encore plus (en tout cas on vous le souhaite ! Nous ça fait 4 fois qu’on visite le pays, et qu’on se régale toujours autant…).

Conseils et itinéraires pour découvrir l’Écosse en 7 jours !
5 (100%) 1 vote

About Usagi

Championne olympique de MarioKart VR, parle couramment 4,7 langues, voue une véritable passion aux hérissons, et peut naviguer dans la gare de Shinjuku les yeux bandés (et ça, c'est pas donné à tout le monde!).

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *