Home / lifestyle / voyage / Vol en retard, quels sont vos droits ?

Vol en retard, quels sont vos droits ?

vol en retard

Quels droits avons-nous en cas de retard sur un vol ? Comment se faire indemniser son vol annulé ? Comme tout gentleman moderne, vous êtes certainement amené à prendre l’avion une fois de temps en temps, mais qui contacter pour faire face à la compagnie en cas de soucis sur le vol ? On vous présente une solution pour éviter les prises de tête.

Évitez les tracas à l’approche des vacances

Un vol en Europe ou à l’étranger coûte assez cher, alors que faire quand le vol est au mieux retardé, sinon surbooké (et sans surclassement bien sûr), au pire, carrément annulé. C’est gonflant. Et le mot est faible, car on prend rarement l’avion pour un trajet quotidien. En général, c’est pour une occasion importante, un mariage, un enterrement, un rendez-vous professionnel, des vacances, … Bref dans tous les cas, vous voyez votre programme se réduire à néant. En plus, si vous avez une obligation impérative de vous rendre à destination, vous êtes obligé de prendre un autre billet, souvent bien plus cher, car vous avez moins de choix, et que c’est à la dernière minute.

Conséquence, vous stressez, vous vous retrouvez à prendre un vol plus tôt pour essayer de vous rassurer. Mais ça ne marche pas, vous stressez quand même, et en plus, vous payez ce vol un peu plus cher.

Une loi qui vous protège

Sauf qu’en 2004, l’Union européenne a décidé de protéger un peu les passagers en créant le règlement européen sur le droit des passagers aériens (oui c’est pompeux). Toujours est-il que ce règlement n°261/2004 nous protège et nous donne des droits. En cas de retard dû à la compagnie aérienne, vous avez le droit à une indemnisation outre l’éventuel remboursement du billet. Une indemnisation qui peut aller de 250 à 600 €, et ça ne fonctionne pas au prorata du prix du billet, mais en fonction de la distance parcourue, du temps de retard et à condition que votre vol ait décollé ou atterrit dans l’Union européenne.

Mais c’est là que les ennuis commencent. Quand ensuite vous contactez la compagnie aérienne pour avoir un début de solution… Dans le meilleur des cas vous vous entendez répondre qu’ils ne sont pas responsables, dans le pire vos demandes sont ignorées. En tout cas, vous vous apprêtez à vous lancer dans de longues démarches qui vont vous manger un temps inimaginable si vous souhaitez obtenir gain de cause et bien des personnes lâchent l’affaire en cours de route ou bien avant même d’avoir commencé. Vous allez donc à nouveau subir un stress conséquent, vous confrontez à un domaine juridique complexe, tout ça pour des chances de réussite minime. Positivions, ça vous aura juste coûté un temps monstrueux, mais à part le prix des timbres, rien d’autres.

Sinon vous avez aussi la technique de l’avocat, qui n’aura pas peur de batailler pour vous. Pour autant, si cela vous garantit des frais, ça ne vous garantit pas une indemnisation. Vous risquez donc de perdre de l’argent dans l’affaire. Disons que c’est plus aléatoire.

Une solution sans tracas

Vous avez également l’alternative Flightright, qui est particulièrement intéressante. Le site internet propose de s’occuper pour vous des démarches à faire. C’est plutôt simple et rapide, j’ai été faire un test et franchement, il n’y a qu’a se laisser guider. Vous commencez par renseigner le jour de votre vol, puis la partie de la journée dans laquelle il devait se dérouler. À partir de là, vous pouvez retrouver tout les vols qui avaient lieu sur ces créneaux horaires, ainsi que la compagnie qui le proposait. Ensuite, toujours en vous laissant guider, renseignant le problème auquel vous avez été confronté et les informations complémentaires que vous possédez à ce sujet. À partir de là, vous connaissez déjà le montant possible d’indemnisation selon la loi en vigueur, et tout ça vous à prit… 5 minutes ? Et encore. Ensuite, le réseau d’experts international de Flightright va s’occuper des démarches pour vous, vous offrant une force de frappe et de persuasion qu’il est difficile d’avoir en tant que particulier. Mais qu’est-ce que cela va vous coûter vous demandez vous ? Rien, et c’est là que c’est beau. Alors bien sûr, ils ne font pas ça bénévolement. En fait, ils vous prendront tout simplement une commission sur votre indemnisation s’ils vous l’obtiennent. S’ils échouent, vous ne leur devez strictement rien (une bonne raison de plus pour se battre sur votre dossier). Actuellement, ce sont environ 200 millions d’euros d’indemnités que l’entreprise a obtenues pour ses clients.

Quelques astuces pour vivre sereinement l’attente d’un vol

Sachez qu’en cas d’attente parce que votre vol à du retard, vous avez aussi quelques droits. Au bout de 2 heures d’attente, vous pouvez par exemple avoir une collation, ainsi que 2 appels (un peu comme en prison, mais en nettement moins glauque). Le site de Flightright vous informe de tout ça, et c’est bon à savoir. Parce que franchement, si vous vous retrouvez coincé en Russie, que vous ne parlez pas un mot de la langue, que vous n’avez pas la possibilité ni de prévenir vos proches, ni de manger, ce n’est pas désagréable de savoir que l’on peut demander quelque chose auquel on a droit. 

Sinon, de mes nombreux voyages, je peux vous conseiller deux indispensables pour un voyage en avion : 

  • un bon bouquin qui vous plaît et pas de boulot : parce que quand on n’est pas sûr d’arriver à destination, on a souvent envie d’un truc pour se détendre.
  • des barres de céréales : parce que là encore, vous ne savez pas pour combien de temps il y en a, et avoir un truc à manger, ça fait du bien.

Oubliez les bouteilles d’eau, elles sont systématiquement confisquées…

Enfin, pensez à avoir toujours avec vous le numéro de la personne qui vient vous récupérer à l’arrivée, ainsi que l’indicatif téléphonique du pays où vous vous rendez si ce n’est pas celui de départ. Toujours utile pour prévenir en cas de besoin. N’oubliez pas qu’un voyage ne doit pas être source de stress, mais bien de plaisir. On vous a d’ailleurs réalisé un guide complet pour bien préparer son voyage. Et comme vous pouvez le constater, en cas de pépin, ce ne sont pas les solutions qui manquent. 

Note cet article

About Le Gentleman Moderne

La rédaction de Gentleman Moderne !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *