Home / Article au top / Les 15 choses qui font fuir les femmes !

Les 15 choses qui font fuir les femmes !

Nous avons vu dans l’article précédent quels étaient les moyens modernes d’aborder une femme en 2018. Mais comment éviter le râteau au démarchage ?
Pour vous, j’ai posé cette question à la communauté féminine qui fût friande du débat alors lancé. Plus de 650 femmes ont alors donné leur avis et ces réponses ont été décortiquées pour ne garder que 15 points récurants.

De quoi je l’espère vous rassurer ou vous permettre de revenir sur le chemin de la séduction assez rapidement.

 

Les 15 choses qui font fuir les femmes

 

Sur le plan PHYSIQUE 

choses qui font fuir les femmes top

Contre toute attente et angoisse, le plan physique à proprement parlé fût le moins abordé dans ces 600 réponses. En ressorte tout de même quelques points :

1. La dentition et l’haleine.

L’entretien de la dentition et l’haleine (les odeurs en général d’ailleurs) sont les éléments les plus régulièrement cités par les femmes. Outre les problèmes médicaux et l’haleine du réveil, qui sont d’après elles largement pardonnables, la négligence pure et dure et le manque d’hygiène sont bannis. Sont alors cités plusieurs exemples : « Les dents jaunes » ; « l’haleine de chacal » ; « S’il ne va jamais chez le dentiste » ; « S’il a les dents cassées ou qu’il lui en manque beaucoup ».

Vous avez compris messieurs : votre sourire est une de vos grandes armes, prenez-en donc grand soin ! Entretenez votre hygiène buccale si vous souhaitez pouvoir la partager avec la bouche de quelqu’un d’autre.

2. Les mains et les ongles

Les mains et les ongles sont aussi cités par plus de la moitié des femmes. Sont mis en cause les ongles longs, trop rongés, ou sales. Ne vous vexez pas messieurs les mécaniciens et autres métiers où l’on a pas trop le choix : à vous, on ne vous en veut pas. Encore une fois est dénoncé le manque d’hygiène de certains de vos confrères. En effet, l’idée d’être touchée par des mains sales, dont les ongles sont accompagnés d’on ne sait quelles saletés et microbes, n’est apparemment pas l’un des fantasmes de ces dames. D’ailleurs, certaines pourraient se demander l’état de certaines parties restantes de votre corps et fuir à l’idée seule de l’odeur.

3. La pilosité

La pilosité est également un tue-l’amour dans certains cas : si elle est trop prononcée ou si elle ne l’est pas assez. Alors non, le fait d’être rasé de près (mâchoire) ou d’avoir une grosse barbe (si elle est entretenue) n’est absolument pas un facteur qui est pris en compte. Le problème survient surtout si votre pilosité recouvre par exemple : le dos, les épaules, le ventre, monosourcil, etc. Bref, tout ce que de vous-même, vous ne trouveriez pas forcément glamour sur quelqu’un d’autre. Les poils sous les aisselles sont largement tolérés à partir du moment où on ne peut pas faire de tresses avec, même chose pour les poils pubiens.
D’un autre côté, certaines femmes soulignent que la pilosité (Jambes, bras etc.) est une marque de virilité et qu’en manquer est également gênant.

Pensez donc à entretenir votre douce fourrure si vous ne souhaitez pas être épilé par surprise au détour d’une nuit avec une militante anti-poil !

4. Le style vestimentaire

On a beau dire que l’habit ne fait pas le moine, nous vivons dans une époque où la manière de se vêtir est (en France) relativement libre, et peut dans certains cas, refléter notre personnalité et façon de penser. Alors, ne jugeons pas les livres d’après leurs couvertures, mais de la même manière qu’un annuaire ne vous donne pas envie de lire, les hommes dont le style vestimentaire se rapproche du « Survet’ casquette » donnent peu envie d’être abordée et encore moins d’avoir une relation amoureuse.

Conséquemment nommé « Le style wesh-wesh » ou « Style de racailles » dans les réponses obtenues, il est le premier style vestimentaire à repousser les femmes. Le second serait les hommes portant des pantalons très fins et moulant (type slim).
Bien entendu, pour arriver à être repoussant, ces styles doivent être portés au quotidien, et votre garde-robe doit en être garnie. Si vous n’avez tout simplement pas envie de porter de jean un dimanche, personne ne vous blâmera.

5. Le poids

Le poids est un attrait que j’aurais aimé ne pas aborder, mais dans les réponses de mes 600 drôles de dames, son analyse prend une tournure particulière. Le surpoids fût cité, mais à très peu de reprise, dans le sens ou les femmes pensent que cela peut être mignon ou à la rigueur se corriger avec de la volonté et du travail. Or, plus régulièrement, fût cité la maigreur. 

Parfois associée dans les esprits à la consommation abusive d’alcool ou de drogue, la maigreur est un attrait physique qui repousse les femmes dans le sens où ces dernières se sentent plus virile ou costaud que leur partenaire. Plusieurs femmes font allusions au besoin de se sentir protégée ou en sécurité avec leur petit ami.

 

Sur le plan COMPORTEMENTAL

choses qui font fuir les femmes

6. Le langage

La façon de parler est LE facteur comportemental qui revient le plus souvent. Sans demander un langage soutenu d’ancien français, il se trouve que le langage que vous employez est très important, surtout lors d’une première approche ou d’un premier rendez-vous.

À proscrire :

« Le langage de kikoo » par là on entend : les raccourcis à foison, les fautes qui pourraient être évitées et l’utilisation de mot qui n’existent pas (dictionnaire toutes langues confondues). Sont aussi précisé les « oki ».

« Le langage vulgaire » par là on entend : les mots grossiers en général (Oui, même les « putain » « bordel » « merde » « fais chier » « casse les couilles » qui sortent souvent tout seul), mais aussi le fait d’appeler une femme, une « meuf » par exemple. Redorez un peu votre vocabulaire !

Parler fort, par là on entend : se faire remarquer en parlant ou en riant fort dans les lieux publics, ne pas savoir se montrer discret, et ne pas s’adapter à votre interlocuteur. (Ben oui, on ne parle pas de la même manière à son pote qu’au serveur du café où vous inviterez votre partenaire.)

7. La confiance en soi

Montrer que vous avez beaucoup de confiance en vous, ou au contraire, que vous en avez peu, peut-être à votre désavantage.
Dans le premier cas, montrer que vous avez beaucoup de confiance en vous, vous fera passer pour un nombriliste prétentieux. Et les femmes le disent, très peu pour elles ! « Les mecs qui s’y croient » ;  » Ceux qui pensent avoir toujours raison » ; « Ceux qui pensent avoir tout vu, tout fait ». Généralement, ce trait de personnalité donnera le sentiment à votre partenaire que vous n’êtes pas apte ni à l’écouter, ni à la comprendre.
Dans le second cas, le fait de vous montrer très très timide et/ou peu sûr de vous, est aussi à votre désavantage. Vous donnerez l’impression de ne pouvoir défendre ni votre opinion, ni votre façon de vivre. Vous rentrerez donc dans la case, je cite, « Suiveur » ou « Sans personnalité », ce qui est plutôt repoussant lorsqu’on cherche un compagnon et pas juste de la compagnie.

Essayez donc de trouver le juste milieu, assumer vous, votre façon de penser et vos principes, mais ne les imposez pas et ne partez pas du principe que vous détenez la vérité universelle.

8. Vivre trop

Les femmes aiment les hommes ambitieux et extravertis, mais vos occupations ne doivent pas devenir un poison dans le rythme de vie du couple. Ainsi, un nombre important de femmes indiquent ne pas supporter les hommes qui aiment un peu trop : boire, fumer (cigarettes et joints), et faire la fête.
En cause ? L’odeur, les conséquences sur la santé, sur le portefeuille, mais aussi les conséquences qu’ont ces activités lors d’une relation amoureuse. La prise d’alcool ou de drogue et le fait de sortir en boîte de nuit, seraient propices à la drague, aux comportements insensés, et donc à l’adultère. (Ce qui, comme vous vous en doutez, est le cauchemar de toute personne en couple n’ayant pas de penchant pour l’échangisme.)

9. Maturité et connaissances

De nombreuses femmes indiquent (sans surprise) avoir besoin d’un homme mature et ayant un minimum de discussion. Apparemment, je cite, les hommes au « Q I de moule avariée » n’ont pas la cote.  Sans tomber dans le cliché du vieux sage à barbe longue, vous montrer responsable et mature n’amènera que du plus dans votre relation avec une femme. On proscrit donc les « comportements bébés », les mensonges, les caprices et crises de larmes (oui oui, vous lisez bien). On évite aussi de se dédouaner, de fuir les discussions sérieuses, et de passer son temps à ne faire que déconner sans savoir s’arrêter.

Vous vous montrerez digne de confiance en adoptant quand il le faut une attitude sérieuse, en abordant des sujets autres que ceux de votre voiture, de votre famille ou de votre boulot, en sachant différencier les moments où l’on peut rire et ceux où l’on attend de vous d’être responsable.

10. Comportement général

J’ai vu à travers les réponses des 600 femmes interrogées que la plupart du temps, c’est le comportement de l’homme qui définira si oui ou non la relation est possible. Avant le physique, avant le financier, avant le familial, avant tout le reste. Ça paraît logique et pourtant je trouve ça rassurant.

Il ressort qu’en majorité, les femmes n’aiment pas les hommes qui se font remarquer, ceux qui se comportent mal (parler fort, cracher, être vulgaire), ceux qui sont machos. Elles n’aiment pas non plus les hommes qui manquent d’hygiène (corporelle ou même concernant le logement), qui ne prennent pas soin d’eux d’une manière générale (comment prendriez-vous soin d’elle ?).  Elles n’aiment ni les suiveurs, ni les soumis, elles ont besoin de savoir que leur homme a du caractère, qu’il est capable de leur tenir tête si elles se trompent, et de défendre leur opinion s’il n’est pas d’accord avec elles, tout en imposant rien, dans le respect de chaque partie.

 

Les INSOLITES

quest ce qui fait fuir les femmes

Parce que gérer des centaines de réponse n’est pas quelque chose de forcément redondant, je tenais à aborder avec vous 5 réponses reçues que j’ai trouvé insolites et amusantes.

11. Sa mère

Eh bien oui, et je n’ai pas reçu cette réponse qu’une fois si vous voulez tout savoir. Votre gentille maman pourrait bien faire fuir votre princesse charmante. Maman poule, intrusive, qui souhaite diriger chaque parcelle de votre vie, n’est que rarement l’alliée d’une relation amoureuse qui roule. Évitez donc au plus de parler de votre chère maman, et n’obligez surtout pas votre partenaire à la rencontrer si cette dernière ne se sent pas prête. Sachez faire la part des choses entre une maman qui aimerait vous voir être son petit garçon toute votre vie, et ce que vous souhaitez pour vous-même à travers une relation.

12. Écouter du JUL

JUL, Booba, Kaaris, Niro… Voilà des idoles que vous devriez mieux éviter de faire écouter à votre bien aimée si vous la savez hors de ce milieu. Au-delà de la considération ultra-commerciale portées par les dames sur ces « artistes », les textes des chansons écoutées pourront vexer votre partenaire. Vous ne comprenez pas ? Bon, voyons voir

« Elle roule en Clio, elle a un piercing au clito, je lui crache dans les chicos, je m’arrache aussitôt » Booba – Gangster

« Elles se déboîtent les babines quand elles sucent le dinosaure » Kaaris – 63

« Pétard en billets violets, te déshabilles pas, je vais te violer », Jul – Sors le Cross Volé

J’imagine que maintenant, vous comprenez pourquoi votre petite-amie n’appréciera pas que vous écoutiez ces « rappeurs » qui véhiculent une image de la femme assez dégradante et donc son image à elle. (En espérant d’ailleurs, que vous n’adoptiez pas la même façon de penser).

13. Rots, pets et crotte de nez.

On rentre dans le summum du glamour avec cette partie de l’article. On a tendance à se lâcher un peu au bout de quelques mois de relations (et parfois bien avant ces quelques mois d’ailleurs). Alors oui, on vous aime pour ce que vous êtes, vous n’êtes pas parfait, mais il y a certaines occasions qui méritent d’être retenues (est-ce vraiment difficile de ne pas manger ses crottes de nez, ou de retenir un rot bien gras ?).
Qu’importe le nombre de mois, d’année ou de siècle que vous passerez avec votre concubine, roter, péter et trifouiller son nez ne sortiront jamais des comportements tue l’amour. (On peut rajoute à cette liste, je cite « les gratteurs compulsifs de cou***es »). À la rigueur, votre femme en rigolera si elle est dans un bon jour, au pire, ça la dégoutera et elle se dira qu’elle sortira avec un porc.

Alors de temps en temps, ça arrive, on ne peut pas se retenir, qu’il en soit ainsi. Mais quand vous avez l’occasion de ne pas le faire ou de le faire discrètement dans un lieu loin des regards, choisissez cette option.

14. Sous la ceinture

Blague à part, on sait que ce qu’il se passe sous la ceinture est l’un des éléments important de la vie d’un couple, et il peut arriver que ce soit un élément décisif au maintien d’une relation ou à sa fin. Bien que les femmes soient toutes très différentes (mais ça nous en parlera en toute fin d’article), voici ce qui est ressorti dans ce qui fait fuir en dessous de la ceinture :

  • Les poils partout : sans demander ni l’épilation, ni le rasage à blanc, un petit coup de tondeuse évitera visuel désagréable, odeur potentielle et chatouilles ragoutantes.
  • Mauvaise hygiène : une poignée de femmes indiquent ne pas pouvoir avoir de relation avec les hommes n’ayant pas été circoncis (ce qu’elles considèrent comme plus hygiénique). Coupé ou pas, il est plus qu’important (autant pour vous que pour votre partenaire) que votre hygiène intime soit irréprochable. On oublie les caleçons qu’on porte plusieurs jours, la petite goutte de la fin qui se transforme presque en fuite urinaire (et qui dégage une odeur pestilentielle), les odeurs de poiscaille et tout ce qui s’en suit, je n’ai pas besoin de vous faire un dessin.
  • Vraiment trop petit ou vraiment trop gros : Sans débattre plus que nécessaire sur le sujet, et pour ne pas se mentir oui, il se peut que dans certains cas la taille compte. Si toutefois vous êtes concernés par l’un ou l’autre, essayer de trouver des façons autres de procurer du plaisir à une femme (car il y en a des dizaines). Que Dame Nature se soit trop penchée sur votre berceau ou pas assez, ce n’est pas une fin en soi alors ne complexez pas (car ça ne fera qu’empirer les choses). Au passage, oubliez Doctissimo et les cachets/pompes miracles : si vraiment ça vous rend malade, c’est un médecin qu’il faut aller voir.

15. Les What The FUCK ? Beaucoup trop drôles pour ne pas être publiées

Parce que certaines des réponses reçues étaient vraiment très drôles, mais ni assez populaires ni assez concrètes pour mériter un paragraphe bien à elles, alors je fais un paragraphe pour les regrouper toutes, je cite les réponses telles que reçues :

  • Les mecs qui couchent avec leurs cousines
  • Les mecs qui ont trop d’amies (filles)
  • Les mecs dont la raie des fesses ressortent du jean
  • Les 20/25 ans qui jouent aux Caïds
  • Les pets silencieux qui sentent l’œuf
  • Les efféminés bébés pleurnichards
  • Les glandeurs
  • Les Chewbacca
  • Ceux qui t’appellent « chérie » au bout de 4 phrases
  • Les mecs qui ne s’essuient pas les fesses et qui trainent les marques de pneus dans le caleçon
  • Les zgegs qui sentent la poiscaille de derrière la criée
  • Ceux qui vomissent pendant l’acte
  • Ceux qui parlent de bébé au bout de 2 mois
  • Les poivrots du dimanche
  • Ceux qui croisent les jambes
  • Les mickeys in the nose
  • Ceux qui passent plus de temps que moi à la salle de bain

Vous savez maintenant ce qui d’une manière générale fait fuir les femmes, je pense qu’il est important de dire que cependant toutes les femmes, et tous les hommes sont différents. D’apparence, de mode de vie, ou de goûts. Qui que vous soyez, si vous n’avez pas encore trouvé la personne qui vous correspond, sachez qu’elle est quelque part, et que tout le monde trouve un jour chaussure à son pied.

Tout le monde a des défauts et personne ne vous demande d’être parfait. Peu importe les défauts que vous vous seriez trouver à travers cet article, ce n’est pas parce que vous êtes très poilu que toutes les femmes vous fuiront, il y a des femmes qui d’ailleurs adorent ça.

À retenir également, ce que j’ai été heureuse de constater à travers la collecte des réponses, c’est que le comportement et la personnalité sont plus important et pèsent plus lourd dans le choix de se mettre ou non avec quelqu’un. On aime d’abord une personnalité avant d’aimer un physique.

Article invité écrit par Aty’pique du blog https://projetatypique.wordpress.com, n’hésitez pas à lire son dernier article ici ou à faire un tour sur son Instagram 😉

Invite (22 Posts)

Cet article a été écrit par un invité, vous pouvez vous aussi proposer vos articles invités en utilisant la page contact de GentlemanModerne.


LES ARTICLES CHAUDS DE NOTRE SITE MASCULIN !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *