Home / sexy / Comment faire un bon cunnilingus ?

Comment faire un bon cunnilingus ?

comment faire un cunnilingus bon cunni

Le cunnilingus est un pilier des préliminaires. Très connu, pratiqué souvent mais rarement bien fait. Aujourd’hui je vous donne certains conseils, mais attention ! Toutes les femmes ne sont pas pareilles. Certaines veulent du hard, d’autre du tout tendre. Alors comment savoir ce que veut madame, comment être sur de soi et surtout, surtout, le plus important : comment lui faire plaisir presque à coup sûr ? Nous allons vous révéler tous les secrets pour réussir un cunnilingus !

Retrouvez plus de conseils dans ce petit livre « Osez le cunnilingus », un ouvrage qui donne plein de vrais conseils réellement applicables. Et en plus il est très fun à lire 😉 Le voici chez Amazon :

Osez le cunnilingus
11 Commentaires
Osez le cunnilingus
  • Coralie Trinh-thi
  • La Musardine
  • Format Kindle
  • Français

Comment faire un cunnilingus ???

Nous précisons dès le début de cet article que celui-ci a été écrit par une femme. En effet notre rédactrice est évidemment la mieux placée de la team Gentleman Moderne pour nous donner des conseils sur le cunnilingus 😉

L’hygiène, évidemment

Messieurs, votre hygiène doit être irréprochable. Les dents lavées bien sûr, mais la barbe entretenue surtout. Les hommes rasés c’est nickel, la barbe longue ça peut être excitant mais attention aux chatouilleuses. Par contre la barbe du lendemain on oublie vite ! Ça pique, ça irrite, ça fait mal. C’est tout sauf agréable.

Pour ceux qui mettent les doigts, vos ongles seront limés. Les femmes n’aiment pas trop quand on leur griffe la paroi vaginale parce que monsieur veut des ongles longs pour jouer à la guitare. Les mains seront propres, ça c’est normal. Ce n’est pas après avoir mis les doigts dans le capot d’une bagnole qu’on les met dans le capot de madame !

La petite vulve que vous lécherez doit être propre aussi. Sentir la vieille moule pas fraiche qui traine depuis trois jour sur le port c’est bien moyen !

Bref, vous l’aurez compris, le cunni c’est sérieux !

comment faire un cunnilingus bon cunni lecher

La position

La position que prend votre partenaire est super importante pour votre cunnilingus.

Ma préférée, très peu connue mais très efficace est celle de la levrette orale.

Elle est à quatre pattes, vous passez dessous et vous commencez.

Que vous soyez avec la même femme depuis des années, un coup d’un soir ou une nouvelle nana qui vous a tapé dans l’œil et dont vous commencez à être amoureux c’est une position inratable !

Elle aura le contrôle de la vitesse, de l’angle et de la pression. Il ne vous reste plus qu’à comprendre ce qu’elle veut vous dire sans qu’elle n’ait besoin d’utiliser de mots. Elle ne vous offrira pas un manuel d’utilisation, mais pour connaitre ses gouts en la matière vous ne pouvez pas rêver mieux.

Elle peut être couchée, celle là je ne vous la décris pas, c’est la plus classique.

Ou debout. Il lui faudra des jambes musclées et il vous faudra un petit coussin sous les genoux (vous n’êtes pas habitué à être dans cette position) mais elle jouira beaucoup plus vite et beaucoup plus fort !

Le fameux 69 n’est mal pour vous messieurs, mais elle aura plus de mal à se concentré sur son plaisir, et du coup il sera plus compliqué pour vous de la faire jouir, même en 69 latéral (ça veut dire couché sur le côté).

Comment ça se passe ?

Celles qui veulent y aller en douceur préféreront que vous commenciez par des petits bisous dans le cou, en descendant doucement le long du ventre. Si elle est allongé sur le ventre, passez doucement le bout de vos lèvres dans le dos le long de la colonne vertébrale, allez y doucement, délicatement en effleurant sa peau avec le bout de vos lèvres.

Mais il y a celles qui préfèrent quand c’est direct. Allez droit au but, ne prenez pas le temps de vous poser cinq mille questions, c’est pas la peine.

Une fois que vous avez bien la tête entre ses jambes, tout dépend de votre partenaire. J’ai une préférence pour commencer avec l’orifice vaginal.

Pas de panique pour les néophytes je vous met un schéma !

comment faire un cunnilingus bon cunni schema

Donc en premier, l’orifice vaginal (la chatte en fait hein). Commencez par le bas, les contours rentrez tout doucement la langue et ressortez la vite. Remontez tranquillement.

Cherchez ensuite l’orifice urétral, passez vite dessus. Pas la peine de s’y attarder.

Le clitoris maintenant. Vous le voyez sur le schéma ? Il n’est pas si évident à trouver quand vous être en bas, mais une fois que vous l’avez, ne le lâchez plus, léchez le. Attention, ce n’est pas non plus une glace, on se calme !

Le clitoris est enfaite ce qui remplace votre pénis.

La grosse différence avec votre gourdin messieurs, c’est qu’il a deux fois plus de capteurs sensoriels que votre gland. Vous comprenez maintenant l’utilité de vous raser la barbe. Le bout du clitoris compte 8000 capteurs contre 4000 sur le gland d’un pénis. Et là on s’en fout de la taille.

Par contre, là où hommes et femmes sont identiques, c’est que tout comme votre kiki, le clito se dresse, se gorge de sang. Les sensations sont donc multipliées et Jacqueline devient encore plus sensible à toutes sortes de caresses, au chaud, au froid, aux mordillements, au souffle etc ….

Attention quand même de ne pas faire n’importe quoi. Si c’est un organe très sensible au plaisir, il est aussi très sensible à la douleur. Ne commencez jamais par caresser ou lécher cette partie de l’anatomie dans le sens du vagin au nombril. Quand c’est pas chaud, ça fait mal ! Préférez faire de petites vibrations de gauche à droite. Si vous avez la chance de savoir faire des vagues avec votre langue, c’est le moment ! Allez y doucement, puis au fur et à mesure que le plaisir s’accentue, vous descendez délicatement vers le bas du capuchon pour finir par le relever pour avoir un contact direct avec le clitoris, qui cette fois ci, sera prêt. Et là, si vous avez bien su réveiller ce clito, si vous y êtes allé à son rythme, si vous avez su être au bon endroit au bon moment, madame grimpe aux rideaux !

comment faire un cunnilingus bon cunni orgasme

Le rendre encore plus intéressant

Le cunni c’est déjà pas mal, mais on peut encore l’améliorer. Coucher dans le lit et allez hop, chérie je te fais un cunnilingus. C’est bien, mais pas très glamour, pas très fun. Alors comment faire un cunnilingus inoubliable ?

Certains sextoys sont là pour ça. Un large choix sur le site dorcel store permet de stimuler le clitoris, de préparer le terrain avant votre intervention linguistique. Pour celles qui ne sont pas très fleur bleue (et oui, elles existent), c’est l’idéal ! N’hésitez pas à lire aussi notre article consacré à l’utilisation d’un jouet intime en couple, c’est formateur. 😉

Cliquez sur ce bouton pour voir les stimulateurs clitoridiens chez Dorcel Store :

bouton dorcel blog homme lifestyle

Vous pouvez aussi vous pencher sur les masques, les bandeaux : la vue en moins, des sensations en plus !

Cliquez sur ce bouton pour voir les masques chez Dorcel Store :

bouton dorcel blog homme lifestyle

Les menottes sont un super outils ! Pour les femmes plutôt soumises et les hommes plutôt dominateurs, masque et menottes c’est ce qu’il vous faut !

Cliquez sur ce bouton pour voir les menottes chez Dorcel Store :

bouton dorcel blog homme lifestyle

Jouer avec son excitation est aussi vachement sympa ! On la sent qui est là, qui arrive, qui est prête et STOP ! On arrête la langue, on met les doigts. Ça change, ça perturbe, ça frustre, c’est trop bon !

Si vous êtes du genre soumis messieurs, une cravache pour madame sera le top outil ! Ce n’est pas parce que ce n’est que les préliminaires qu’il ne faut pas jouer ! C’est justement là que tout commence !

Cliquez sur ce bouton pour voir les accessoires de punition chez Dorcel Store :

bouton dorcel blog homme lifestyle

Elle jouit pendant le cunni, et après ?

Elle couine, elle respire vite, elle transpire, elle mouille ! C’est affreux comme elle mouille ! Et paf ! Orgasme ! GAGNÉ !

Ce n’est pas une raison pour s’arrêter ! Il faut l’accompagner cet orgasme, ralentissez le mouvement, repassez sur le capuchon clitoridien, et continuez de titiller ce petit clitoris qui commence à se refermer. Votre partenaire peut avoir un mouvement de recul juste après l’orgasme, c’est normal ! Faut surtout pas l’abandonner ! Bon, il ne s’agit pas non plus d’y passez quinze minutes, une fois que la descente commence, c’est le moment de passer à l’action. On est là pour faire l’amour quand même, faut pas déconner !

Bref, un bon cunnilingus il doit faire jouir !

 

Conclusion

Pour que le cunnilingus soit efficace, le mieux est encore de parler avec Monique pour qu’elle vous dise ce qu’elle veut et comment elle le veut. Chaque femme est différente et aucune ne veut pas la même chose que la copine.

Retenez simplement que des jouets sont là pour vous aider, que le clitoris est ce qui déclenche l’orgasme pendant un cunnilingus et qu’il est méga fragile !

Et pour finir la cuniculture n’est pas l’art de faire de faire de bons cunnilingus, mais c’est élever des lapins ! ….. Lapin la-pine (désolé fallait que je la fasse).

Comment faire un bon cunnilingus ?
5 (100%) 8 votes
Le Gentleman Moderne (109 Posts)

La rédaction de Gentleman Moderne !


LES ARTICLES CHAUDS DE NOTRE SITE MASCULIN !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *