Home / Article au top / Comment manger de façon responsable ? Le guide complet !

Comment manger de façon responsable ? Le guide complet !

Besoin essentiel, plaisir des sens ou acte militant, et si le fait de manger était les trois à la fois ? Nombreux sont ceux qui souhaiteraient en faire plus sur le plan écologique et responsable. Participer à l’amélioration du monde, à sa beauté et à sa sauvegarde, cela passe pas des gestes plus simples que ce que l’on croit. Et l’alimentation est clairement au centre de tout cela ! On vous donne nos pistes d’améliorations !

Manger, un acte militant !

Au delà du plaisir de déguster de bons produits ou de simplement se nourrir, manger est un véritable acte militant pour participer à construire le monde dans lequel nous souhaitons vivre. Économie locale ou importation massive, agriculture biologique ou produits phytosanitaires en masse, écologie ou dévastation du monde, raison ou folie… Chaque choix que l’on fait en faisant ses courses ou en mangeant au restaurant est une décision politique, sociale et écologique majeure qui s’intègre dans notre mode de vie. Vous avez des idéaux ? Des rêves ? Une envie de laisser un monde meilleur à vos enfants que celui que vous avez hérité de vos parents ? Il est temps d’agir en vous faisant plaisir ! Manger de façon responsable c’est régler bien des problèmes d’un coup, à commencer par le fait de limiter les transports inutiles, réduisant ainsi la pollution sur notre planète. C’est aussi limiter les déchets non recyclables et réduire le poids de nos poubelles en donnant une nouvelle vie à nos déchets. Manger responsable, c’est également réduire au maximum les produits phytosanitaires et chimiques dans notre quotidien afin de choisir à qui l’on donne notre argent. Manger responsable et vivre autrement, c’est peut-être tout simplement donner un sens à ses gestes et à ses repas en protégeant la planète à notre échelle, lui permettant de conserver un peu plus de sa beauté pour les générations suivantes. Pensez, soyez…

Manger responsable

 

Limiter le gaspillage !

Le saviez-vous ? Dans la majeure partie des pays occidentaux, nous produisons (import compris) plus que ce que nous consommons chaque année. Que devient l’excédent ? Pour les gens dans le besoin ? Sûrement pas, poubelle ! Il semblerait que le monde ne tourne pas rond. Il existe pourtant bien des façons de vivre autrement et je vais vous le démontrer en quelques mots. Pour commencer, parlons des produits destinés à la poubelle. Dans la plupart des magasins, qu’ils soient petits ou grands, des étiquetages spécifiques sont apposés sur les produits dont la date de péremption approche, afin que les clients puissent les choisir en priorité pour un usage rapide. Un intérêt parce que ce qui ne sera pas jeté ne sera pas forcément reproduit, parce que ce qui a pollué ne l’a pas fait pour rien et tout simplement par respect pour les plus nécessiteux. N’oubliez pas que vos choix conditionnent le monde et que de choisir ce type de produit fait partie d’une démarche globale. Côté gaspillage une fois à la maison, n’oubliez pas que ceux qui apposent les DLC sur vos produits sont aussi ceux qui veulent vous en vendre d’avantage quand il s’agit d’industriels. Pour bien faire, il faudrait bien sûr vous passer de manger tout ce qui sort d’une énorme usine. Si c’est trop pour vous, vous pouvez par contre tâcher d’optimiser le rangement de votre frigo pour jeter le moins possible, retravailler les produits différemment pour ne pas vous en lasser ou encore dépasser les DLC pour certains produits (comme les yaourts) qui le vivent très bien. À vous de faire votre choix !

 

Revenir à l’essentiel !

On pense souvent que manger sain et responsable c’est compliqué. En réalité, c’est juste revenir à l’essentiel et consommer comme le plus possible comme on le faisait il y a encore quelques années. Des produits bruts que l’on cuisine, le moins possible de choses toutes prêtes, les légumes, du poisson, de la viande, des gâteaux maison, du chocolat, des fruits, des fruits secs, des féculents, bref, la base. Pour vous illustrer mes propos, je vais vous parler de mon alimentation personnelle. Loin d’être complexe, elle m’a permis de revenir vraiment à l’essentiel et de prendre d’avantage de plaisir avec ce que je mange. À la maison, je ne mange pas de barres chocolatées ni de produits chocolatés d’une façon générale (type m&m’s). Pas non plus de bonbons, de plats cuisinés, de produits industriels, de sodas, de produits semi-élaborés etc. Pas de poulet de batterie, d’animaux issus d’élevages intensifs ni d’œufs non bio. Pas de glaces industrielles non plus, ni de desserts glacés de supermarchés et encore moins de pains précuits, pains de mie ou autres brioches tranchées. Vous allez me dire que c’est limitant mais cela n’empêche pas de faire un écart de temps à autres. On se rend vite compte que rien n’est essentiel dans tout cela et que l’on peut très facilement remplacer la majeure partie de tous ces produits avec des choses bien meilleures. Plutôt que de manger des m&m’s tous les jours par exemple, vous pouvez vous faire plaisir avec une très bonne tablette de chocolat noir par semaine, plus chère il est vrai, mais nettement meilleure et à consommer avec modération. Pas de soda ? Soit ! Une surdose de sucre sans vitamines n’est pas utile, vous pourrez le remplacer par une orange pressée à boire au moment du petit déjeuner. Sain, plein d’énergie et de bonnes choses pour votre organisme sans vous ronger les dents et l’estomac à petit feu. Le top ! Et c’est la même chose pour tout le reste ! Vous aimez les pâtes à la sauce tomate ? Faites vous une grosse fournée de coulis maison en plein été, quand les tomates sont bien mûres et mutualisez l’opération avec vos proches. De quoi vous préparer de bons bocaux savoureux pour vous faire plaisir tout l’hiver ! De quoi manger sain et responsable à la fois avec de bons produits plein de goût !

Sugarland, pour en savoir plus sur le sucre

Pour en savoir plus sur le sucre, ses méfaits et l’industrie qui s’est construite autour, vous pouvez regarder le film Sugarland. Plus qu’un simple DVD, c’est un vrai moment de culture à partager en famille et à faire voir aux enfants autant qu’aux parents ! Retrouvez notre article sur ce documentaire ICI.

Voir Sugarland chez Amazon :

Promo
Sugarland
8 Commentaires
Sugarland
  • L'Atelier d'Images (09/04/2018)
  • DVD, Tous publics
  • Temps de fonctionnement: 101 minutes
  • Kyan Khojandi, Damon Gameau, Stephen Fry, Hugh Jackman, Brenton Thwaites
  • Français, Anglais

 

Faire confiance aux labels de qualité !

AOP, IGP, Label rouge, de nombreux logos sont apposés sur les produits que nous consommons tous les jours et il est plus qu’important de connaître leur signification pour savoir s’ils sont, ou non, des arguments valables pour choisir ce produit plutôt qu’un autre. Voici donc un tour d’horizon de ce que l’on retrouve aujourd’hui dans les magasins.

  • Les faux arguments

Vous les avez sans doute déjà vu sur des étiquettes de produits industriels vendus en grande surface. Produit préféré des Français, marque repère etc, ces « labels » sont le plus souvent décernés sans dégustation préalable et ne sont qu’une mise en avant orchestrée par les grandes surfaces pour pousser tel ou tel produit. Un argument marketing plus que factuel donc.

  • Les vrais arguments

À contrario, les produits profitant des labels IGP, AOP ou encore Label rouge sont encadrés par un cahier des charges. Pour les animaux par exemple comme les volailles, l’INAO vérifie l’alimentation, la surface de vie, l’âge des bêtes, le poids, le mode d’abattage. Des conditions qui, une fois respectées sont des réels garants de qualité pour le produit final, en faisant même pour certains de véritables fers de lance gastronomiques pour des régions toutes entières. Preuve en est avec la Lentille verte du Puy, la Volaille de Bresse, le beurre d’Isigny, etc.

 

Privilégier le circuit court – Une démarche sociale !

Si certains ne veulent pas entendre les bienfaits écologiques du circuit court, peut-être voudront-ils bien comprendre l’impact économique et social que cela peut avoir. Démonstration. Si vous achetez un meuble dans une grosse franchise qui débite du volume sans gros soucis de qualité, vous allez réaliser une économie sur le prix d’achat, c’est certain, mais le montant dépensé de vous reviendra probablement jamais et partira en majorité à l’étranger sans jamais vous impacter. Prenez le problème dans l’autre sens maintenant. Au lieu d’acheter une armoire dans ce type de magasin, vous optez pour un menuisier local que vous allez faire travailler afin de favoriser le circuit court et les savoir-faires de votre ville. Ce même menuisier habitant prêt de chez vous va donc augmenter son pouvoir d’achat en honorant votre commande, il gagnera ainsi d’avantage d’argent par rapport à ses prévisions et pourra potentiellement dépenser d’avantage. Pour peu qu’il adopte la même dynamique que la votre, il ira au restaurant prêt de chez lui, se délestant d’un montant plus ou moins élevé pour fêter cette commande ou pour le simple plaisir. Cet argent sera donc reversé au restaurateur local, qui le versera à son tour à ses salariés, qui le donneront à leur tour au producteur local d’escargots qu’ils ont connu sur leur lieu de travail, qui les investira dans la création d’un deuxième poste pour l’aider à travailler, donnant ainsi la chance à l’un de vos proches de travailler, de gagner sa vie et d’arrêter de pioncer sur votre canapé comme il le fait depuis trois mois. Du protectionnisme ? Non. Une chaîne sociale. Tout simplement. Et ce qui est valable pour un meuble l’est pour la nourriture, le vin et tout ce qui touche de près ou de loin à la nourriture. Tentez l’aventure, c’est possible pour beaucoup de produits sans pour autant vous coûter des fortunes !

 

Privilégier le circuit court – Une démarche écolo !

Presque évidents, les avantages du circuit court sont nombreux et pourraient bien changer votre vision de la chose. Pas de transport déjà, ou très peu, pas d’intermédiaires qui nécessitent de la manutention, de l’informatique supplémentaire, du papier etc. Le fait de fonctionner en circuit court permet aussi de s’informer de façon plus pointue sur la façon de travailler du producteur que l’on va privilégier. Il est à côté de chez vous, rien ne vous empêche d’aller le voir, de lui demander une visite de son exploitation (si vous avez des enfants, c’est une raison supplémentaire de le faire) ou tout simplement de lui poser des questions sur les produits qu’il utilise pour traiter ses plantes, pour peu qu’il en utilise.

 

Savoir lire les étiquettes !

Rien de plus simple me direz-vous ? Et bien pas si sûr ! Depuis longtemps déjà, les étiquettes sont bondées de mots compliqués, de formules chimiques et autres additifs. Aussi, il devient de plus en plus complexe de lire la catégorie « ingrédients » de nos produits en grande surface, et c’est pourtant la seule chose qui doit nous inciter à les acheter ou non ! Exit les emballages affriolants, les noms sympas, les couleurs flashy et les publicités alléchantes, la seule chose qui compte, c’est ce qu’il y a dedans ! Les industriels ont créé de mauvais produits, nous on vous propose Yuka ! Une petite appli pour smartphone très chouette qui va décortiquer tous les produits que vous scannerez avec pour vous dire ce qu’il y a dedans et si c’est un produit à éviter. Vous pourrez retrouver l’application Yuka pour Iphone et  pour Androïd en cliquant sur ces deux liens ! Et pour ceux qui voudraient en savoir plus sur comment lire une étiquette, on vous a dégoté un petit livre concis et très bien fait pour vous épauler dans cette quête de savoir !

Voir « L’envers des étiquettes » chez Amazon :

L'envers des étiquettes : choisir son alimentation
3 Commentaires
L'envers des étiquettes : choisir son alimentation
  • Charles Wart
  • Éditeur: Amyris
  • Édition no. 2007 (06/23/2005)
  • Broché: 304 pages

 

Gérer ses déchets de façon responsable !

  • Se faire un composte !

Geste simple et efficace pour réduire le poids de ses poubelles et nourrir son jardin à la fois, le composte permet de redonner une seconde vie à vos déchets organiques en les laissant fermenter dans un récipient prévu à cet effet pour transformer le tout en composte. Épluchures, peaux, chutes, parties moches des fruits, trognons, feuilles, tout y passer ou presque même s’il existe quelques exceptions de produits qui n’ont pas leur place dans un composte. Pour en savoir plus, vous pouvez aller voir ce document très complet, bien fait et simple à comprendre ! Vous devriez avoir toutes les infos dont vous aurez besoin pour mener à bien votre session compostage. Manger de façon responsable, cela va de l’achat au déchet et rien n’est à mettre de côté !

Composte

  • Mettre en place le tri sélectif !

Encore un geste du quotidien qui permet de donner une nouvelle vie à vos déchets, le tri sélectif évite de reproduire à partir de rien et permet d’utiliser ce qui a déjà été créé et de le retransformer en quelque chose de nouveau. Un cercle vertueux et responsable qui peut s’organiser de différentes façons. Dans certaines communautés d’agglomérations (la vôtre peut-être), des sacs jaunes et transparents sont distribués afin d’y placer tous les déchets recyclables hors verre, à savoir le carton, le papier, l’aluminium et les emballages plastiques. Pour ceux qui n’habiteraient pas dans cette zone, vous avez la possibilité de vous faire plusieurs poubelles dans votre cuisine ou à l’extérieur de votre maison afin de simplifier le tri et de favoriser les automatismes auprès de toute la famille. De nombreux points de tris sont présents dans les villes et villages et ce serait vraiment chercher une excuse que de dire que c’est compliqué de le faire.

  • S’offrir des poules !

Les poules, hors sujet ? Vous plaisantez ? Au delà du simple plaisir de manger des œufs extra frais, avoir des poules c’est aussi s’offrir le luxe de ne pas jeter certains produits que l’on allait destiner à la poubelle. Un peu de nourriture, des restes, un peu de temps et en échange vous aurez le plaisir de vous occuper d’animaux qui peuvent être sociables, même affectueux, qui vous aideront à limiter le poids de votre poubelle, votre impact écologique, tout en vous offrant de beaux œufs aux jaunes bien jaunes pour faire vos pâtes à crêpes. Que demande le peuple ?

 

Fuir le tout-prêt !

On imagine souvent que le tout-prêt se limite aux plats cuisinés vendus en grande surface dans les rayons surgelés, mais il n’en est rien. Dans les drames écologiques du quotidien se glissent aussi de petits objets qui passent inaperçu mais font de vrais dégâts comme les capsules de café. De l’aluminium, des produits chimiques, une quantité de packaging énorme qui font gonfler les prix et l’empreinte carbone, voilà tout ce que l’on gagne en optant pour des dosettes plutôt que pour du bon café en vrac à préparer au percolateur ou à glisser dans des dosettes réutilisables. Le prix à payer pour aller toujours plus vite ! Idem pour les sandwichs industriels, les salades toutes prêtes, les pains au chocolats semi-élaborés des marchands de pain nettement moins bons et sains que ceux des vraies boulangeries. Bref, vous l’aurez compris, fuir le tout-prêt c’est un travail de chaque instant !

Voir We Feed the World chez Amazon :

Promo
We Feed The World
26 Commentaires
We Feed The World
  • Editions Montparnasse (03/04/2008)
  • DVD, Tous publics
  • Temps de fonctionnement: 95 minutes
  • Français, Multilingue

 

L’article pourrait être long si l’on voulait tout dire. Favoriser les fruits moches sur les étals, fuir les produits phytosanitaires, faire son propre jardin, installer des récupérateurs d’eau sous ses chenaux pour arroser ses légumes, utiliser des semences paysannes plutôt que des graines made by Monsanto, manger moins de viande et de meilleure qualité… La liste est longue, et l’aventure est belle ! Au delà du simple fait de vous sentir mieux, de mieux manger et de prendre soin de votre santé, c’est simplement de faire partie d’un tout et de participer au monde ! Nous ne sommes que locataires ici, nous héritons du monde par nos parents afin de le transmettre à notre tour à nos enfants. Avouez qu’il serait dommage de faire moins bien que nos aïeux !

Comment manger de façon responsable ? Le guide complet !
4.8 (95%) 8 votes
Tom Fournié (143 Posts)

Rédacteur/fouineur viril et sensible chez Gentleman Moderne. Fondu de bouffe, de musiques douces et de chartreuse verte, je suis web’addict pratiquant à mes heures perdues. J’aime les voyages, la photo et casser la couche de caramel sur les crèmes brûlées.


LES ARTICLES CHAUDS DE NOTRE SITE MASCULIN !

2 comments

  1. Bonjour Bravo pour cet article je voulais vous proposer 2 autres livres pour ceux qui intéressent à ce sujet qui sont donc Eat et Eat 2 de Gilles Lartigot.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *