Home / lifestyle / sport / Trouvez votre voie avec la salle d’escalade Karma

Trouvez votre voie avec la salle d’escalade Karma

escalade Salle Karma

Gentleman Moderne aime le sport, tous les sports, même les plus extrêmes. La pétanque, le curling, la pelote basque, j’attends d’ailleurs les invitations. En attendant, on quitte le plancher des vaches et on prend de la hauteur avec la visite de la salle d’escalade Karma à Fontainebleau. Moi, peur des expériences extrêmes? Quand la Fédération Française de la Montagne et de l’Escalade nous invite pour s’essayer à l’ascension verticale à la force des poignets dans une nouvelle salle d’escalade, les images de Patrick Edlinger me reviennent à l’esprit. Avec son bandeau rouge dans les cheveux, il a popularisé l’esprit de liberté lié à l’escalade en milieu naturel, avec une apparence de facilité, sans efforts, peinard avec 2 doigts dans le nez. Mais comme rien n’est jamais simple et qu’il faut bien rigoler un peu, c’est le rédacteur souffrant de vertige qui est choisi. Il faut soigner le mal par le mal, je m’y colle, les jambes légèrement flageolantes mais l’esprit résolu.

Patrick Edlinger free style

L’escalade est une discipline en plein essor. L’ouverture récente de la salle Karma permet de proposer de nouvelles installations ultra-modernes pour le plus grand plaisir des grimpeurs. Sport de loisir et de compétition, l’escalade réunit les amis, les familles, les jeunes et les seniors. Le haut niveau et le public cohabitent dans une ambiance de convivialité rafraichissante. La salle Karma est le lieu d’entrainement de l’équipe de France. Au bout de quelques minutes dans la salle d’escalade, c’est l’évidence. Les gens se soutiennent, rient, s’encouragent, se congratulent. C’est beau. L’objectif de la journée est de découvrir les différentes disciplines de l’escalade: le bloc, la difficulté et la vitesse. En béotien éclairé, j’ouvre les écoutilles pour ne rien manquer aux explications des différents intervenants issus de la fédération. Le président, les entraineurs, l’équipe de France, tout le monde est là pour promouvoir l’escalade. Avec 100 000 licenciés, le nombre est en constante augmentation. Et l’équipe de France est au top niveau dans les compétitions internationales, ce dont tout le monde a pu juger très vite.

La démonstration des talents de l’équipe de France ne m’a rien de moins qu’époustouflé. Dans les 3 disciplines, les prouesses semblent si naturelles… Le bloc se pratique sur des structures ne dépassant pas les 4 mètres de haut. Les grimpeurs n’utilisent ni corde ni baudrier et les chutes sont amorties par des gros matelas de réception. Ce qui me parait juste impraticable est franchi avec aisance par chaque membre de l’équipe nationale. J’écarquille les yeux, Spiderman est de sortie. L’escalade de difficulté se pratique sur un mur de 15 mètres de haut en moyenne, avec baudriers et cordes. Je lève les yeux et vois un point juste sous le plafond. C’est une championne d’escalade qui a vaincu le mur vertigineux de 13 mètres en toute décontraction. La discipline de vitesse est à l’escalade ce que le sprint est à l’athlétisme. Le record du monde pour le franchissement d’une muraille de 15 mètres est 5s60 pour un mur de 15 mètres….

Et c’est super méga impressionnant. La vitesse de grimpette est juste extraterrestre. Préparation, reconnaissance, puis hop c’est parti. Ça parait d’une simplicité enfantine, preuve que c’est injouable pour un débutant. Autre exemple de l’agilité des athlètes, les parcours d’entrainement. Monter à la verticale en attrapant des planches à la force des bras, et hop, hop, hop. Montée puis descente J’en ai les bras douloureux. Puis le même exercice avec des boules à attraper. Et hop, hop, hop, aller et retour. J’admire ces warriors de l’exercice physique. Le rapport poids puissance est millimétré et je suppose la régime diététique complètement millimétré. Un petit kilo doit avoir un impact énorme devant un mur à la verticalité irrépressiblement raide.

Salle Karma - ©FFME (13)

J’admire, je photographie, puis vient l’heure du test. Je me mets en tenue, l’entraineur me rattrape tandis que j’essaye de fuir. J’enfile le baudrier, on m’installe la corde et me voilà devant le mur de 13 mètres. Je pose un pied, puis une main et c’est parti. Je ne sens pas le vertige, somme toute normal à 1 mètre du sol. Et je grimpe. Doucement. 2, puis 3, puis 4 mètres. Je manque une accroche et je tombe… pas. Retenu par la corde, j’évite la crise cardiaque et le bobo. Je me reprends pour avaler 2 mètres supplémentaires. « Le pied gauche sur la base verte » me crie mon assureur au sol. Je ressens les premiers signes du vide mental. Je ne distingue plus les couleurs et ne sais où mettre mes pieds et mes mains. Je demande à redescendre, en rappel, rigolo. Voilà, j’ai franchi 6 mètres, de quoi me satisfaire. Les bras me tirent un peu mais je suis content. L’expérience est fun et me donne envie de recommencer.

Je teste également le bloc. Je monte 2 mètres et je tombe. Moment de stress mais le matelas rattrape confortablement la chute. Je réitère, un membre de la fédération en chaussures et costume de ville se décide à me montrer le chemin. Hop, il monte, ça parait simple. Impressionné une fois de plus. Je regarde à gauche et à droite, je vois des ados et de jeunes enfants grimper sur les différents murs. Un espace Baby Escalade permet une initiation dès le plus jeune âge pour acquérir la confiance nécessaire et se familiariser avec le matériel. De quoi venir en famille et favoriser l’expérience à chaque.

Enfin, pour achever de vous convaincre de visiter la salle Karma, un petit mot sur le bénéfice santé de l’escalade. L’escalade favorise le développement et l’entretien de l’architecture musculaire. Travail en traction, étirements, recherche d’équilibre, gainage des abdos, renforcement des épaules, l’escalade est le sport idéal pour lutter contre les effets secondaires de notre sédentarité. Quant au vertige, c’est parait-il une appréhension de chute incontrôlable annulée par l’effet de sécurité de l’escalade en salle. Le regard tourné vers le mur et la prise à atteindre permet d’oublier le vide. Je ne dis pas non, juste qu’il me faudra quelques séances pour m’en convaincre. Quant à la dimension de plaisir, atteindre une prise, terminer une voie, résoudre un problème, partager une confiance avec l’assureur au sol, les effets sur le moral et la santé semblent sans limite.

Salle Karma - ©FFME (12)

Une entrée simple à la salle Karma vous en coutera 14 euros, 12 si vous êtes licencié. Avec des possibilités d’abonnement à partir de 112 euros pour 10 entrées ou 500 euros pour un abonnement annuel. A 72 km de Paris soit 1 heure de trajet en voiture… franchement, je trouve ça tentant. L’escalade et une activité sportive saine et motivante, où il faut franchir des obstacles et toujours monter plus haut. J’y vois une métaphore assez stimulante. Je vous attends donc au pied du mur de vitesse pour une petite course décontractée et battre le record du monde!

Informations utiles:
Salle d’escalade fédérale Karma
Halle Georges Peeters
Rue des Archives
77305 Fontainebleau
01 64 23 19 31
http://karma.ffme.fr
www.ffme.fr

Stanislas Claude (194 Posts)

Critique de cinéma sur CulturAddict, le site culture qui monte, car la culture est une drogue dure et sur Publik'Art. Passionné par la mode et ouvert sur le monde du Gentleman Moderne


LES ARTICLES CHAUDS BOUILLANTS DE NOTRE SITE MASCULIN LIFESTYLE !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *