Home / culture / bande dessinée / Critique du manga « DIMENSION W » tome 1

Critique du manga « DIMENSION W » tome 1

dimension w manga tome 1

Critique du manga Dimension W T1 de Yûji IWAHARA aux éditions Ki-oon.

 

 

Résumé :

En 2072, l’homme a mis de côté le carburant ou autre source d’énergie depuis qu’il a découvert une nouvelle dimension qui lui offre une source d’énergie inépuisable. Cette énergie révolutionnaire est gérée par la puissante société « New Tesla Energie » qui la transmet aux utilisateurs via des coils, des bobines électromagnétiques.

Dans cette société futuriste, Kyoma Mabuchi est ce que l’on appelle un récupérateur c’est-à-dire qu’il traque et récupère les coils illégaux circulant au sein de la population.

 

dimension w

 

Notre avis :

Dimension W c’est le nouveau seinen futuriste des éditions Ki-oon. Avec déjà quatre tomes parus au Japon (série toujours en cours), le titre s’inscrit ouvertement dans la lignée de Cowboy Bepop et Edgar détective cambrioleur qu’il s’agisse de son univers, de son style ou de son graphisme. En effet, cette série d’anticipation propose un univers assez funky qui mêle à la fois du polar et de la science-fiction.

Tributaire de ces influences parmi d’autres, le scénario pêche toutefois par un manque d’originalité. Cependant, l’ensemble proposé est plaisant et on se laisse prendre par l’univers mis en place même si, pour l’instant, le tout manque de surprises. Par ailleurs, notons la présence d’une bonne touche de fantaisie et d’action dans ce premier tome qui effectue au final une bonne entrée en matière puisque si on note un manque d’originalité le scénario n’en demeure pas moins efficace. Qu’il s’agisse des personnages, de l’univers ou de l’intrigue, l’ensemble ne manque certainement pas d’intérêt. D’abord, parce que les personnages principaux laissent entrevoir de lourds secrets derrière eux et on veut les connaitre. Mais surtout, cette technologie révolutionnaire pourrait bien avoir un lourd tribut à payer.

 

dimension w tome 1

 

Cette série s’adresse aux habituels fans de seinen qui aiment des intrigues bien ficelées sur fond d’actions et de mystères à élucider. Cela se traduit par un tome qui alterne les moments de tension extrême avec des moments plus posés, qui servent à établir l’univers, pour aboutir à un final explosif en ce qui concerne ce premier volume.  De plus, l’auteur, Yûji IWAHARA, est loin d’être un novice puisque on lui doit également, dans un style  beaucoup moins fantaisiste, la série d’horreur Le Roi des ronces. Les lecteurs de science-fiction trouveront rapidement leurs marques dans Dimension W puisque beaucoup de thèmes chers à la SF sont présents : depuis la découverte d’une nouvelle dimension jusqu’aux androïdes en passant, bien sûr, par la présence de technologies révolutionnaires.

Graphiquement, l’ensemble est solide : le dessin est certes classique dans son genre, surtout si on connaît les séries dont celle-ci s’inspire, mais ça marche grâce à un trait travaillé et un découpage dynamique.

 

manga dimension w

 

Conclusion :

On pouvait craindre, à première vue, que Dimension W n’arrive pas à se sortir de ses influences pourtant la série réussit bien cet exploit de proposer un premier tome cohérent et introductif qui assure le spectacle. Futuriste et fantaisiste à la fois, l’histoire, certes classique, nous embarque d’emblée dans un univers qui ravira fans de SF ou plus généralement les amateurs de seinen. Reste à voir si le second tome prévu pour le 10 avril confirmera ces attentes et parviendra à allier une bonne histoire de fond avec une petite dose de fun.  

 

Titre : Dimension W T1

Scénariste/Dessinateur : Yûji IWAHARA
Éditeur : Ki-oon
Parution : Février 2014
208 pages
Prix : 7.90€

 

Copyright pour les images © Yuji Iwahara / SQUARE ENIX CO., LTD

 

Romain Delannoy (11 Posts)

Dévoreur de BD en tous genres. Retrouver moi sur gbd-labddecrytpee.com


LES ARTICLES CHAUDS BOUILLANTS DE NOTRE SITE MASCULIN LIFESTYLE !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *