[Test & Avis PS4] The Last of Us Part II, un chef-d’oeuvre pour boucler la génération PS4 !

test-ps4-the-last-of-us-part-II

Voici notre test et avis de The Last of Us Part II, la suite tant attendue des aventures apocalyptiques d’Ellie et Joel. Avec un premier opus qui avait marqué les joueurs du monde entier et qui avait fait de The Last of Us un succès retentissant sur PS3, le deuxième épisode de la série se devait de faire aussi bien que son ainé. Mais autant le dire tout de suite et le faire sans langue de bois : le défi était de taille pour Naughty Dog, le studio américain à l’origine du jeu, car le premier opus était tout simplement un bijou exceptionnellement bien réalisé et qui avait même bouclé avec brio la génération des jeux sur Playstation 3. Avec une histoire qui prenait aux tripes, une narration exceptionnelle, et un scénario digne des plus grands blockbusters du cinéma, le jeu avait même littéralement laissé tous les gamers sur le cul (et on ne mâche pas nos mots).

Alors comment Naughty Dog a-t-il bien pu imaginer la suite de son chef-d’eouvre ? Comment la firme américaine a-t-elle pu réaliser un jeu peut-etre trop attendu et qui se devait de faire aussi bien (voir mieux) que son ainé ? Tout simplement en reprenant les mêmes codes que pour le premier épisode, et en y ajoutant quelques nouveautés parfaitement placées. On ne change pas une équipe qui gagne, on ne balaye pas d’un grand et sec revers de main tout ce qui a fait le succès d’une saga, et ça, Naugty Dog l’a parfaitement compris. Résultat, après 7 longues années de travail, The Last of Us Part II fait aussi bien que le premier. Et oui, comme son petit frère l’avait magnifiquement fait avant lui, cette deuxième partie boucle elle aussi de la plus belle des manières la génération PS4. Car honnêtement, on ne voit pas un jeu aussi bien imaginé et aussi bien réalisé autour de nous. Pour plus de détail, il ne vous reste alors plus qu’à swiper vers le bas (garanti sans spoiler, évidemment).

La bande annonce finale de lancement :

Voir le The Last of Us Part II sur Amazon : 

Promo
The Last of Us Part 2 sur PS4, Édition Standard, Version physique, VF, 1 joueur
  • Jeu d'action et d'aventure The Last of Us Part II, Pour découvrir la suite tant attendue du jeu qui...
  • Graphismes : des personnages, des ennemis et un univers encore plus réalistes et méticuleusement...
  • Fonctionnalités améliorées : système de combat au corps à corps à haute intensité et système...
  • Caractéristiques du jeu : 1 joueur, Version physique, Disponible en français et en anglais,...
  • Contenu : 1 x Jeu The Last of Us Part II Édition Standard

The Last of Us Part II, le test !

7 ans ! Que c’était long ! 7 longues années à attendre impatiemment et désespérément une suite à l’une des plus belles (si ce n’est la plus belle ?) aventures que la génération Playstation est jamais connue. Pendant ce temps là, on s’est tous posé beaucoup de questions. On s’est tous rejoué dans notre tête la scène finale du premier épisode, et on a tous imaginé comment la suite du jeu pourrait bien se dérouler. Pour faire un bref retour en arrière et vous remuez les méninges, le premier épisode nous propulsait dans une Amérique dévastée et ravagée par une mutation qui a transformé 98% de la population en créatures dégueulasses et très avides de chaires humaines.

On y contrôlait Joel, un père déchiré par la perte de sa fille, et Ellie, une jeune fille immunisée qui pouvait permettre la création d’un vaccin salvateur (au péril de sa vie). Alors propulsé dans un road-trip infernal à travers ce qu’il restait de ce monde, on assistait progressivement à un amour père-fille naissant entre les deux personnages. Coté gameplay, le titre ne faisait en revanche pas de franches révolutions. On avançait dans l’histoire un peu comme dans un « couloir » façon Uncharted, et des phases d’infiltrations, d’explorations et de gunfight pimentaient le tout. Mais l’ambiance survivaliste parfaitement réalisée, les dialogues, l’écriture et les émotions des personnages étaient tout simplement dingues et rendaient le jeu vraiment unique. Et au bout du bout de l’aventure, alors qu’Ellie s’apprêtait à donner naissance à un fameux vaccin (en y perdant la vie), Joel décidait de buter toute l’équipe médicale pour sauver « sa fille », quitte à laisser tragiquement l’humanité périr. La deuxième partie prend donc place quatre ans plus tard, et beaucoup de choses ont changé.

La ville de Jackson, un petit havre de paix au coeur de l’apocalypse

Terminé le road-trip à travers un monde dévasté. On retrouve dès le début du jeu nos deux héros dans un endroit inespéré auparavant. Les deux personnages ont vraisemblablement posé leurs fesses dans un vrai petit havre de paix nommé Jackson, et à l’intérieur de cette petite bourgade improvisée, la vie semble bel et bien avoir repris son cours. On y fait du commerce, on y plante toutes sortes de légumes, on s’occupe des chevaux et on peut même y faire les magasins. Les enfants s’amusent comme des fous dans des aires de jeux, le bar du coin permet aux fêtards de se détendre entre deux-trois verres de bières, et le soir, la petite ville prend même des allures de lieu de compte de fées. Bref, on a pas du tout l’impression qu’un sale virus a décimé tout le reste de l’humanité !

test-ps4-the-last-of-us-part-II-ville-jackson

Jackson est vraie petite ville paisible !

Nos deux personnages, Ellie et Joel, sont en revanche toujours restés marqués par l’événement final du premier opus. Ellie semble encore en vouloir à Joel, et tous les deux cherchent tant bien que mal à renouer les liens d’une relation qui se perdait tout doucement. Nouveauté toutefois dans l’histoire : Ellie a bien entendu grandi durant ces quatre années. Et la petite fille innocente a visiblement laissé place à une jeune femme avec de vrais problèmes d’ados. Alcool, sexe, drogue, la jeune femme a découvert tous les vices et plaisirs de la vie avec la bande de potes du coin. Mais au cours d’une patrouille de routine à l’extérieur de ce havre de paix, et entre une session weed improvisée dans une planque avec sa copine Dina, la réalité de ce monde nous refait surface. Les créatures dangereuses sont toujours présentes dehors, le danger est toujours là et les ennuies peuvent alors commencer.

test-ps4-the-last-of-us-part-II-ellie-drogue
Une petite session weed ?

Le gameplay revêt quelques nouveautés intéressantes

Bien entendu, nous irons pas plus loin dans le description de l’aventure. The Last of Us est un jeu qui doit se vivre réellement pour vraiment être apprécié, et il serait dommage de dévoiler ne serait-ce qu’une partie de l’histoire. Il faut juste savoir qu’un événement poussera Ellie et Dina sur la route de Seattle, à la rechercher d’une vengeance tant espérée.

test-the-last-of-us-II-joel
Un couché de soleil sur Jackson

Et la principale nouveauté visible à cet instant, c’est que le jeu prend beaucoup moins la forme d’un simple couloir à traverser. Les zones à visiter sont littéralement immenses, quelques chapitres de l’histoire nous laissent même le choix d’organiser comme bon nous semble nos missions, et se balader en toute liberté et sans réelles convictions dans un Seattle dévasté est un vrai délice. Ellie peut également ramper et se coucher pour progresser dans certaines zones, elle peut embarquer encore plus d’armes sur elle et des établis dispatchés un peu partout sur la map permettent même de les personnaliser. Le titre est également beaucoup plus fluide, beaucoup plus réaliste aussi (notamment quand Ellie se blesse) et le nombre d’ennemis est aussi plus conséquent (quel plaisir de voir débouler avec surprise une horde de coureurs après un somptueux dialogue !).

test-the-last-of-us-II-personnalisation
Ellie peut personnaliser toutes ses armes

La violence est partout, tout le temps

Mais plus que le gameplay, The Last of Us part II réussit surtout son rôle dans l’histoire et le ressenti qu’il amène. Et ici, s’il y a bien une chose qui frappe après quelques heures de jeu, c’est bien la violence. Car cette dernière est partout, tout le temps, du début à la fin du jeu. A tel point que tuer un ennemi humain devient tout simplement une chose difficile, tellement l’émotion et le réalisme sont bien amenés. Le jeu est déchirant, et on se rend compte au fil de l’aventure que l’humanité fonce droit dans le mur, et on se demande bien si elle pourra un jour s’en sortir. Mieux encore, certaines décisions vous feront même vous demander si vous êtes réellement du coté du gentil, tellement cette dose de violence sera difficile à accepter…

test-the-last-of-us-part-II
Le jeu est d’une violence extreme

La réalisation est tout simplement somptueuse

test-the-last-of-us-II-cheval
Les jeux de lumières sont magnifiques

Outre cet aspect du titre, ce qui frappe également c’est la réalisation du jeu. C’est facile, tout est beau, de A à Z ! Et on se demande bien comment la PS4 pouvait sortir un tel rendu de ses tripes. Les paysages sont somptueux, les jeux de lumières sont exceptionnels, et le tout est parfaitement complété par la bande-son de Gustavo Santaolalla. Et que dire des traits des différents personnages ! Le soucis du détail est énorme, et une simple ride de Joel ou une facette du visage d’Ellie sont de vrais oeuvres d’arts. Sans oublier que les dialogues sont tout aussi prenants, que le jeu d’acteur atteint un point inimaginable et que les cinématiques (parfois très longues) sont à dévorer sans modération. Sur ce point, Naughty Dog a placé la barre très haute, et à l’image d’un Death Stranding, le jeu prend vraiment les traits d’un film de cinéma !

test-ps4-the-last-of-us-part-II-paysage
Les balades à cheval sont à consommer sans modération

Conclusion

Au final, The Last of Us II est un pur chef-d’oeuvre, une aventure unique, magnifiée par des dialogues et des scènes qui resteront gravées dans vos esprits. Les nouveautés au niveau du gameplay sont très bien ajoutées, et on prend vraiment du plaisir à progresser au fil du jeu. Coté durée de vie, il faudra bien compter une trentaine d’heures de jeu si l’on prend bien le temps d’explorer Seattle et ses environs. Mais la diversité des décors vous en fera ressentir le double ! Autre chose importante à ajouter, le jeu propose aussi un bon nombre de nouveautés pour aider les joueurs souffrants de handicaps à accéder au titre, ce qui est quand même très sympa de la part de Naughty Dog. On en dira pas plus concernant l’histoire, mais l’écriture incroyable de l’aventure, le réalisme des paysages, des personnages, des dialogues ou encore l’atmosphère qui y règne font de The Last of Us II le jeu qui risque bien de boucler la génération PS4, en attendant avec impatience sa grande soeur. C’est une énorme réussite !

On a aimé :

  • le gameplay amélioré
  • l’effet moins « couloir » et la liberté d’exploration à certains chapitres
  • les dialogues, l’écriture, les émotions des personnages
  • des graphismes inimaginables sur PS4
  • une bonne durée de vie de 30h
  • la violence de certaines phases de jeu

On a moins aimé : 

  • des phases de jeu (notamment l’infiltration) peut être trop répétitives 

Notre note finale : 20/20 !!!

Voir The Last of Us part II sur Amazon 

Promo
The Last of Us Part 2 sur PS4, Édition Standard, Version physique, VF, 1 joueur
  • Jeu d'action et d'aventure The Last of Us Part II, Pour découvrir la suite tant attendue du jeu qui...
  • Graphismes : des personnages, des ennemis et un univers encore plus réalistes et méticuleusement...
  • Fonctionnalités améliorées : système de combat au corps à corps à haute intensité et système...
  • Caractéristiques du jeu : 1 joueur, Version physique, Disponible en français et en anglais,...
  • Contenu : 1 x Jeu The Last of Us Part II Édition Standard

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici