Home / lifestyle / Comment organiser un EVG, les 7 étapes

Comment organiser un EVG, les 7 étapes

EVG enterrement de vie de garcon organisation conseils

Qu’est-ce qu’un EVG ? Comment organiser un EVG ? Tant de questions qui se posent à l’approche d’un mariage ou un PACS, auxquelles il n’est pas toujours simple de répondre. Mais pas d’inquiétude, on vous apporte quelques réponses.

EVG, le moment à ne pas louper

  • « Tu veux être mon témoin ?
  • Oui !
  • Génial ! Bon courage pour l’EVG ! »

Oui, en acceptant d’être témoin, vous avez aussi accepté ça… L’organisation de l’EVG… Mais c’est quoi ça ? Un EVG, pour les non-connaisseurs, est un enterrement de vie de garçon. Tout simplement quand une personne se marie ou se pacse, un moment va être organisé pour elle par son ou ses témoins. Et ça marche pour les femmes (EVJF), comme pour les mecs avec l’EVG. Bien sûr, le conjoint ou la conjointe n’est pas convié, et l’on dit de ce moment que c’est le dernier instant en célibataire. Ça peut être un après-midi, une journée, une soirée, un week-end, tout dépend de ce que vous prévoyez. Mais sachez que c’est le moment clé avant le mariage, et qu’il soit raté ou réussie, le futur marié n’oubliera jamais son EVG.

Voilà, vous en savez plus, mais maintenant, il vous faut l’organiser. Si vous ne vous sentez pas de l’organiser vous même, pas de panique, il existe des sites très bien comme EVG.fr qui se chargent d’organiser l’événement pour vous tout en faisant quelque chose de vraiment chouette.

Les 7 étapes pour organiser un EVG

En revanche, si vous voulez vous investir (et c’est normal) en préparant vous-même l’EVG, il va vous falloir vous organiser un peu. En tout cas, on vous a préparé un petit guide des étapes à respecter.

1 – L’étape n° 1 est sans conteste de demander sa F***** liste d’invités au futur marié. Elle comportera toutes les personnes que le futur marié voudrait voir à son EVG, peu importe que ce soit des mecs, des nanas, ou des lamas, du moment que ce sont des personnes qu’il aime, et qu’il ne les invite pas par convention. Commencez tôt et avec zèle. Perso, j’ai commencé à la demander le jour même où le futur pascé m’a annoncé qu’il me voulait en tant que témoin, ça fait 6 mois, et j’attends toujours (Alex, si tu passes par là… ). Donc, ne méconnaissez pas le futur marié, harcelez le pour avoir cette fameuse liste sans laquelle vous ne pourrez rien faire.

2 – Contactez les invités de la liste, réunissez vous et proposez une série de date que vous aurez sélectionné. L’idée est de voir à quelle date vous aurez le plus de monde disponible. Plus la date est longtemps avant le mariage, plus les futurs mariés gagneront en sérénité. Avant la réunion, pensez à écrire sur une feuille tous les points à aborder, ça permet de ne rien oublier.

3 – Pendant la réunion avec les invités, définissez ce qui plaît le plus au futur marié : s’il est amateur de sensations fortes, s’il aime faire la tournée des bars, … Il s’agit de faire une soirée qui lui corresponde vraiment, de lui faire plaisir à lui, pas à vous. Vous êtes le témoin, donc vous le connaissez très bien, mais n’oubliez pas de demander l’avis aux autres qui peuvent aussi avoir des idées sympas.

4 – Prévoyez un budget pour la journée/week-end, avec le logement si nécessaire, en sachant que ce budget sera réparti entre tous les invités… Sauf le futur marié qui ne paie pas sa part. Si le budget est conséquent, ou que c’est vous qui avancez les fonds, proposez aux invités de vous payer en plusieurs fois… Mais à l’avance… Sinon vous allez payer plus d’une part.

5 – Pensez à emmener à manger, ou à réserver un restaurant en demandant un tarif de groupe. Attention toutefois, mieux vaut vous emmener à manger, sinon le budget risque de grimper considérablement.

6 – Prévoyez plusieurs petites activités pour combler les creux dans la journée, activité ou gage à faire au futur marié. Cependant, sachez qu’on en prévoit souvent trop, et qu’on a rarement le temps de tout faire, aussi pour les gages du futur marié, n’investissez pas dans des choses coûteuses. Vous pouvez bien sûr lui prévoir un déguisement, mais il n’y a rien d’obligatoire.

7 – Choisissez un Sam, d’accord ce n’est pas forcément très agréable, mais c’est mieux d’avoir désignée une personne  pour conduire et ramener tous le monde à bon port, à l’avance, que de le faire une fois que vous aurez tous quelques verres dans le nez. Vous pouvez aussi chercher à l’avance une solution pour que tout le monde dorme sur place. Nota bene, le Sam ne peut pas être le marié. 

8 – Éclatez-vous !

Voilà, vous en savez plus sur l’organisation d’un EVG, à vous de vous lancer. Dans tous les cas, il s’agira d’un moment inoubliable ! Petit conseil, si la mariée ne veut pas de stripteaseuse, c’est pas drôle, mais c’est son droit. Aussi, on évite de faire annuler le mariage, et on le respecte 🙂

L’aventure du témoin ne s’arrête pas là. Pour la prochaine étape vous allez devoir aider le futur marié à choisir son costume. On a écrit cet article pour vous à ce sujet 😉

 

Note cet article

About La rédac

La rédac' de GentlemanModerne.com. Article écrit en collaboration avec la marque, cependant tous les mots présents dans l’article sont les miens.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *