Home / lifestyle / sport / Test de la montre montre running SF-810 Runsense d’Epson

Test de la montre montre running SF-810 Runsense d’Epson

1343-0ce03bb3f7e3270d38332bd7488ab0e1-640x359

Je connaissais les imprimantes et les cartouches d’encre, mais je ne savais pas qu’EPSON se lançait très sérieusement sur le marcher de la montre running. Vouloir titiller GARMIN, POLAR ou encore SUUNTO est un sacré challenge. Et après tout, pourquoi pas ? TOMTOM, le pro des GPS d’itinéraires l’a bien fait et ce fut un succès à grande échelle. Il faut dire que le running est en plein Boum. Les gens en ont ras le bol de bosser et ressentent le besoin de se défouler le dimanche ou de participer à des compétitions pour évacuer la pression, et ça, les grandes marques de sport l’ont bien comprit. Que ce soit pour les chaussures, les fringues ou les gadgets électroniques, elles font tout pour séduire le novice comme le confirmé…..et ça marche ! Voilà pourquoi les outsiders sont de plus en plus nombreux dans ce domaine, eux aussi veulent leur part du gâteau ! Qui sait, M&M’s fera bientôt des sextoys !

Après avoir lancé ses montres SF-510, SF-710, voici venu le temps pour le gentleman moderne de tester la SF-810, la montre haut de gamme d’EPSON.

 

IMG_6108J’ai tout d’abord voulu porter cette montre une journée entière car pour moi une montre de running doit savoir se faire oublier, et il est clair que la SF-810 se fait oublier de part sa grande légèreté (52g), cependant, je doute de la longévité de son bracelet en polyuréthane.
L’écran circulaire est lisible, simple et d’une taille normale. Son style est sobre et passe partout. Deux coloris s’offrent à vous pour le moment : BLACK pour les mecs et VIOLET/BLACK pour les mecs …..et aussi un tout petit peu pour les femmes. Sur ce coup là, le côté féminin n’a pas été très mis en avant, mais ça viendra peut être par la suite.
Elle se compose de quatre boutons, ça c’est très important (non je plaisante).
Vous personnaliserez la montre dès le départ avec votre taille, votre poids, votre niveau, etc…
Ces informations n’auront que peu d’influence sur votre utilisation à venir sauf pour les calories perdues.

IMG_6290Ce qui m’a tout de suite intrigué, c’est la fonction capteur cardiaque au poignet, me voici donc en train de mesurer mon pouls au réveil (de bébé à 6h du mat) environ 4 pulsations/min, dans les transports en commun (testant ma patience avec le peuple)140 pl/min., au travail (patience encore mais avec mes collègues cette fois ci) 50 pl/min, et bien sur en séance de sport intensive (je ne parle pas de mes soirées en charmante compagnie, je parle de véritable séances de sport là) 200 pl/min…..
Et ça fonctionne ! Ça fonctionne très bien même. Il est très facile d’avoir une vue sur cette option à tout moment. Les données sont précises, étant habitué à porter une ceinture à la poitrine pour le même résultat, là je dis chapeau EPSON ! Enfin une avancée en 2015, il était temps !

IMG_6109Deuxième point très important, le GPS. Le signal GPS s’affiche en plein écran et l’échelle va de 1 à 4, représenté par un petit icône. Lorsque le satellite est capté, un BIP se fait entendre et la montre vibre, on ne peut pas le rater. EPSON a développé un système de captation personnalisé qui cependant, n’est ni meilleur ni moins bon que les autres montres running présentent sur le marcher. Je n’entrerai pas dans les détails étant donné que c’est un sujet qui a tendance à beaucoup m’agacer, surtout à l’époque où l’on vit. En 2015, on devrait pouvoir capter ce genre de chose en moins de dix secondes, c’est souvent une minute voir plus, quelque soit la montre….Bref !La SF-810 dispose également d’un capteur de foulée qui mesurera la distance entre deux pas (assez intriguant) et d’un altimètre. Vous pourrez mesurer votre perte calorique, ça c’est très intéressant pour les personnes dont le but sera de perdre du poids, l’allure de votre course en live (minute au kilomètre), ou votre moyenne au tour (très efficace sur piste).

La montre est très complète pour un coureur de fond, ceci dit, les trailers l’exploiteront à 100%, notamment avec l’altimètre apparemment très précis.

IMG_6110Personnellement, j’ai beaucoup aimé l’option qui vous permettra de décider par vous même de l’affichage et de quelle donnée se trouvera au centre de l’écran pendant votre effort, très pratique quand vous voulez vous focaliser sur votre rythme cardiaque ou uniquement votre allure. L’écran est lisible et on repère tout de suite les informations importantes. Une simple pression sur le bouton vous permettra de trouver ce qui vous intéresse le plus au bon moment.
Autre point fort, le rétro éclairage. Très facile d’utilisation pendant l’effort, il ne nécessite qu’une rapide pression. La lumière y est puissante sans consommer trop de batterie.

L’autonomie de la SF-810 annoncée par EPSON est de 40 heures avec le cardio-fréquence mètre et le GPS activé, c’est à dire énorme au vue de certaines autres montres.

Au fur et à mesure que l’on s’en sert, il est clair que l’on s’habitue bien à son fonctionnement, mais son utilisation et son système de menu n’est pas des plus intuitifs. Il vous faudra plusieurs sorties et manipulations pour en tirer le meilleur.

IMG_6260En ce qui concerne la mise sous tension pour recharger la montre…aïe, c’est là que ça coince. Bien sur la montre se recharge et c’est le principale, mais pourquoi avoir dessiné une montre harmonieuse et fait un chargeur totalement disgracieux ? La montre se clipse sur un socle assez encombrant relié par un fil, années 2000, souvenirs, souvenirs. Cependant, la recharge se fait assez rapidement.

Une fois que vous aurez couru et battu des records, toutes vos données seront transférables sur l’application EPSON RUN CONNECT, sur ordi ou sur smartphone. Je suis allé jeté un œil bien sur et je trouve que l’application est plutôt sympas et suffit amplement pour un coureur qui ne suit pas un programme bien spécifique. Bien sur, les sportifs en manque de détails seront déçus car l’application donnent les données « primaires » du running, mais il ne faut pas oublier qu’une marque comme GARMIN par exemple, a mis des années pour pondre une application au top. Je reste donc rempli d’espoir.

 

La montre SF-810 d’EPSON est assurément à classer dans les montres running haut de gamme. Sa palette d’options et sa précision d’informations sont des arguments qui pèsent lourd.
Son gros point fort reste le cardio-fréquence-mètre au poignet, facile, précis, efficace.
Très légère elle vous accompagnera sur toutes vos courses de la semaine ou du dimanche et vous apportera des données simples et lisibles.
EPSON a su progresser dans le domaine des montres running et nous donne, avec cette SF-810, un aperçu de ses capacités à innover face à des concurrents de taille.

Il faudra s’acquitter de 299 euros pour obtenir la petite dernière d’EPSON, un prix plutôt normal pour une montre aussi complète.
Maintenant que vous savez tout, y’a plus qu’à….RUN BABY RUN….

Voir la SF-810 sur le site d’Epson.

 

JO (35 Posts)

Voulait faire super-héro Marvel mais c'était déjà pris. Alors s'est rabattu sur le sport, la peinture et la musique. A la chance de voyager aux quatre coins de la planète mais revient toujours à la maison car c'est là qu'on est le mieux. BOSS du blog URBAN CITIZEN.


LES ARTICLES CHAUDS DE NOTRE BLGO HOMME LIFESTYLE !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *