Home / Article au top / Comment choisir un jean homme ?

Comment choisir un jean homme ?

comment-choisir-un-jean-homme

Dans la vie il y a deux types de personnes. Ceux qui portent des jeans, et ceux qui portent des jeans. A première vue, ils ne sont pas si différents. Et pourtant, les premiers portent des jeans en les ayant soigneusement choisis, et les autres les ont achetés sans trop y réfléchir. Ce qui est bien avec un jean, c’est comme avec une montre. On peut porter un super jean, qui nous rend absolument fier, sans que personne ne le remarque.
Voici donc un petit guide pour faire partie de la première catégorie de porteurs de jeans.

Comment choisir un jean homme ?

Couleur

Première étape avant de faire son achat, il faut savoir choisir la couleur de jean qu’on désire. Il en existe 5 : le jean brut, le jean délavé, le jean gris, le jean noir et le jean blanc.
Chaque couleur a sa spécificité. En effet, choisir un jean blanc est top en été (et pourquoi pas en hiver) mais il est réputé comme un jean très difficile à mettre. Il faut en effet avoir de la bouteille pour l’accorder avec le reste de sa tenue. Les italiens ne sont pas trop mauvais dans ce domaine.

comment-choisir-un-jean-homme-alessandro-squarzi

Le jean noir, quant à lui est connoté bad guy/rock. Bien utilisé, avec un simple tee-shirt et de bottines, le résultat apporte de la virilité à la tenue.
Choisir un blue jeans délavé est une super alternative. Mais à moins d’avoir un budget très conséquent, la plupart des marques donnent un rendu pas très naturel au délavage. C’est pourquoi si on veut un jean délavé, le meilleur compromis est de choisir un jean brut et de le porter sans relâche. Le délavage sera alors naturel et dévoilera l’âme de votre jean.

comment-choisir-un-jean-homme-delave-edwin

Ces trois types de jeans précédents ne sont cependant pas forcément les plus passe-partout, et sont parfois casse gueule. Mon conseil est donc de choisir un jean brut et un jean gris. Le jean brut est le meilleur ami de l’homme, à l’instar du chien, car il s’adapte à beaucoup de situations. Avec une chemise et des derbys il passe aussi bien qu’avec un tee-shirt et des baskets. Le rêve. Le jean gris possède les mêmes caractéristiques, avec l’atout d’apporter de la clarté à une tenue.

comment-choisir-un-jean-homme-naked-and-famous-momotaro

Ainsi l’idéal est de choisi un jean gris et deux jeans bruts. Les deux jeans bruts permettent d’installer un roulement et de moins abimer votre précieux pantalon, et le jean gris est un allié quand les températures montent.
A noter qu’une belle coloration de jean doit être floue sur le jean. On ne doit pas déceler de lignes verticales trop nettes, et le bleu indigo (ou le gris) doit avoir des reflets.

Coupe

Passons donc maintenant à la coupe. Là encore, on a beaucoup de choix. Mais on se rend très rapidement compte que seules deux ou trois sont judicieuses. Comme un buffet de petit déjeuner dans un hôtel Ibis. On a le choix entre plein de trucs, mais on final on prend tous les viennoiseries.
Concentrons-nous donc sur les plus adaptées à la majorité d’entre nous : la coupe straight, la tapered et la semi-slim. La coupe straight est un dérivé de la coupe droite, en étant un peu plus ajustée aux chevilles et aux cuisses. Elle permet à ceux qui ont des jambes fortes de bien s’en sortir. Tout comme la tapered, qui part d’une coupe droite aux cuisses, et s’ajuste progressivement jusqu’à la cheville. Enfin, la semi-slim est une coupe straight mais en encore plus ajustée.
Ainsi il n’y a pas de coupe universelle. Pour les hommes aux jambes élancées, la semi-slim est parfaite. Ceux qui les ont athlétiques et musclées doivent se pencher vers la tapered. Enfin, ceux qui ont des cuisses et des mollets volumineux s’orientent vers la straight.

Selvedge ou pas ?

C’est maintenant qu’apparait la question en or. Doit-on choisir un jean selvedge ou pas ? Bon d’abord, tâchons de nous mettre d’accord sur ce qu’est un jean selvedge, reconnaissable au liseré rouge (ou d’une autre couleur) qu’on retrouve tout le long de la jambe au niveau de la couture interieure.
Un jean est conçu à partir d’une toile de denim. Cette toile peut être selvedge ou pas. La différence ? Elle réside simplement dans le tissage de la toile. Et plus précisément dans le fil de trame. Dans la toile classique le fil de trame est coupe en bout de rouleau, alors qu’il ne l’est pas dans la toile selvedge. Un schéma s’impose :

comment-choisir-un-jean-homme-schema-selvedge

Le résultat est alors évident et réside dans la solidité de la toile. La classique s’effilochera, alors que la selvedge aura plus de cohérence. Cependant une toile selvedge peut être de piètre qualité, et une toile classique peut être d’excellente qualité. Tout réside dans la volonté de la marque de produire les meilleures toiles possibles.
Il faut noter que généralement les rouleaux de toile selvedge sont moins larges. Donc pour un mètre linéaire de toile selvedge on a en réalité moins de surface que pour un mètre linéaire de toile classique. Ce qui influe forcément sur le prix.

comment-choisir-un-jean-homme-lisere-selvedge

Alors à la question : selvedge ou pas ? Je réponds, ça dépend de votre budget. En dessous de 90-100€, les toiles selvedge ne sont pas dingues, donc autant se pencher vers la toile classique. Au-dessus, alors les selvedge commencent à devenir un peu plus sérieuses, et on peut investir dans un beau jean selvedge.
Les toiles se démarquent aussi selon leur masse. Celui-ci est donné en oz par mètre carré. Rien à voir avec le magicien d’oz, l’oz est une unité de masse américaine qui représente 28 grammes. Ce poids de la toile témoignera donc de son épaisseur. S’il est entre 9 et 11 oz, la toile sera légère et adapté pour l’été. Entre 11 et 14 c’est de l’intermédiaire, et au-dessus c’est très épais (très cher aussi).

Détails

Bon, la toile, c’est fait. Maintenant on parle du dernier point important, qui prouvera l’investissement que la marque met dans la qualité de ses jeans. Si le jean a des détails de piètre qualité, alors il y a peu de chance que la toile soit de bonne qualité. L’inverse est valable.
Quels sont donc ces petits détails à observer ?
Les coutures doivent être serrées
Il doit y avoir des points d’arrêt aux endroits sensibles (au niveau des poches arrière par exemple)
Les poches arrière peuvent être doublées
Le tissu des poches doit être épais

comment-choisir-un-jean-homme-montage

Budget

Maintenant qu’on est au courant de tout ce qu’il faut regarder avant de choisir un jean, il ne reste qu’à placer le curseur du prix. S’offrir un jean demande un budget, mais on n’a pas tous les moyens d’investir plus de 150€.

A moins de 50€

A ce prix on ne trouve que des jeans chez les grandes enseignes de fast fashion pour être aussi compétitives. Les jeans ne sont pas d’excellente qualité chez Zara ou H&M. Néanmoins en ayant un œil averti on peut choisir des jeans en toile classique qui font le boulot. Mention spéciale à Uniqlo qui vend un jean selvedge à 49,90€. Pour ce prix c’est pas un truc de dingue mais ça suffit pour passer l’hiver !

comment-choisir-un-jean-homme-uniqlo
Jean Uniqlo

Entre 50€ et 100€

La plupart de l’offre se situe dans cette fourchette. On y trouve à boire et à manger. Dans cette fourchette il vaut mieux s’orienter vers les marques historiques, et attendre les soldes. Les toiles classiques chez Levi’s ou Edwin sont parfaitement suffisantes, mais sont toujours au-delà de 90€. Donc dans cette catégorie les soldes sont vos meilleures amies.

Entre 100€ et 150€

C’est dans cette gamme de prix qu’apparaissent les jeans selvedge de qualité intéressante. Mon préféré étant celui de Bonne Gueule, je n’ai jamais trouvé aussi compétitif. Mais Edwin, Naked And Famous, Nudie proposent d’excellents jeans selvedge. C’est aussi dans cette gamme de prix que les jeans délavés commencent à être réussis.

Au-delà de 150€

Là on entre dans les jeans d’excellente qualité, qui demandent un investissement mais qui sauront nous le rendre. On trouve toutes les marques japonaises (Momotaro, Japan Blue, Pure Blue Japan, Samurai Jeans et bien d’autres), comme l’emblématique Levi’s Vintage. Le problème c’est que ces marques soldent quasiment jamais, donc on ne peut même pas attendre les soldes. Il n’y a qu’à prier pour qu’un magasin multi-marque souhaite les solder.

comment-choisir-un-jean-homme-momotaro

Pour conclure

Au final, le jean est incontestablement une pièce forte de notre vestiaire. Mais il faut un œil averti pour reconnaitre sa bonne qualité. Il y en a pour tous les gouts, et pour tous les budgets. N’hésitez pas à revenir lire cet article dans le futur, il permet de se rappeler les bons réflexes pour savoir comment choisir un jean.

 

Plus d’information sur l’article : Comment choisir un jean pour homme.

Julien (2 Posts)

Encore étudiant, et donc pas débordé par le boulot, je suis vorace de plein de choses. Je m'intéresse à la mode, mais aussi à beaucoup de cultures (cinématographique, artistique, japonaise) et à ce qui touche à la santé. Je condense tout ça dans le blog que je tiens avec un ami d'enfance, "Le Melting Potes", où on parle de notre conception de la culture générale. Si vous aimez mes articles vous pouvez y faire un tour, vous y serez bienvenus 🙂


LES ARTICLES CHAUDS DE NOTRE SITE MASCULIN !

2 comments

  1. j auraius bienn aimee essayee ce petit bijoux par contre au debut troouver son equilibre bonjour les degats!!!lol mais bon un jour j essayerais pour voir ce que l on ressent debout sur cette planche et avec batterie super on a pas finie d ameliorer des articles et renover re inventer un autre concept.on a pas finie d en voir et fabuleux super votre siite.merci bcp.

  2. encor e une belle nouveautee.que des moderniter; desing et encore je suis sur qu il sera le bonheur de certains et surtout s assure qu on est bien positionne attention aux chutes ca doit pas etre evident.bravo la technologie et encor il sera encore ameliore avec concept ligne et style sans compter passe partout.bravo la mooderniter.lol

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *