Home / lifestyle / 3 expériences scientifiques faciles à faire avec les enfants cet été !

3 expériences scientifiques faciles à faire avec les enfants cet été !

experiences-scientifiques-enfants-a-la-maison

Aaaah l’été… Le soleil, les barbecues, les apéros et… les enfants en vacances ! Autant, à nos âges avancés, on adore ne rien faire, autant les cerveaux en ébullition perpétuelle des gremlins qui nous entourent ont un besoin de stimulation quasi-permanent…

Comment occuper les enfants cet été ? Quelles alternatives à la TV et la console ? Rassurez-vous, on est sur le coup, et on va vous donner quelques pistes pour des activités (scientifiques !) à faire avec les enfants cet été, et en plus ils apprendront quelques trucs au passage !

Les expériences scientifiques, c’est fun (mais si !)

Si quand on vous dit science, vous pensez invariablement à votre prof de bio acariâtre du lycée, ou aux équations différentielles qui vous donnaient la nausée, on va vous faire aimer ça à nouveau, promis ! Et en plus, une fois que vous aurez fait découvrir nos expériences scientifiques pour enfants à votre progéniture (ou à la progéniture de vos potes/frères/soeurs/voisins), vous deviendrez instantanément pour eux une espèce de magicien (non, on exagère pas !).

Dans la science, il n’y a pas que des trucs chiants ! En bio par exemple, peut-être qu’apprendre le code génétique par coeur c’était pas drôle, mais voir de l’ADN en vrai, ça c’est cool ! En chimie on peut faire fumer, fondre, ou brûler des trucs ! En physique on peut même faire voler des objets ! Si avec ça, vous impressionnez pas toute la meute…

3 expériences scientifiques à faire avec vos enfants

Le volcan en éruption

experiences-scientifiques-enfants-volcan-bicarbonate

L’expérience scientifique faite maison la plus connue, et la plus facile ! Elle ne demande que 3 ingrédients, que vous avez peut-être déjà dans votre cuisine :

  • Du bicarbonate de soude (alimentaire ou pas, on ne le mangera pas !)
  • Du vinaigre blanc
  • Du colorant alimentaire (rouge, ça fait bien lave, mais en vrai jaune, bleu, ou vert, c’est tout aussi fun)

S’il vous manque quoi que ce soit, vous pourrez bien évidemment tout trouver en supermarché! Si vous cherchez des couleurs plus folles ou des quantités plus grandes que ce qu’on trouve généralement en supermarché, vous pourrez vous tourner vers Amazon:

Pour cette expérience là, vous allez pouvoir mettre les enfants à contribution ! Si vous avez un jardin (ou un bac à sable), vous pouvez demander aux petits de vous construire un volcan. En gros, il ont juste besoin de construire une montagne (= un gros tas de terre ou de sable), dans lequel ils feront un trou en haut pour avoir un cratère. Rien de plus simple (attention, peut être salissant, en fonction du taux d’humidité de votre terre ! #Boue).

Une fois le volcan construit, si vous voulez ménager votre effet, vous pouvez même demander aux enfants de se retourner le temps que vous placiez au fond du cratère une poignée de bicarbonate de soude (à ajuster en fonction de la taille du cratère, plus y’en a, mieux ça marche !), et votre colorant alimentaire (5 gouttes si c’est du liquide, une petite cuillère à café si c’est de la poudre).

Maintenant ils ont le droit de se retourner ! Pour terminer, c’est au tour du vinaigre blanc, que vous pouvez mettre dans un verre doseur pour qu’ils puissent le verser eux-même dans le cratère. On évite de mettre la tête au dessus quand on verse le vinaigre, ça peut mousser/gicler et piquer les yeux. Faites comme de vrais scientifiques: on se met le plus loin possible pour pouvoir verser!

Et là, tadaaaaam ! Eruption, Vésuve, Etna !

Vous avez atteint le niveau 1 du papa/tonton cool! Vous commencez à kiffer de faire des expériences scientifiques avec vos enfants ? Alors, on continue !

Le dentifrice pour éléphant

experiences-scientifiques-enfants-dentifrice-pour-elephant

Un peu moins connue, mais tout aussi cool ! Encore une fois, on joue avec la chimie ! Pour celle-ci, histoire de jouer le jeu complètement, et parce que la réaction est (un tout petit peu) plus forte, faites mettre aux enfants des blouses (=une vieille chemise crado à vous ça ira !), des gants (en latex ou pas, pensez aux allergies), et des lunettes de sécurité si vous en avez (en plus ça fera un joli selfie pour votre story IG !). Ils auront l’air de vrais petits chimistes !

Pour cette expérience il vous faudra :

  • Une petite bouteille en plastique vide (50cl)
  • De la levure boulangère (sèche en sachet, pas le cube qu’on trouve au frais) – pas de levure chimique, ça ne marche pas !
  • Du liquide vaisselle
  • De l’eau oxygénée (achetée en pharmacie, à la concentration la plus élevée qu’ils auront, ça sera plus efficace !)
  • Du colorant alimentaire
  • Un plat à gratin à rebords hauts (ça va faire – un peu – bordel)

Tout le monde est équipé ? Alors c’est parti !

Placez la bouteille dans le plat à gratin et versez (ou faites verser) dedans 10cl de liquide vaisselle. Ajoutez (vous-même c’est mieux) 20cl d’eau oxygénée, et mélangez un peu. Dernière chose, ajoutez quelques gouttes/pincées de colorant alimentaire de votre choix, puis mélangez à nouveau.

Prêts ?

Versez l’intégralité d’un sachet de levure boulangère dans la bouteille, et attendez que la magie opère ! Sous quelques minutes, la levure réagira et formera une mousse qui tentera par tous les moyens de s’échapper ! Plus la bouteille est petite, plus la mousse sera « puissante » ! La rapidité de la réaction dépendra également de la concentration de votre eau oxygénée !

La mousse s’échappera de votre bouteille par le goulot comme d’un tube de dentifrice géant (d’où le nom de l’expérience !). En plus la réaction est dite exothermique (= elle dégage de la chaleur !), la mousse est donc chaude (pas assez pour présenter un danger rassurez vous !). On vous conseille de faire cette expérience dehors, puisque les gremlins ont ensuite tendance à patauger dans la mousse…

Variante: si vous travaillez dans un laboratoire et que vous y avez accès, cette expérience peut être encore plus folle, si votre eau oxygénée (=péroxyde d’hydrogène) est TRÈS concentrée, et qu’à la place de la levure vous utilisez une solution très concentrée d’iodure de potassium (KI). Dans ce cas là, ne laissez pas les enfants manipuler les produits, préparez tout vous-mêmes, maintenez-les à distance (ça gicle à 2 mètres de haut !), et ne les laissez pas jouer dans la mousse après (ça tache et si vous avez fait l’erreur de le faire à l’intérieur, votre plafond sera jaune pour toujours…). Mais ils hurleront de bonheur devant l’explosion de mousse !

L’extraction d’ADN de la banane

experiences-scientifiques-enfants-banane-adn

Tout le monde a déjà regardé Les Experts ? Tous ces tubes et ces machines pour trouver, extraire, analyser et séquencer l’ADN, ça fait rêver, et ça fait vraiment de la science qui claque ! Et bien vous aussi, avec pas grand chose, pour pouvez extraire (et voir !) l’ADN ! Je vous jure !

Le premier challenge sera bien évidemment d’expliquer aux enfant ce QU’EST l’ADN, mais là, à vous de vous débrouiller (si jamais vous avez besoin d’un peu d’aide, voici un petit article simplifié) ! Insistez bien sur le fait que c’est différent pour tout le monde (et tous les animaux, et toutes les plantes) et que c’est touuuuut petit, tellement petit qu’on ne peut pas le voir en temps normal ! Cette expérience scientifique est plus adaptée aux enfants un peu plus grands.

Pour cette dernière expérience, il vous faudra :

  • Une banane (forcément…)
  • Du liquide vaisselle
  • Du sel
  • De l’alcool ménager
  • Une assiette
  • Une fourchette
  • Un entonnoir
  • Un filtre à café
  • Un récipient transparent (genre tube à essai, haut et un peu étroit c’est le top)

Première mission pour les enfants : il faut écraser la banane, pour casser les fibres ! Dans l’assiette, et à l’aide de la fourchette, on esquiche, on ratatine, on fait de la purée ! Tout le monde peut s’y mettre (si tout le monde s’y met, vous finirez peut être avec votre table couverte de banane, attention…). On ne les laisse pas manger la banane, on en a besoin !

Mission 2 : on ajoute du liquide vaisselle (1 ou 2 cuillères à soupe) à notre purée de banane, et on les fait touiller encore ! À cette étape, le liquide vaisselle et l’action mécanique vont faire éclater les cellules et libérer l’ADN. Ça mousse, c’est normal ! Ensuite, on ajoute une grosse cuillère à café de sel, et on continue de mélanger. Le sel va aider à l’agglomération des molécules d’ADN, tout en éloignant les molécules d’eau.

Dernière étape de préparation : on ajoute 5 cuillères à soupe d’eau à notre mixture, et on finit de mélanger. Vous devriez avoir une pâte de banane mousseuse et salée !

Il faut maintenant filtrer tout ça. Comme les filtres à café, c’est un peu délicat, et que les enfants par définition, c’est un peu brusque, mieux vaut que vous les fassiez vous-même ! Placez le filtre à café sur l’entonnoir et ajoutez la pâte de banane. Laissez passer le tout : vous avez de l’extrait de banane !

S’il n’est pas déjà dedans, transférez votre extrait de banane dans votre tube à essai/récipient transparent. Délicatement, on ajoute l’alcool ménager (le mot clé ici, c’est délicatement, donc faites-le vous même ! Utilisez une pipette, ou une cuillère à café que vous collez sur le bord de votre récipient pour que ça coule doucement !). L’alcool va faire précipiter l’ADN, c’est à dire qu’il va le faire tomber vers le fond du tube, aggloméré: vous allez pouvoir voir une pelote un peu floue qui ressemble à une méduse se balader dans votre tube : c’est l’ADN de votre banane ! Bravo !

Avec tout ça, vos gremlins devraient déjà considérer une carrière dans la science !

On s’arrête là pour cette fois, mais si vous en voulez d’autres, faites nous signe ! Amusez-vous bien !

 

Note cet article

About Usagi

Championne olympique de MarioKart VR, parle couramment 4,7 langues, voue une véritable passion aux hérissons, et peut naviguer dans la gare de Shinjuku les yeux bandés (et ça, c'est pas donné à tout le monde!).

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *