Home / culture / art / Un Picasso mythologique au Grand Palais

Un Picasso mythologique au Grand Palais

Picasso-Mania-au-Grand-Palais-Pablo-et-les-autres

Le Grand Palais donne la parole à Pablo Picasso à travers les multiples prismes sensoriels de l’exposition Picasso Mania. Minotaure de la peinture mondiale et universelle, son oeuvre picturale est un incontournable du 20e siècle. Guernica, Les demoiselles d’Avignon, La femme qui pleure, ses tableaux ont atteint une renommée considérable. Mais au delà de l’oeuvre artistique, Picasso fut un personnage public, avec une aura, une empreinte et une influence. L’exposition Picasso Mania expose évidemment certains de ses tableaux mais montre surtout à quel point son influence à touché toutes les disciplines et tous les artistes. Des tableaux, des vidéos, des chansons, les sens sont sollicités dans cette exposition iconoclaste, tant dans son parcours que dans son contenu. Explications.

 

Picasso-Mania-Grand-Palais peintre

Pour ceux qui veulent mieux connaitre le parcours du maitre espagnol, je conseille le musée Picasso dans le Marais. Avec un guide de préférence, la visite donne des clés sur l’avènement et l’ascension de Picasso. Quand j’étais enfant, je dessinais comme Raphael mais il m’a fallu toute une vie pour apprendre à dessiner comme un enfant, aurait dit un Picasso roi du monde. L’exposition du Grand Palais propose un parcours différent et passionnant, tout en confrontation avec des artistes sous influence. Comment passer après un peintre qui a participé à toutes les révolutions majeures du XXe siècle? Cubisme, surréalisme, déstructuration, abolition de la perspective, la peinture est devenue non plus une représentation du réel mais le reflet de perceptions forcément subjectives. Non plus reproduction, mais appropriation et interprétation.

Picasso-Mania-Grand-Palais tableaux

Picasso-Mania-Grand-Palais paris

Picasso-Mania-Grand-Palais expo

Picasso est devenu un mythe de son vivant, à tel point que les 70 artistes représentés vont de la peinture à la sculpture en passant par la photographie. La liste donne le vertige. Jeff Koons, Jean-Michel Basquiat, Andy Warhol, Roy Lichtenstein, Jasper Johns, Nicky de Saint Phalle et tant d’autres, tous se sont inspirés et ont rendu hommage au maitre andalou. Les salles s’enchainent dans une féérie esthétique sans fin. Des portraits de l’artiste réalisés sur tous les continents, de la Chine à l’Afrique, et des reproductions de grands classiques comme Les Demoiselles d’Avignon, hélas sans l’original impossible à décrocher des murs du MOMA. Et que dire des murs entiers tapissés de toiles à la manière dont le faisait Picasso lui-même? Chacune d’elle est un graal adossé à d’autres graals. Sensation de vertige…

Picasso-Mania-Grand-Palais critique

Picasso-Mania-Grand-Palais avis

Picasso-Mania-Grand-Palais visite

 

Mon Everest de l’exposition reste cette salle où extraits de films, spectacles de danses, chansons et interviews mettent en perspective l’influence démesurée de Picasso. Une scène de Les fils de l’homme, une chanson de Bowie (He could walk down the street and girls could not resist his stares, Pablo Picasso was never called an asshole… not like you!), les films de Godart où les reproductions abondent, La vie d’Adèle avec cette référence sibylline, des extraits d’Hitchcock, plus de 20 minutes de plongée dans des documents sans rapports mais forcément influencés. De la musicalité, du rythme, de quoi prouver une fois de plus que personne n’a échappé au Minotaure. Une autre salle farfouille dans les archives télévisuelles, mais le mal est fait. Picasso est partout, difficile de lui échapper.

Picasso-Mania-Grand-Palais video

Picasso-Mania-Grand-Palais exposition

 

2 heures de visite plus tard, mon avis est tranché. Cette exposition est un must à voir absolument. Et comme le regard intense de Picasso est partout, on finit par être complètement hypnotisé pour se diriger vers la boutique et acheter le catalogue de l’exposition. Pour ne rien oublier et se remémorer encore et encore ce grand moment artistique. Des tableaux, beaucoup, mais surtout ce sentiment que cet homme fut unique, génial, insurpassable. Un Leonardo du XXe siècle, tout simplement, qui voyait plus loin que les autres. Et grand séducteur. Mais comment ne pas l’être avec ce sourire enfantin? Sa place dans l’histoire de l’art est assurée, ce ne sont pas ses condisciples qui diront le contraire!

Lien Internet:
http://www.grandpalais.fr/fr/evenement/picassomania

 

Picasso-Mania-Grand-Palais

 

 

Stanislas Claude (205 Posts)

Critique de cinéma sur CulturAddict, le site culture qui monte, car la culture est une drogue dure et sur Publik'Art. Passionné par la mode et ouvert sur le monde du Gentleman Moderne


LES ARTICLES CHAUDS DE NOTRE SITE MASCULIN !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *