Home / Article au top / Test de THE ORDER 1886 – Quand jeu vidéo et cinéma ne font qu’un

Test de THE ORDER 1886 – Quand jeu vidéo et cinéma ne font qu’un

test the-order-1886

Après avoir fait ses armes sur la première portable de Sony avec Daxter ou encore deux opus de God of War, Ready At Dawn revient aux affaires  avec une exclusivité pour la dernière née du constructeur. The order 1886 est donc la première exclusivité triple A de 2015 pour Sony et dire que le jeu était attendu relèverait de l’euphémisme, les dernières polémiques sur la durée de vie du titre ne nous ferons pas mentir. Les petits gars de chez Ready at Dawn parviendront t’il à combler les attentes des joueurs, la réponse se trouve dans la suite du test.

 

The order 1886 eau noireThe order 1886 nous plonge dans une uchronie à l’époque d’un Londres victorien où des hybrides, race mi-humaine mi-animale, ont déclaré la guerre aux humains, bien des siècles auparavant. Il faudra attendre la création de l’ordre, par le roi Arthur avec pour but de protéger les humains du fléau que représente les hybrides, afin d’avoir un semblant de paix. La découverte de l’eau noire rendra leur quête plus simple en leur permettant de soigner rapidement leurs blessures et de rallonger leur vie. L’arrivée de la modernisation et des armes vont venir rendre la tâche difficile au chevaliers de l’ordre. L’apparition d’anarchiste visant l’ordre et les meurtres à répétitions de Jack l’éventreur vont pousser les chevaliers à enquêter. C’est ainsi que vous démarrez votre périple où vous y incarnerez Galahad dont le supérieur n’est nul autre que Perceval, accompagné par Dame Igraine ainsi que le marquis de Lafayette qui semble être une toute jeune recrue de l’ordre.

The order 1886 imageInutile de passer par quatre chemins,The order 1886 est bel et bien la claque graphique que nous attendions. Si le jeu divisera sur le reste, tout le monde s’accordera à dire qu’au jour d’aujourd’hui le titre de Ready At Dawn est le plus beau jeu jamais sorti, que ce soit sur consoles ou autres plateformes. De plus, le jeu de nous offre une technique infaillible avec un rendu graphique sans fautes, aucunes textures n’est inférieures aux autres, le framerate n’est jamais mis à l’amende et la totalité du jeu est d’une fluidité exemplaire, même dans les moments ou l’action se fait intense. Au-delà de l’aspect technique, la direction artistique du titre coupera sans doute le souffle à bon nombres de joueurs, en donnant vie à l’univers du titre. Que ce soit les décors majestueux, les The order 1886 dirigeablecostumes, l’ambiance, les effets de lumières. On parviendrait presque à penser que l’uchronie proposé par le titre à réellement existé, pas de doute sur cet aspect le titre marquera de son empreintes. L’ambiance sonore semble avoir bénéficié aussi des plus grands soins et certaines compositions du titre se révèlent être très agréables en accompagnant les situations. Néanmoins, les graphismes ne font pas d’un jeu un bon jeu et pour cela il faut aussi que le gameplay proposés par le titre soit à la hauteur de sa première couche. C’est surement cette partie du soft qui divisera les joueurs.

En effet la dernière exclusivité de Sony nous propose une aventure à mi-chemin entre le jeu classique et The order 1886 photole film interactif et si pour certains ce dernier point peut s’avérer être un point noir, pour ma part ce n’est pas le cas. Dès les premières minutes du soft les mécaniques de jeu sont dévoilées et elle ne changeront que très rarement au fil de l’aventure. Une aventure qui se caractérisera par un rythme de jeu plutôt particulier sans jamais se renouveler. Car, souvent nous avons l’impression que le jeu est une suite de cinématiques entrecoupées de phases de gameplay dans de petites arènes ou les ennemis viendront spawner jusque l’objectif soit atteint, le tout coupé de temps à autre par de nombreuses (trop?) QTE. Les développeurs ont opté pour un affichage encore une fois très cinématographique, puisqu’à l’instar du récent The Evil Within, le titre affiche The order 1886deux bandes noires en haut et en bas de l’écran. Grace à cet affichage les phases de cinématiques et de gameplay se font sans transition pour un résultat bluffant et rendant l’expérience encore plus plaisante. Quant aux mécaniques de jeu, elle sont des plus classiques avec des éléments que l’on retrouve dans une bonne partie des shooter à la troisième personne du moment, en nous proposant un système de couverture et une visée à l’aveugle très proche de ce que l’ont peut déjà retrouver dans Uncharted par exemple. Il n’y a pas de système de compétences ou d’améliorations d’armes, mais le joueur dispose de l’eau noire lui permettant d’activé une sorte de bullet-time servant à pouvoir dégommer plusieurs ennemis d’affilés dans un petit laps de temps et bien évidemment un système de corps à corps est présent, mais celui-ci se présente encore une fois sous forme de QTE. S’il propose également des phases d’infiltrations, elles sont toutes fois anecdotiques puisqu’ aucun embranchement ne vous sera proposé et l’échec entraînera directement votre mort.

The order 1886 jeux vidéoAutre point qui n’a pas manqué de faire polémique ses derniers jours, la durée de vie. La durée de vie se révèle plutôt basse, d’autant plus que certains chapitres se révéleront n’être que des cinématiques et que la difficulté du jeu n’est pas des plus élevée. Vous bouclerez le jeu en sept ou huit heures une première fois, si vous êtes collectionneur vous pourrez rallonger de quelques heures pour atteindre les 100%.

 

Au final, The Order 1886 est un titre qui divisera fortement les joueurs. C’est donc selon le profil de joueur que vous êtes que l’achat du titre vous sera conseillé ou non. Si vous n’êtes pas effrayé par une aventure très dirigiste, très cinématographiques et avec un gameplay tout ce qu’il y a de plus classique, vous pourrez passer un très bon moment avec le jeu qui vous tiendra en haleine. En revanche, si vous cherchez une aventure originale, ouverte et longue, vous feriez mieux de passer votre chemin et attendre une baisse du titre. Car, en l’état le rapport qualité-prix du jeu n’est pas forcement des meilleurs. À vous de voir quel type d’expérience vous recherchez, mais quoi qu’il arrive The Order 1886 est un titre qui fera parler de lui et ne laissera pas indifférent.

 

La bande annonce de The order 1886 :

Plus d’info jeux vidéo sur notre blog jeux vidéo 😉

Anthony Corbelli (56 Posts)

Il y a bien longtemps dans une galaxie lointaine, très lointaine... Un jeune passionné de cinéma, de jeux vidéos et de culture geek.


LES ARTICLES CHAUDS BOUILLANTS DE NOTRE SITE MASCULIN LIFESTYLE !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *