Home / geek / high-tech / Asus veut conquérir la planète smartphone/tablette et ne s’en cache pas !

Asus veut conquérir la planète smartphone/tablette et ne s’en cache pas !

asus-veut-simposer-dans-les-smartphones

Asus a présenté ses nouveaux modèles lors d’une soirée ébouriffante au Trianon. Pour convaincre la presse, les professionnels et les blogeurs de son nouveau statut d’acteur majeur sur les marchés ultra-concurrentiels du smartphone et de l’ordinateur portable, la marque taïwanaise de haute technologie n’a pas lésiné sur les arguments de promotion. Après l’Asie en 2014, la marque veut conquérir l’Europe avec ses produits haut de gamme à petits prix. Son credo : « mettre le luxe à portée de tous ». Revue de la soirée, de la stratégie et des petits fours. 

Pour héberger un show ultra peaufiné et séduire un public parisien pointilleux, Asus a misé sur un combo technologie et classicisme. Bâti en 1894, le Trianon est un symbole historique de la Belle Epoque et des grandes heures du Music-Hall. Réouvert depuis 2010 après une longue période d’hibernation, le Trianon renaît de ses cendres et ses stucs art nouveau amplifient le charme de la mise en scène grand siècle imaginée par Asus. Une foule nombreuse et compacte s’est pressée pour écouter le speech enflammé du chairman Jonney Shih. Meneur de foule animé par la flamme de l’ambitieux transi, Jonney a porté la bonne parole et présenté les nouveaux produits Asus.

Difficile de ne pas être convaincu par tant d’éloquence effervescente. Jonney présente les produits dans un show millimétré et partage son enthousiasme à qui veut l’entendre. Pour preuve, les 3 produits phares sont décrits avec des éloges sans mesure. Ordinateur et tablette par la magie d’un simple click, le Transformer Book Chi est un bijou de technologie. Processeur Intel surpuissant, design sexy, écran d’une netteté impeccable, le produit a tous les atouts pour tailler des croupières aux grands acteurs du marché (par souci de discrétion, nous ne les citerons pas et les appellerons pudiquement A. et S.). Le ZenBook est un ordinateur ultraportable léger et puissant destiné aux utilisateurs nomades, Jonney vante à grands cris le processeur « quad-core » (quatre cœurs) de 4 Go de mémoire vive, en comparaison avec le produit concurrent de S. avec ses 3 Go. La compétition commerciale est à ce prix ! L’Asus est plus puissant, donc plus rapide, donc meilleur !

Le ZenFone 2 est le produit star de la soirée. Le smartphone 4G milieu de gamme bénéficie d’une taille supérieure à ses concurrents, d’un écran à la luminosité clinquante et d’un appareil photo révolutionnaire, capable de prendre des photos à contre-jour, dans le noir et dans tous les sens. La première version lancée en Asie l’an dernier s’est écoulée comme des paquets de petits Lu à plus de 10 millions d’unités. Le produit est joli et séduisant, il pourrait faire un malheur s’il se révèle plus attrayant que l’inamovible A. et son challengeur S.

Après 45 minutes de vidéos corporate, de collaborateurs prestigieux (ingénieur Intel, blogeur photographe, responsabkle marketing) et d’un discours super punchy, Jonney salue la foule sous les Hourras et laisse les curieux découvrir les produits en exposition. À proximité de buffets extrêmement bien achalandés, le bloggeur intrépide s’en va tâter la marchandise. Le Zenfone 2 est un petit bijou, il brille, il fait de l’œil, il séduit au premier regard. Le transformer Book Chi ressemble furieusement aux produits concurrents A. et S. Le format est dorénavant standard et c’est au niveau des performances qu’Asus fait la différence. La robustesse des produits ne fait pas de doute et le design est simple et élégant. Difficile d’innover en la matière, mieux vaut se reposer sur des valeurs sûres. La mode est à la modération, les produits en imposent avant tout par leur finesse.

Les spécialités asiatiques partent à une vitesse fulgurante et les sushis, raviolis et autres brochettes se dégustent sans faim. Les plus aventuriers tentent l’expérience du casque de cosmonaute pour des photos surprenantes ou des lunettes interactives qui plongent dans un monde d’apesanteur semblable à celui de Gravity. La classitude du lieu n’enlève rien à la qualité de l’évènement. Un peu de Jabberwocky se fait entendre, parfait pour dynamiser une ambiance très corporate.

A la sortie, un sac cadeau attend les invités ravis par une telle démonstration de tranquille ambition. Un communiqué de presse, de la documentation commerciale et un ZenFone 2. De quoi tester la bête in vivo pour voir ce qu’elle a dans le ventre:!

Stanislas Claude (201 Posts)

Critique de cinéma sur CulturAddict, le site culture qui monte, car la culture est une drogue dure et sur Publik'Art. Passionné par la mode et ouvert sur le monde du Gentleman Moderne


LES ARTICLES CHAUDS DE NOTRE SITE MASCULIN !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *