Home / Article au top / Ces groupes qui ont fait vibrer les festivals cet été !

Ces groupes qui ont fait vibrer les festivals cet été !

This is not a love song festival

Les fans de musique attendent l’été et sa multitude de festivals avec impatience. On prend son sac à dos, ses bottes, on foule les champs minés par les festivaliers et on se faufile entre les gens. Arrivé devant la scène, on ouvre bien grand ses oreilles à la recherche de LA découverte musicale qui va nous faire l’année. Si l’on peut détester des groupes que l’on était venu voir à la base en live on peut aussi adorer un esprit, une nouveauté, et de venir fan d’un groupe que l’on ne serait jamais venu voir de soi-même.

Royal Blood, ça n’a jamais été aussi simple

Royal Blood n’a plus a prouver qu’il mérite sa place. Dès la sortie du premier album, le duo a connu un succès spectaculaire.  Pour la sortie d’ « How did we get so dark ? », les fans français ont pu profiter de leurs nombreux concerts et festivals en France.   Si la critique entre les deux albums est légitime, leur prestation live à Garorock, aux Nuit de Fourvière à Lyon mais aussi aux Eurockéennes est incontestablement puissante. Le duo est composé du bassiste et chanteur ; Mike Kerr et du batteur ; Ben Tatcher. Les instruments amènent à eux deux le côté tabasse du rock sur une rythmique forte et une instrumentale avec des accents pop. Ce groupe nous fait oublier la guitare d’un trio rock traditionnel avec une maîtrise millimétrée de la pédale d’effet pour faire sonner au mieux la tessiture de la basse .

Voir la discographie de Royal Blood sur Amazon.

 

Chinese Man, un « son lourd et des basses puissantes »

Chinese Man, le vieux de la vielle du trip-hop n’a pas pris une ride.  Leur nouvel album « Schikantaza » allie sonorité orientale,  chants traditionnels et hip-hop, reggae, dub, jazz… Le groupe de DJ a encore frappé fort pour nous faire partager leur univers qui mélange hip-hop et musique électronique. Leur label Chinese man Records à permis à beaucoup d’autres supers groupes de se développer ;  Scratch Bandits Screw, Deluxe, Taiwan MC… Sur la scène des festivals et notamment à  Belfort, le crew était au complet pour assurer le côté spectaculaire avec des décors travaillés exaltant jeux de lumières et  mise en scène.  Ce dernier album  joue encore plus la carte hip-hop sur des instrumentales aussi folles qu’hypnotiques.

Voir la discographie de Chinese Man sur Amazon.

 

Frank Carter and the Rattlesnakes, le rock moderne et enragé

Sur toutes les scènes cet été, le groupe Frank Carter and the Rattlesnakes n’a pas pu vous laisser indifférent. D’abord au festival « This is not a love song » à Nîmes puis au Reading festival, à Rock en seine, au Main Square et j’en passe. Frank Carter avait déjà affolé la scène anglaise avec son groupe Gallows et revient depuis peu avec un nouveau groupe ; Frank carter and the Rattlesnakes et un tout nouvel album ”Modern ruin”.   Après avoir essayé différents styles le chanteur revient plus enragé que jamais avec une réelle force d’interprétation et de mise en valeur des textes. Dans son premier album « Blossom » Frank Carter et son groupe se frottaient déjà aux flammes de l’enfer. Pour « Modern Ruin », les thèmes restent assez sombres mais le chanteur réalise une catharsis de lui-même et de son publique. Il nous fait partager ses peines et ses colères et nous amène à une transe musicale qui ne semble avoir aucune limite. Un vrai punk-rock anglais sorti des tripes qui fait du bien.

Voir la discographie de Frank Carter & The Rattlesnakes sur Amazon.

 

Ibeyi, fougue et légèreté

Ibeyi, le duo opposé- complémentaire est  l’ovni français de cette sélection.  Ce duo féminin se caractérise par son pep’s et ses chants traditionnels cubains mais aussi pop, blues et soul. Les voix à la fois fragiles et délicates s’harmonisent parfaitement et constituent l’instrument principale de la mélodie.   Les jumelles ont des caractères totalement différents et apportent chacune une influence. L’une est plus branchée hip-hop, rap, rythme avec des basses profondes et l’autre apprécie de côté mélodique, harmonique et calme des arrangements blues, soul… Le duo allie fougue et légèreté sur des airs envoutants.

Voir la discographie de Ibeyi sur Amazon.

 

Explosions in the sky touche du doigt le 7ème ciel

Explosions in the sky est un groupe post-rock texan. Rarement présent en France, le groupe était de passage aux Eurockéennes de Belfort et l’on oublie difficilement leur sublime prestation.  Écouter Explosions in the sky, c’est comme monter très haut dans le ciel, fermer les yeux,  le temps d’un concert imaginer que nos rêves sont des réalités et ne pas vouloir redescendre. Alors quand le concert est fini on les rappelle, et on reprend une dernière vague au visage.  On rentre chez nous, on les écoute en refermant les yeux , et on voyage. C’est ça l’esprit d’ « explosion in the sky », et c’est déjà pas mal. Un groupe uniquement instrumental, c’est rare, mais ça marche. Chaque note apporte une couleur particulière dans leur univers entre pop-rock et l’electro.

Voir la discographie de Explosions In The Sky sur Amazon.

 

Impossible de fuir devant la fraîcheur de YEAST

Les YEAST sont quatre artistes au look hipster, un style faussement nonchalant qui transmet une musique poétique, mélancolique et entrainante.  Le groupe revient aux vraies sources de la pop qui groove, une pincée d’électro, un peu de synthé mais surtout des riffs de guitare qui rentrent dans la tête. Le groupe a écumé les scènes cet été, non sans faire de vague. Le succès de leur nouvel EP, « Water » fait office de vent frais sur la scène musicale lyonnaise. Présents au festival « Moulin Stock » et « Saint Rock » cette année,  les acolytes n’ont pas manqué de faire partager leur hymne à la bonne humeur.

Voir la discographie de YEAST sur Amazon.

 

While she sleeps, le metalcore accessible

Avec While she sleeps ; Sheffield is in the place baby ! Sheffield, c’est “the place to be” en matière de musique. La ville a vu naître des groupes comme Arctic Monkeys, Deff Lepard et Bring me the horizon mais While she sleeps n’est pas en reste et s’impose comme une référence dans la scène de métalcore Pour les fans des deux groupes les chanteurs de Bring me the horizon et de While she sleeps se sont rejoint pour sortir un featuring au mois de février, « Silence Speaks » qui annonçait déjà la sortie de leur  nouvel album. Un peu avant l’été,“ You are we” est sorti dans les back. Ce qui n’est pas pour déplaire à leurs fans qui ont pu apprécier leur tournée dans le monde entier mais aussi leur apparition au sein de la programmation de la 12e édition du très renommé Hellfest festival. Le voix claire est de plus en plus mise  en avant ainsi que l’instrumentale tout en gardant la hargne du début. En live le chanteur donne tout comme si c’était le dernier et il ne pourrait faire plus plaisir à son public.

Voir la discographie de While She Sleeps sur Amazon.

 

 

Océane Girardot (2 Posts)


LES ARTICLES CHAUDS DE NOTRE SITE MASCULIN !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *