Home / Article au top / Si tu vas à Rio, n’oublie pas de prendre des photos!

Si tu vas à Rio, n’oublie pas de prendre des photos!

Voyage au brésil
Envie d’exotisme? De dépaysement? Si vous avez 10 jours à investir, une destination à la mode vous apportera toute satisfaction. Un voyage au Brésil est un grand bol de chaleur, dans tous les sens du terme. Plages, Samba, Caïpirihna, strings riquiquis, vous ne saurez plus où donner de la tête. Si en plus vous n’avez pas peur de passer 12 heures dans un avion, tentez cet immense pays aux charmes enchanteurs. J’ai eu la chance de découvrir l’esprit carioca en plein coeur du mois de décembre, l’hiver pour nous mais le début de l’été à Rio de Janeiro. Vous hésitez? Suivez le guide!

Cliquez ici pour comparez les prix et voir les avis sur TripAdvisor 😉

 

Comment bien profiter de la Rivière de Janvier

12 heures de vol pour le trajet Paris-Rio, mais seulement 3 heures de décalage. 10 degrés au départ, 40 à l’arrivée, à l’ombre. En plein mois de décembre, ça dépayse cash! Le pull ne quittera pas son placard du séjour. Vous débarquez, vous êtes content, simplement il ne faut pas oublier quelques règles élémentaires. Première remarque: la supposée insécurité rampante à Rio tient un peu du fantasme. Baladez vous comme tout le monde en short et T-shirt, sans bijoux apparents ni aucun artifice ostentatoire. Alliances et autres bijoux doivent rester à Paris et tout se passera bien. Je ne dis pas que rien ne pourra jamais arriver, mais une prudence minimale et une attitude décontractée feront l’affaire. Vu les disparités sociales et la misère extrême des habitants des favelas, autant ne pas les exciter avec un chiffon rouge. Si comme moi vous ressemblez 95% du temps à un cachet d’aspirine, munissez vous d’une crème indice 50 et surtout d’un anti moustique carabiné. Mon pharmacien m’a recommandé un produit agréé par l’OMS, je n’ai souffert que d’attaques légères. Quant aux vaccins, ils ne sont pas nécessaires pour Rio, prenez quand même un médoc style Imodium si les glaçons de la Caïpi ne sont pas au dessus de tout soupçon. Pour ceux qui vont plus loin vers la jungle, le vaccin contre la fièvre jaune est plus que recommandé…

voyage bresil plage rio

 

Comment préparer le séjour?

Je remercie chaudement mon amie brésilienne Sandra pour ses bons conseils. Les hot spots pour prendre un verre, les restos à la mode, son encouragement à tester l’agua de Coco, avalée à grandes rasades 10 jours durant. Conseil: ne pas prononcer « Coco » à la manière européenne, le terme a une double signification… Sur place, des guides ultra connus comme Cartoville et surtout le Guide du Routard vous permettront de vous y retrouver. Les coins les plus connus sont super obligatoires. Les plages d’Ipanema et de Copacabana sont des musts, le Pain de Sucre et le Jésus de Corcovado sont inloupables. Quelques lieux vous apporteront un dépaysement supplémentaire, comme le Jardim Botanico ou le quartier de Santa Teresa. N’hésitez pas à vous laisser guider par votre instinct, ça peut réserver de belles surprises. Pour les plus aventureux, les chutes d’Iguaçu sont à 2 heures de vol et ça en met plein les mirettes.

voyage bresil pain de sucre voyage bresil jesusvoyage bresil jesusde corcovado

 

Un voyage au Brésil, c’est bien?

Partis vendredi matin et arrivés vendredi après-midi, nous sommes restés jusqu’à mercredi à Rio. Départ pour Iguaçu le mercredi jusqu’au vendredi, et retour le samedi. Voyage au Brésil express? Disons que nos boites n’accordent pas tant de jours de congés hors vacances scolaires! Mais les 10 jours ont été plus que très bien remplis. Près de 400 photos, des souvenirs plein la tête et une évidence. Les brésiliens sont très sympathiques, ça me rappelait un peu le Portugal, c’est dire. Les mecs s’entretiennent continuellement, les gens courent le long des plages à 16h sous 40 degrés, des instruments sont disponibles pour usage personnel, et ça se voit. Le brésilien est bien balaise. Et la brésilienne? Il y a de tout et la brésilienne n’a aucun complexe. Super sexy ou pas, elle s’expose et profite du soleil. Et elle a bien raison! Une chose importante: le topless n’est pas interdit mais personne n’en fait. PERSONNE. Ce qui revient donc au même. Les guides déconseillent franchement de tenter l’aventure sous risque d’émeute avec tous les problèmes connexes. Un fil dans les fesses, un maillot tout riquiqui, pas de soucis. Mais pas d’exposition dénudée. Quant à la chirurgie esthétique, ce n’est pas une légende. Elle est complètement acceptée et pas du tout tabou. A tel point que les opérations sont déductibles des impôts… oui, le gouvernement suppose qu’avoir un beau corps rend heureux, c’est donc cadeau 😀

voyage bresil plage foret

 

On survit comment, à Rio?

Le rapport entre l’Euro et le Real est de 1 à 4, environ. Ce qui rend les prix assez attractifs avec la conversion. Je ne dirais pas que nous avons vécu comme des rois, mais ça rend les additions assez sympathiques quand on divise le tout par 4. Je n’imagine même pas les voyages au Brésil il y a 10 ans, ça devait être Las Vegas. Avec la Coupe du monde de foot et les prochains Jeux Olympiques, nul doute que les prix aient pris du plomb dans l’aile. Côté transports, nous avons tout testé. Les taxis sont pas chers, le métro est pratique et climatisé, les bus sont réguliers. Il n’y a qu’une ligne de métro à Rio, il faut donc souvent emprunter le bus pour découvrir les coins un peu reculés. A noter la super petite musique ultra dansante des messages dans le métro, ça change du jingle insipide de la RATP à Paris… et ça donne la pêche!

 

Les plages, c’est obligatoire?

Pour tout dire, un couple d’amis s’est fait dépouiller de son matériel photo sur la plage de Copa il y a quelques années. Je ne me suis donc jamais trimballé avec aucun appareil sur la plage. Mais il est impossible d’aller à Rio sans tater du sable local. Les vagues de Copacabana sont plus violentes comparées à celles d’Ipanema. Testez les deux pour choisir votre préférée. Dès les premiers pas sur la plage, vous serez abordés pour louer un siège et un parasol. Je vous le conseille, c’est super pas cher et ça donne une légère impression de tranquillité. Vous serez installés pas trop loin des vendeurs, c’est un peu comme s’ils vous surveillaient… Il est possible aussi de demander à un voisin de jeter un oeil sur vos affaires tandis que vous foncez dans l’eau. Tout le monde le fait, c’est presqu’une coutume locale. Quand je vous disais que les cariocas sont sympathiques!

 

On dort où à Rio?

Je serai franc. Notre super amie nous a loué l’appartement de ses parents dans un quartier ultra sécurisé à proximité de la station de métro Arcoverde. C’est une coutume locale, les immeubles sont entourés de hautes barrières et gardés par un concierge à l’affut. Les hotels font pareil. Je ne pourrai donc pas trop vous renseigner sur les hotels les plus sympathiques. A part peut être le Copacabana Palace, endroit délicieux où vous pourrez tester la Caïpi et le ice tea aux fruits de la passion à quelques tables de l’idole locale Gustavo Kuerten, si vous avez un peu de chance… Vu les évènements planétaires actuels, nul doute que les hôtels poussent comme des champignons et pourront vous accueillir sans souci, pour des tarifs divers en fonction de vos desideratas.

voyage bresil rio

 

On mange bien à Rio?

J’avoue être très ouvert aux cuisines du monde. A toutes les cuisines du monde. Je me suis donc fait un point d’honneur à manger avant tout local. Pas de pizzas ni de sushis. Surtout de la viande et du poisson. Et je n’ai qu’un seul mot: miam. J’ai donc quelques bonnes adresses à vous recommander.
Aprazivel dans le quartier haut perché de Santa Térésa. Restaurant au décor type colonial avec vue imprenable sur Rio, service top classe. L’addition la plus onéreuse du séjour mais pas forcément les plats les plus inoubliables. A faire pour le plaisir et la découverte d’un lieu magique, magnifique. Privilégiez le taxi pour vous y rendre et revenir.
– Ipanema compte quelques rues connues pour ses bonnes adresses. Le restaurant Grand cru dans la rua Vinícius de Moraes et le Zaza bistro dans la rua Joana Angélica sont des bons exemples. La viande du premier et la Caïpi au Litchi du second sont des très bons souvenirs du séjour. Pour les tradis, nous avons fait un tour au mythique Garota de Ipanema mais je ne le conseille pas vraiment…
– Je recommande chaudement le restaurant portugais Manoel et Juaquim à Copacabana. Sa cuisine traditionnelle portugaise avec ses spaghettis aux fruits de mer à tomber est un des grands souvenirs gastronomiques du séjour!
– Les guides recommandent le Boteco Belmonte pour son ambiance de taverne locale. Pas mon trip, trop bruyant et ma voisine avinée m’a un peu refroidi…
– Pour un petit dej sympa, la chaine locale Cafeina propose de très bonnes formules avec un chocolat chaud à tomber…
– Le restaurant Alessandro et Frederico est très tendance fashion et pas désagréable. De très bonnes pates et des brésiliennes sympas attablées…
– En cas de visite au Jardim Botanico, le restaurant niché dans le Parque Lage à proximité propose des burgers très sympas pour un brunch détendu.
– Enfin, coup de coeur de ce voyage au Brésil : le restaurant Marco à Santa Theresa avec son Moqueca de Peixe, divin représentant de la cuisine portugaise. Gros gros miam.

voyage bresil

 

Des coins à éviter dans Rio?

Des guides recommandent la visite de favelas… nous avons passé notre tour, pas trop envie de jouer le touriste à deux pas de familles complètement désoeuvrées, ça m’aurait gêné. Pareil pour le Centro avec ses grandes tours et ses longues artères. De jolis bâtiments historiques sont nichés de ci de là, nous sommes passés rapidement mais cette ambiance business à l’anglo saxonne casse un peu tout. Quant à la cathédrale Saint Sébastien avec sa forme de pyramide Inca… bon, je trouve ça un peu zarbi. Nous n’avons pas vu le port, recommandé par les guides. Nous l’avons vu de loin, ça nous a suffit. Quant au quartier d’Urca, nous sommes venus, nous avons vu… nous sommes repartis. Ça arrive.

voyage bresil beethoven

 

Samba de Janeiro

Le célébrissime carnaval de Rio est prévu tout début février cette année. Autant dire que ça travaille sec dans les écoles de Samba. Nous n’avons pas résisté à l’envie d’y faire un tour. Quelle expérience! En bons touristes flemmards, nous avons choisi le plan clé en main proposé par l’organisme Brazil Expedition. Un chauffeur vient vous chercher avec son van rempli d’autres touristes curieux, vous amène à l’école de Samba Salgueiro, vous dépose pour 4 heures de folie de 23h à 3h du mat, et vous ramène. Un grand moment! Ça se trémoussé, ça gigote, c’est la fête, c’est paillettes. Les danseuses bougent comme des folles, les cuisses sont super musclées et toute la salle danse en rythme. Une bandida furiosa assure l’ambiance à coup de trompettes et percussions. J’avoue que ça casse un peu les oreilles au bout de 3 heures mais le souvenir est éternel. Ça respire la joie et l’allégresse. A tester absolument!

 

Et Iguaçu, ça vaut le coup

La claque du séjour. Les chutes d’Iguazu sont situées à 2 heures de vol de Rio, à la frontière Brésil/Argentine. Possibilité de tester les 2 côtés des chutes, nous avons choisi la face argentine. Si les prix cariocas sont attractifs, c’est la folie côté argentin. Logés à l’hotel Loi Suites en plein milieu dans la jungle, les prestations sont 5 étoiles pour un grand moment de repos et de dépaysement. L’anti moustique est vital et des lézards d’1 mètre de long se baladent peinard sur les pelouses. Les cocktails sont rafraichissants et la limonade est maison. Le restaurant est sympathique avec ses viandes et ses poissons. Ma collaboratrice aurait préféré aller au Belmond Hotel das Cataratas avec vue sur les chutes , mais il n’y avait plus de place. Le Loi Suites a très bien fait l’affaire pour un tarif tout à fait honnête!

voyage bresil pont suspendu voyage bresil piscine

 

Des chutes d’Iguazu super impressionnantes

Les chutes d’Iguazu offrent une expérience de fou. Des paysages de rêve en plein coeur d’un Disneyland pour touristes, super bien organisé pour préserver le cadre naturel tout en facilitant la vie des touristes. Vous arrivez au plus près des chutes et vous pouvez même faire un tour en bateau très humide qui finit… juste à côté des chutes. Pensez à réserver les excursions en avance car le parc est très très prisé. Nous avons eu de la chance, le sourire de ma collaboratrice a fait des miracles. Les paysages sont magiques, rien que ça. La compagnie aérienne pour aller de Rio à Foz de Iguazu est TAM. Que vous logiez du côté brésilien ou argentin, c’est le même aéroport, les chutes traversent la frontière et les formalités sont très rapides. A noter que les habitants du parc sont très sympathiques. Les coatis sont chez eux et déambulent tranquillement. De nombreuses photos dans le parc n’incitent pas à les caresser sous peine d’écorchures atroces… Des singes aperçus de loin, des beaux papillons, des oiseaux bariolés, c’est un cadre sauvage à découvrir!

voyage bresil chute voyage bresil chutes d'iguazu voyage bresil eau voyage bresil iguazu 2 voyage bresil iguazu chutes voyage bresil singe

 

Un voyage au Brésil inoubliable

Voilà, article un peu long mais exhaustif. Ces 10 jours passés à l’autre bout de l’Atlantique ont été un enchantement, je ne peux que vous recommander de tester l’expérience! Peut être en décembre prochain, après les JO, quand l’été réapparaitra et que les prix seront un peu redescendus. Des images, des lieux, des paysages​. Je n’ai pas insisté sur le Pain de Sucre ou le Jesus de Corcovado, c’est à faire obligatoirement pour apprécier les paysages accidentés de Rio et faire des photos inoubliables. Un séjour véritablement dépaysant!

Cliquez ici pour comparez les prix et voir les avis sur TripAdvisor 😉

 

Stanislas Claude (205 Posts)

Critique de cinéma sur CulturAddict, le site culture qui monte, car la culture est une drogue dure et sur Publik'Art. Passionné par la mode et ouvert sur le monde du Gentleman Moderne


LES ARTICLES CHAUDS DE NOTRE SITE MASCULIN !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *