Home / Article au top / Vive les vacances : la comédie de cet été

Vive les vacances : la comédie de cet été

334579_fceb5693361d6b665761d7a502e5f254

On le sait l’été est souvent une saison propice pour sortir en salle des comédies, Warner Bros profite donc de la fenêtre pour nos proposer sa comédie Vive les vacances. Quoi de plus logique donc que de sortir une comédie sur le thème des vacances en pleine période estivale. Derrière la caméra on retrouve John Francis Daley et Jonathan Goldstein un duo qui a pour habitude de travailler ensemble, puisque les deux monsieur ont déjà travaillé ensemble sur les scénarios de Comment tuer son boss et sa suite, mais aussi sur Tempête de boulettes géantes 2. Pure comédie à l’américaine, Vive les vacances est-il une bonne comédie ?

211148.jpg-r_640_600-b_1_D6D6D6-f_jpg-q_x-xxyxxVive les vacances est un remake d’un film sorti dans les années 1980 intitulé Bonjour les vacances, dont peu de personnes connaissent l’existence. C’est donc des habitués du genre qui prennent les commandes de cette production, ce n’est donc pas pour rien que le film montre très vite des similitudes avec des films tels que les Miller ou Comment tuer son boss. Vive les vacances en plus de pouvoir s’appuyer sur un duo de réalisateur très solide, s’offre également un beau casting. La Warner retrouve donc Ed Helms qui avait déjà travaillé avec le studio pour la trilogie Very Bad Trip, un acteur que l’on sait très performant dans le domaine de la comédie. Pour l’accompagner, Christina Applegate complète le casting, ainsi que deux jeunes acteurs très peu connu des écrans pour l’instant, Skyler Gisondo et Steele Stebins. Suivant l’exemple de son père, dans l’espoir de renouer des liens familiaux longtemps distendus, Rusty Griswold père fait une surprise à sa femme Debbie et à leurs deux fils, en leur proposant de repartir à Walley World, réputé comme « le parc d’attraction préféré des familles américaines ». Mais pour y parvenir, ils devront traverser le pays tout entier. Un pitch qui n’a rien de très original, mais ce road movie a pour lui des situations vraiment hilarante et une fraîcheur dû à un casting et une mise en scène qui donne vie à cette incroyable aventure. L’une des forces du film tiens dans le vacation-applegate-helms-car-screamingfait que les situations que rencontrent cette famille malchanceuse sont parfaitement amenées et n’interviennent pas brutalement sans raison, ce qui évite le syndrome de film à sketch et renforce l’impression d’un road movie. Autre grosse force de cette production d’été, les deux jeunes acteurs qui jouent les enfants de la famille trouvent toujours le juste milieu entre exagération et réaction plus banale évitant donc de sur-jouer et de sortir les spectateurs des gags.

À nouveau si Vive les vacances est porté par son côté road movie, le film intègre l’une des nouvelles tendance des comédie Americaine, le cameo. Le film n’y échappe pas et propose son lot de cameo tous plus drôle les uns que les autres, pour le peu que l’on comprenne les références. Mention spéciale à Chris Hemsworth qui prouvvacation-55507cd2cb759e à nouveau sa capacité à être très drôle, un véritable talent comique que l’on a pas forcément l’habitude de voir chez l’acteur. Néanmoins, comme l’on peut s’en douter, pour apprécier ce genre de comédie, il vous faudra irrémédiablement connaitre la culture américaine et adhérer au fait que les blagues sont souvent en bas de la ceinture, beaucoup les gags portent en partie sur cet aspect. En plus de nous proposer un divertissement drôle durant son heure et demie, le film est aussi un très bon reflet sur les relations que les familles peuvent avoir de nos jours. Le film ne se cantonne pas à une succession de gag sans but, chaque nouvelle situation fait avancer la situation de la famille, le film raconte aussi parcourt d’une famille qui tente de ressouder ses liens malgré leurs défauts et leurs maladresses. De plus, le film nous embarque dans une aventure à travers une petite partie de l’Amérique, ce qui nous permet de découvrir au fil des situations des paysages somptueux et très bien mis en valeur par l’esprit familiale du film. Incontestablement le film de la Warner nous rappel Les Miller tant dans sa construction que dans ses personnages, mais Vive les vacances conserve une originalité et une fraîcheur qui lui évite de tomber dans la redite et le déjà-vu.

Vive les vacances n’est peut être pas très original et nous propose une nouvelle comédie américaine, souvent en bas de la ceinture. Pourtant, impossible de bouder son plaisir tant le film est maîtrisé de bout en bout dans une comédie qui ne cessera de provoquer le rire durant son heure et demie. Assurément la comédie de l’été, le film est un condensé de ce qu’il se fait de mieux dans la comédie américaine irrévérencieuse actuelle. Un film à voir absolument, si tant est que vous aimiez ce genre d’humour.

La bande annonce :

Anthony Corbelli (56 Posts)

Il y a bien longtemps dans une galaxie lointaine, très lointaine... Un jeune passionné de cinéma, de jeux vidéos et de culture geek.


LES ARTICLES CHAUDS DE NOTRE BLGO HOMME LIFESTYLE !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *