Home / geek / jeux vidéo / Until Dawn : le slasher made in Sony

Until Dawn : le slasher made in Sony

Until-Dawn

Until Dawn a connu des débuts difficile, après avoir un temps été annoncé sur Playstation 3 puis repoussé et enfin annulé au profit d’une version Playstation 4. Quoi qu’il en soit c’est donc en 2015, que le titre de Supermassive fini par voir le jour et le moins que l’on puisse dire c’est que malgré les reports et autres péripéties, Sony s’offre à nouveau une exclusivité de choix. Cette nouvelle production Sony, à mi-chemin entre le jeu vidéo et le cinéma, vous offrira de pur moments de frisson. Pourquoi le jeu est t’il si réussit ? la réponse dans ce test.

 

Until Dawn à tous les arguments pour plaire dès le départ et encore plus aux amateurs de slasher movie. En effet,Until Dawn fait partie des jeux mixant phases de gameplay classique et cinématiques interactives. Pour encore plus réduire la barrière entre le jeu vidéo et le film, les développeurs de Supermassive Game ont décidés d’utiliser de vraies acteurs avec la technologie de la motion capture. Le jeu propose donc une brochette d’acteurs impressionnante. Nous retrouvons Hayden Panettiere (Heroes), Peter Stormare (Prison Break), Brett Dalton (Agent of Shield), Rami Malek (la nuit au musée), Galabriel Stineman (Ben10), Nichole Bloom (Projet x), Jordan Fisher (Teen Beach) et Meaghan Martin (Camp Rock). Tous modélisés avec le procédé de motion capture, les acteurs doublent leurs personnages. C’est donc avec tous ce beau monde que l’histoire de Until Dawn se déroule. Until Dawn suit l’histoire d’une bande de huit jeunes passant un petit séjour dans un immense chalet en montagne pour le premier anniversaire de la mort de leurs amies, deux sœurs jumelles, Hannah et Beth. Ils ne tarderont pas à se faire piéger et tuer un à un par un mystérieux tueur en série. Le jeu reprend l’ensemble des codes du slasher movies en allant des personnages stéréotypés un maximum, mais aussi des situations très clichées. Cela ne pose absolument pas problème, dans le sens où se sont l’essence même des films du genre et cela doit donc d’être à l’intérieur d’un jeu qui s’en inspire.

until-dawn-samantha

L’ambiance du jeu est incontestablement son point fort, on sent tout l’amour que les développeurs de Supermassive portent au genre du slasher. Tout y est, l’ambiance sonore est totalement réussie, nous sommes souvent surpris nous même à écouter les divers bruits aux alentours ou à avoir le cœur qui palpite lorsque la musique commence doucement à s’accélérer. Visuellement aussi, le soft s’en sort haut la main en proposant des décors variés et avec beaucoup de détails. Les petits gars de chez Supermassive se sont amusés à jouer avec les jeux de lumières, la neige, les traces de sang, le placement des caméras, pour nous rendre l’aventure extrêmement flippante. La bonne idée du studio a été d’imposer des plans fixes, c’est à dire que si nous avons bien la possibilité de déplacer notre personnages et les différents objets que ceux-ci peuvent avoir en main, la caméra n’est pas contrôlée par le joueur. Ce sont des plans bien définis, empêchant ainsi le joueur d’anticiper ce qui pourrait surgir ou non du prochain plan. On sent bien que toute l’aventure d’Until Dawn est construite autour de la barrière entre le cinéma et le jeu vidéo, à la différence prêt que les développeurs mettent le joueurs au centre de toute les décisions du jeu et que l’implication de celui-ci est totale. En effet, Supermassive a mis au point un système d’effet papillon. C’est à dire que durant toute l’aventure, le joueur devra faire des choix, parfois rapides, parfois non, mais les choix que celui-ci prendra influencerons directement le déroulement de l’histoire. À la fin de l’histoire, tous vous personnages pourront être morts, comme ils pourront être vivants, ce sont les choix que vous prendrez qui décidera de l’issue du jeu. Seule quelques chutes de framerate sont à noter, mais rien de systématique.

until-dawn-jeu-critique

En terme de gameplay, le jeu nous laisse la direction de notre personnage. Durant votre périple vous pourrez découvrir, en fouillant les décors, divers indices ou totems. Les indices vous permettrons d’en apprendre plus sur l’histoire et vous donneront des pistes qui pourront vous aider à éclaircir certaines zones d’ombres. Les totems quant à eux sont classés dans cinq catégories différentes. Il y a donc les totems de morts, chances, pertes, conseils et enfin de dangers. Ses différents totems, vous donneront de très courtes visions qui vous aideront à faire les meilleurs choix lorsque vous vous retrouverez en face de la situation aperçue avec le totem. Pour boucler l’aventure et atteindre l’aube, il faudra compter approximativement entre 8 et 9 heures de jeu peut être même une dizaine d’heures, selon votre façon de jouer. Néanmoins, le jeu jouit d’une re-jouabilité très forte puisque l’aventure changera en fonction des choix que vous ferez, vous pourrez donc avoir des situations sensiblement différentes, selon vos choix.

 

Avec ce Until Dawn, Sony se dote à nouveau d’une exclusivité de choix. Le titre de Supermassive se révèle être un très bon jeu qui saura vous happer dans son ambiance digne de grands slahers movies. Au terme du jeu, vous aurez affronté tout un tas d’émotions, du rire aux frissons. Nous ne pouvons que vous conseiller de vous jeter dans l’aventure et encore plus si vous êtes fan d’horreur.

 

La bande annonce :

Anthony Corbelli (64 Posts)

Il y a bien longtemps dans une galaxie lointaine, très lointaine... Un jeune passionné de cinéma, de jeux vidéos et de culture geek.


LES ARTICLES CHAUDS DE NOTRE SITE MASCULIN !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *