Home / lifestyle / voyage / Tapas à gogo, monuments et Sangria à Séville

Tapas à gogo, monuments et Sangria à Séville

Séville vue de la Giralda
Séville vue de la Giralda

Les nuages dominent, la pluie ne cesse de tomber, les envies de soleil se font de plus en plus pressantes. Il est urgent de partir vers le sud pour retrouver ce printemps qui nous manque tant. Direction Séville pour une température constamment au dessus de 40 degrés, un ciel irrémédiablement bleu azur sans un seul nuage et un soleil omniprésent. L’Andalousie attire les touristes du monde entier et on comprend pourquoi. L’ambiance est à la fête en ce début d’Euro 2016 et les grandes chaleurs estivales n’ont pas encore commencé! Le moment de faire une pause revigorante dans cette perle de l’Europe du Sud.

Un long week end à Séville

Au programme, 3 jours de farniente touristique dans une ville au patrimoine éblouissant. Le choix d’un hôtel en plein centre ville historique est quasiment une obligation pour humer l’esprit de la ville et pouvoir irradier à pied dans ses ruelles étroites la faisant ressembler à une casbah. L’hôtel Casa 1800 est un bon compromis et sa piscine avec vue sur la Cathédrale fait passer d’agréables moments de bronzette. Son petit déjeuner inclus, son gouter offert dès 16h30 et ses bouteilles d’eau à volonté concourent à la réussite du séjour. La ville n’est pas si immense qu’il faille plus de 3/4 jours pour en faire le tour. Nous y étions 3 jours, un jour de plus n’aurait pas été de trop. Au menu, un mélange harmonieux de visites touristiques, de découvertes gastronomiques et de pérégrinations dans les rues animées de la ville.

La Cathédrale vue de la piscine du Casa 1800
La Cathédrale vue de la piscine du Casa 1800

Des monuments qui valent le détour

5 siècles de présence musulmane entre 711 et 1212 ont laissé de nombreux joyaux architecturaux. A commencer par l’ancien minaret de la grande mosquée conservé et transformé en clocher. La Giralda s’élève à 98m et offre un panorama exceptionnel sur la vieille ville. La Cathédrale qui s’est édifiée à proximité est une des plus vastes du monde chrétien après Saint Pierre de Rome et St Paul à Londres. Les deux monuments sont inscrits au patrimoine mondial de l’humanité de l’UNESCO et se visitent obligatoirement. L’Alcazar à proximité propose d’immenses jardins pour se rafraîchir et admirer les paons laissés en liberté. Plus à l’est se trouve la célèbre Plaza de Espana. Erigée pour l’exposition universelle de 1929, elle impressionne avec ses deux tours latérales et ses proportions gigantesques. Le Parque de Santa Luisa propose une nouvelle balade ombragée revigorante pour s’abriter du soleil.

La majestueuse Giralda
La majestueuse Giralda
La Plaza de Espana, majestueuse
La Plaza de Espana, majestueuse

Les marcheurs pourront parcourir la ville pour dénicher de belles découvertes. Le Métropol Parasol surprend avec ses champignons géants, le Muséo de Bellas Artes laisse admirer un impressionnant florilège de peinture espagnole et le Real Maestranza n’est rien de moins que le centre névralgique mondial de la tauromachie. Séville est parsemée d’églises à admirer au détour d’une avenue. Iglesia de la Magdalena, Iglesia del Salvador, Iglesia de San Pedro, ce ne sont pas les lieux de culte qui manquent. Les dames et demoiselles préféreront peut être aller visiter le grand magasin local El Corto Ingles pour trouver des accessoires de mode légers et confortables. Un dernier petit tour sur les rives du mythique Guadalquivir d’où partirent les plus grandes expéditions maritimes de Magellan et Christophe Colomb avant son ensablement et il est temps de s’intéresser à la riche gastronomie sévillane.

Les champignons du Parasol
Les champignons du Parasol
La tombe de Christophe Colomb dans la Cathérale
La tombe de Christophe Colomb dans la Cathérale

Une gastronomie à tomber

Séville n’est rien moins que le royaume des tapas. Ces petits assortiments font varier les gouts et les plaisirs dans des repas rien de moins que gargantuesques. Accompagnés de Sangria ou de vin espagnol, c’est un plaisir gustatif à ne pas manquer. Nous commençons le premier soir avec un repas à La Bulla. Pas forcément le cadre le plus traditionnel mais un restaurant contemporain branché aux serveuses souriantes et aux plats savoureux. Tentez les Trompetas de langoustinos avec une excellente Sangria, vous ne serez pas déçus. Le lendemain, nous visitons le marché couvert traditionnel Omnium Sanctorum pour visiter la célébrissime Cantina. Leurs Pescaito Frito sont à tomber par terre. Leurs spécialités de poissons frits se dévorent avec les mains accompagnés d’une petite Cerveza locale, le plaisir est total après une longue marche dans les rues caniculaires.

La Cantina à découvrir absolument à l'Omnium Sanctorum
La Cantina à découvrir absolument à l’Omnium Sanctorum

Sangria et Sang du Christ

Le palace local se nomme l’hôtel Alfonso XIII, notre guide nous ordonne de tester leur Sangria, c’est chose faite et nous ne le regrettons pas. Une après midi de dorage au soleil plus tard et nous repartons pour de nouvelles découvertes. Première pause au Bar Alfalfa et confirmation: leur Sangria vaut le détour et le lieu est tout à fait authentique. Nous nous posons ensuite dans la meilleure découverte gastronomique du séjour. Le Bar Estrella est un joyau sévillan. Ambiance typique, têtes de taureaux collées aux murs, serveur qui parle la langue de Molière et spécialités de tapas à tomber: jambon ibérique, avocat sévillan, salade de poulpe, pâté de poisson, n’en jetez plus, il faut absolument tester ce lieu à l’également très bonne Sangria. Quand vient l’heure de débuter la soirée, nous nous dirigeons vers le Garlochi. Les murs sont recouverts d’icônes religieuses, le barman ressemble à un curé défroqué et propose du Sang du Christ. Rien de sacrilège dans ce cocktail rouge composé de Grenadine, de Whisky et de champagne. Une irrésistible atmosphère blasphématoire rehaussée de hard rock symphonique espagnol donne envie de recommander le lieu.

La pépite gastronomique de Séville- le Bar Estrella
La pépite gastronomique de Séville- le Bar Estrella
Les têtes de taureaux du Bar Estrella
Les têtes de taureaux du Bar Estrella
Ambiance sacrilège au Garlochi
Ambiance sacrilège au Garlochi

Le dernier jour nous voit passer les portes de l’excellent Brunilda. Ce bar à tapas très couru est pris d’assaut et une longue queue se forme avant son ouverture. Et on comprend pourquoi. Leur mini-burger, leurs salades et le tatami de thon se laissent parfaitement déguster. Tous ces excellents exemples de bars à tapas proposent un savoureux mélange de qualité topissime et de prix très doux. 30 euros maximum le repas à deux, de quoi motiver les plus rétifs!

Partir, c’est mourir un peu

C’est avec regret que nous quittons Séville la perle andalouse. L’impression d’avoir passé 3 jours hors du temps nous accompagne jusqu’à l’aéroport très proche de la ville. Séville est une ville à découvrir absolument pour un long week end au soleil. Plaisir des yeux et des papilles!

Voir les meilleurs offres pour Séville sur TripAdvisor.

 

Stanislas Claude (196 Posts)

Critique de cinéma sur CulturAddict, le site culture qui monte, car la culture est une drogue dure et sur Publik'Art. Passionné par la mode et ouvert sur le monde du Gentleman Moderne


LES ARTICLES CHAUDS DE NOTRE BLGO HOMME LIFESTYLE !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *