Home / culture / MAN OF TAI CHI : Les débuts de Keanu Reeves derrière la caméra

MAN OF TAI CHI : Les débuts de Keanu Reeves derrière la caméra

MAN-OF-TAI-CHI-critique dvd blu-ray

Man of Tai Chi marque la suite des aventures de Keanu Reeves dans le cinéma asiatique. En effet, après avoir joué dans 47 Ronin l’an dernier l’acteur réitère l’expérience, mais cette fois ci il endosse une double casquette en étant acteur, mais aussi réalisateur. Une nouvelle fois, on sent vraiment l’amour de l’acteur pour les arts martiaux asiatique dont il est fan depuis avoir travaillé sur Matrix. A  nouveau si l’amour pour cette culture transparait à nouveau à travers le film, on ne peut toujours pas dire que Man of Tai Chi soit réellement une réussite. Loin de l’échec de 47 Ronin, le premier film de Keanu Reeves garde assez de qualités  pour en faire un divertissement correct.

 

Man-of-Tai-Chi-

 

L’une des principales forces du film réside dans ses combats, tous les fan d’arts martiaux devrait être ravie. De plus, le film s’appuie sur l’aide de Yuen Woo-Ping pour ce qui est des chorégraphies, il a travaillé auparavant sur la trilogie Matrix et The Grandmaster.  L’ensemble des scènes impliquant des combats sont vraiment réussi et la caméra de Reeves bien que classique parvient à rendre le tout dynamique et  spectaculaire.

 

Evidemment, on évitera de le comparer à des films de la trempe de The Raid ou encore IP Man, mais le tout est suffisamment réussi pour que les spectateurs prennent du plaisir à voir ces affrontements.  Les chorégraphies travaillées permettent au film de nous faire découvrir cet art martial qu’est le Tai Chi en nous démontrant qu’il peut être tout aussi violent que n’importe quel autre style de combat.

 

Il a fallu cependant justifier le fait d’utiliser le Tai chi, qui normalement tente d’éviter au maximum la violence. Pour amener un peu de crédibilité à tout cela, le scénario utilise donc des combats clandestins dans des arènes plutôt  modernes. Des affrontements dirigés par le personnage de Keanu Reeves, qui n’est pas encore parvenu à redevenir aussi grand que durant son apogée.

 

L’intrigue plutôt secondaire est également bourrée de clichés, une caractéristique quasiment obligatoire dans ce genre de production.  Se sentant obligé comme toujours d’inclure une romance totalement anecdotique ou bien une enquête policière servant vraiment de sous couche et prétexte pour nous offrir des combats virtuoses et sensationnels.

 

man-of-tai-chi-5228c1c67e9b1Man of Taichi sous ses airs de série B assumé, parvient toutefois à nous refaire vivre des sensations de film d’époque qui privilégie les affrontements pure et non pas la recherche de l’hémoglobine, chose devenue assez rare pour le souligner. Laissant apparaître très clairement ses inspirations dans l’hyperréalisme que l’on trouve ses dernières années dans les productions telles que The Raid ou les films de Tony Jaa avec un esthétisme très proche de ces productions.

 

Toutefois, le film aurait clairement pu se débarrasser de certaines lacunes qui viennent lui mettre un peu de plomb dans l’aile, notamment la déferlante de cliché (les méchants en noir et les gentils en blanc), mais aussi un jeu d’acteur assez générique. N’allons tout de même pas bouder notre plaisir car, si Man of Tai Chi n’est pas le film qui révolutionnera le genre, il a le mérite de proposer des combats majestueux et orchestré d’une main de maitre. Si l’on arrive à passer outre ses quelques grosses lacunes, qui ne sont toutefois pas inhérent au film de Keanu Reeves tant ils tendent à se multiplier dans les différents films du genre, le film en devient vraiment divertissant et agréable à suivre. Ainsi l’acteur pour sa première réalisation personnelle, nous prouve à nouveau tout l’amour qu’il porte à la culture asiatique avec une passion et brio. 

 

 

 

Anthony Corbelli (56 Posts)

Il y a bien longtemps dans une galaxie lointaine, très lointaine... Un jeune passionné de cinéma, de jeux vidéos et de culture geek.


LES ARTICLES CHAUDS BOUILLANTS DE NOTRE SITE MASCULIN LIFESTYLE !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *