Home / culture / bande dessinée / Les bds glénat à ne pas manquer en ce moment

Les bds glénat à ne pas manquer en ce moment

bande dessinée glenat

Dans le panel des bds sorties ces derniers jours, certaines se démarquent par leurs qualités et notamment chez Glénat dont voici une sélection à ne pas manquer.

 

Siberia56 tome 2 Morbius

siberia 56

De Bec et Sentenac

Seul rescapé de la 13e mission sur Siberia 56, Ned a finalement pu rejoindre la base humaine établie sur les terres blanches et immaculées de ce monde hostile. Il peut à présent mettre un nom sur le redoutable prédateur invisible qui a décimé son équipe : le Morbius. La colonie connait bien les dangers de cette créature, mais elle ignore encore tout de son comportement. D’après les rapports, elle serait responsable de la mort des membres de la première expédition sur Siberia, et de pas mal d’autres après elle…

Mon avis : Scénario très prenant accompagné de dessins somptueux et vraiment glaçants pour ce deuxième tome qui nous en apprend plus sur le « Morbius », nom donné au prédateur invisible qui semble avoir pour but de détruire la race humaine sur siberia56.
Dans ce tome nous en apprenons également plus sur les premiers colons terriens sur cette planète inhospitalière et leurs premières rencontres (souvent mortelles) avec la faune locale de siberia56.
Pour résumer cette série continue sur sa lancé et, dans une forme très cinématographique, nous entraîne avec plaisir et stupeur dans la colonisation de la planète sûrement la plus inhospitalière de l’univers.

 

Memphis tome 2 La Ville Morte

menphis

De Rodolphe et Marchal

Louis et Roosevelt en ont maintenant le cœur net : toutes les routes qui partent de Memphis sont coupées… La ville est totalement isolée du monde ! Mais elle semble également comme coupée du Temps, placée hors du déroulement de l’Histoire. À quand remonte cette aberration ? À force de piocher dans les archives de son journal, Roosevelt acquiert la certitude que quelque chose s’est passé au tout début des années 60, quelque chose qui a totalement modifié leur quotidien, déréglé leur existence…

Mon avis : Toujours dans cette ville de Memphis étrange et séparée du temps, l’histoire suit son cours.
Si de nouvelles questions sont soulevées, d’autres trouvent leurs réponses et l’intrigue avance plutôt bien depuis le premier tome. L’attente vers le tome 3 qui doit clôturer ce thriller de science fiction commence déjà à se faire sentir.

 

 

La nuit de morts vivants Tome 1 les fautes du père

la nuit des mort vivants

Le jour d’Halloween, Lizbeth quitte son mari et ses deux enfants pour accompagner son frère, Leland, à la sacro-sainte visite de la tombe où sont enterrés leurs parents adoptifs. Mais à peine arrivent-ils au cimetière qu’ils se font attaquer par un groupe de morts vivants ! Après une longue course-poursuite, Lizbeth et Leland trouvent refuge dans un hôtel sordide qui va se révéler être le seul rempart contre une horde de zombies avides de chair fraiche. Car l’épidémie s’est généralisée et plusieurs grandes villes sont déjà dévastées. Pas sûr que Lizbeth arrive à retrouver son mari et ses enfants en vie… Créateur du mythe du zombie moderne, le cultissime film La Nuit des morts vivants est ici remis au goût du jour par Istin et Bonetti dans une adaptation rythmée à grand spectacle, qui n’oublie pas d’explorer en profondeur la psychologie des personnages. Tremblez, mortels !

Mon avis : C’est un plaisir de retrouvé chez Vent d’Ouest Jean Luc Istin d’habitude chez soleil pour cette bd dans l’univers des zombies (oui encore^^) mais tirée du film culte éponyme.
Stressant, prenant et angoissant, ce livre dispose de dessin claire et de belle mise en scène dans un style cinématique sur des doubles pages faisant un léger clin d’œil au 7ieme art.
Peut être pas la série du mois, celle-ci reste néanmoins très intéressante et vaut vraiment le détour.

 

DownUnder Tome 3 Terra Nulla 

501 DOWN UNDER T03[BD].inddDe Nathalie Sergeef et Fabio Pezzi

À l’issue de leur périple en dromadaires, les frères McFarlane ont finalement mis la main sur Louis-François de Bellevue, ou plutôt ce qu’il en restait… Mais surtout, à côté de sa dépouille, ils ont trouvé ce que le géologue français convoitait tant : un filon de diamant qui se situe au cœur d’un lieu sacré pour aborigènes. Alors que le mari d’Elisabeth Barnes est de retour sur l’île-continent, dans un contexte où les tensions entre Blancs et aborigènes sont à leur comble, mieux vaut éviter que les prospecteurs en apprennent l’existence. Il ne sera alors là plus question de profanation, mais bien de destruction…

Mon avis : Le troisième et dernier tome pour cette série nous emmène une dernière fois dans cette Australie sauvage de la fin du XIX ème siècle. 

Si l’histoire souffre du même problème de narration que les précédents albums, la conclusion, tout en finesse, de cette histoire sur ce pays en pleine exploration n’en reste pas moins plaisante, portée par un travail sur les couleurs et surtout les lumières assez remarquable.

 

Saint-Exupéry- Le seigneur des sables 

saint exupéry le seigneur des sablesDe Saint-Dizier et Fernandez

La grande aventure des pionniers de l’aviation Octobre 1926. Antoine de Saint-Exupéry, qui rêve de devenir pilote d’avion, réussit à se faire engager à Toulouse pour travailler au sein de la compagnie Latécoère, future Aéropostale. Créée quelques mois après la Première Guerre mondiale, cette société relève le pari d’acheminer le transport du courrier par avion entre la France et l’Amérique du Sud via l’Afrique de l’Ouest. Très vite, Saint-Exupéry est dépêché à Cap Juby, une escale stratégique située en plein Sahara. Là, au contact des tribus nomades, le jeune pilote puise son inspiration pour l’écriture de son premier roman Courrier Sud. La genèse du Petit Prince, qui fera de lui un auteur mondialement reconnu, n’est pas loin…

Mon avis : Cette fiction inspirée de faits réels qui nous emmène avec Saint-Exupery (oui l’auteur du Petit Prince) depuis ses débuts dans l’aéropostale en 1926 et jusqu’à sa disparition en 1929 semble avoir bénéficié d’un vrai travail de recherche historique et cela se sent. 

Porté par des dessins semi réalistes (que j’ai trouvé légèrement semblable a la série l’Or et le Sang) qui colle parfaitement à ce genre (j’aurais néanmoins préféré un trait et un détail du même acabit que la couverture mais ce point est purement personnel). Cette histoire d’aventure et de liberté  ne laissera pas indifférent.  

A noté que ce titre a le soutien de la Fondation Antoine de Saint-Exupery et que tout album acheté contribue au soutien de ses actions en faveur de l’éducation des jeunes en difficulté.

 

Sunlight 

501 SUNLIGHT[BD].inddDe Bec et Khattou

Au fond d’un gouffre : personne ne vous entend crier Trois jeunes amis passionnés de spéléo, Kévin, Caro et Emma, décident de partir explorer les ruines d’une mine désaffectée. Sur place, ils découvrent, baigné dans la lumière de l’aube, un décor apocalyptique et surréaliste, presque poétique… Un régal à explorer ! Mais à peine entrent-ils qu’ils font une chute vertigineuse à travers un puits mal scellé. Pris au piège au fond d’un gouffre où pas un rayon de lumière ne parvient, où il n’y a rien hormis de l’eau croupie, ils n’ont plus qu’une chose à faire : attendre les secours. Victimes de leur angoisse, ils commencent à perdre leurs repères. À un moment où la frontière entre peur et folie se fait mince : difficile de discerner la réalité de l’illusion… 

Mon avis : Descente en enfer pour ce one Shot qui vient inaugurer une nouvelle collection en noir et blanc nommée Flesh Bones et dédiée au récit de genre. 

En effet Christophe Bec réussi comme bien souvent à nous transporter dans un univers prenant et (très) angoissant dans ce huit–clos où réalité et cauchemars se confondent ; accompagné de dessin en noir et blanc de Bernard Khattou créant une atmosphère pesante et obscure totalement immersive.

 

Céd (12 Posts)


LES ARTICLES CHAUDS BOUILLANTS DE NOTRE SITE MASCULIN LIFESTYLE !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *