Home / culture / La critique du livre NEVERLAND de Maxime Chattam

La critique du livre NEVERLAND de Maxime Chattam

neverland maxime chattam

La critique du livre Neverland de Maximun Chattam, avant dernier épisode de la série Autre monde.

 

Ce livre est l’avant-dernier tome de la série Autre monde ou L’alliance de trois que je suis depuis un certain nombre d’années maintenant. L’avant-dernier, car l’auteur nous le révèle à la fin du livre, il y en aura encore un, puis nous devrons abandonner ces héros auxquels, je dois l’avouer, je me suis attachée.

Pour ceux qui n’ont pas lu les premiers tomes, vous avez vraiment raté un truc. Chattam a créé un monde post-apocalyptique absolument incroyable où toutes les règles du monde sont bouleversées. Pour vous expliquer l’histoire en gros, il y a eu une tempête, incroyable, complètement destructrice. Mais contrairement à toutes histoires basées sur une catastrophe naturelle, il n’y a pas seulement le monde qui est détruit, les humains ont été soufflé, modifiés. L’histoire se concentre sur les enfants, les Pans, ils ont conservé la mémoire de l’avant tempête, mais les adultes, c’est une autre histoire. Certains se sont transformés en Gloutons, des montres difformes qui ne parlent plus et sont à la limite des bêtes sauvages, ils tuent et dévorent les pans. Les adultes qui restent, eux, ont tout oublié, ils sont persuadés d’être nés après la tempête et ne reconnaissent plus les pans comme leurs enfants mais comme des ennemis.

 

Voilà le fond de l’histoire, des enfants et des ados qui doivent s’organiser, créer une société qui fonctionne et se défendre contre les adultes. Au cœur de cette histoire il y a trois personnages Matt Ambre et Tobias qui deviennent des sortes de héros. Dans le tome Neverland, ils ont traversé l’océan pour rejoindre l’Europe et essayer de trouver un moyen pour sauver leur monde. En effet, Entropia tente de tout détruire, les pans mais aussi les adultes. Entropia est une sorte d’entité qui regroupe les restes de l’ancien monde, Internet et toute la technologie qui était visée par la terre lors de la tempête initiale. La vengeance de la nature a créé cette entité qui veut sa revanche contre le monde et contre les humains.

 

Si j’ai apprécié ce livre, c’est bien sûr parce qu’on y retrouve les Pans, les trois héros mais aussi leurs chiens géants, et tous les autres ados qui gravitent autour d’eux. Chattam a réussi à créer un monde complètement fou, sur les bases de notre monde, on voudrait presque y aller faire un tour pour admirer nos paysages rendus à la nature. Presque hein, parce que franchement ça craint là-bas. La tension, les quêtes tout y est et, tour de force de la part de l’auteur, le fait que les héros soient des ados ne pose pas de problème. Les héros sont jeunes certes, mais ils sont matures, pas trop loin de nous, adultes, et on parvient très bien à s’identifier à eux et à s’y attacher.

 

J’ai complètement dévoré le livre, l’auteur parvient à créer de nouveaux rebondissements, les nouveaux personnages sont très étoffés et on regrette presque de ne pas en savoir plus sur eux, la Dame aux chats par exemple m’a particulièrement intrigué. Bref, c’est encore un carton plein pour Chattam, on s’en serait douté puisque les 5 tomes précédents étaient également très réussis mais le talent de l’auteur ne se démonte pas, son imagination reste sans limites et personnellement, j’adore !!!

 

Comme vous vous en doutez, je vous conseille vivement ce livre, mais petit bémol, si vous voulez vraiment comprendre l’histoire, vous feriez mieux de commencer par le début, les noms spécifiques des personnages ou des groupes, les rendez-vous dans les églises etc… tout cela risquerait d’être un peu flou pour ceux qui n’ont pas lu les premiers livres.

 

Dans tous les cas, le monde des Pans est un univers incroyable, addictif presque, on rêve de voir de ses yeux les forêts vierges remplies de bestioles modifiées par la tempête, les routes recouvertes de mousse et d’herbes folles.

 

Bravo Mr Chattam ! Vivement le prochain !

Gaëlle B. (39 Posts)

Gaëlle 28 ans, diplômée d'Histoire, estimée un peu tarée par son entourage, toujours sur 10 projets en même temps. Passionnée d'Histoire ( forcément ), de mode, de geekeries en tous genre, de lecture, de série télés et de Disney. Elle ressemble à une fille mais n'en est pas vraiment une, du moins ça dépend des jours.


LES ARTICLES CHAUDS BOUILLANTS DE NOTRE SITE MASCULIN LIFESTYLE !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *