Home / culture / La critique du livre « Docteur Sleep » de Stephen King

La critique du livre « Docteur Sleep » de Stephen King

docteur sleep critique livre

La critique du dernier livre de Stephen King : Docteur Sleep.

 

Voilà j’ai terminé ce gros bouquin de presque 600 pages en un claquement de doigts et franchement, je me suis régalée.

Vous vous souvenez sans doute de Danny, le gamin de Shining ? Le revoilà ! Attention, c’est bien la suite de l’histoire mais Danny a grandi, il a évolué discrètement en dehors de notre vue et on le retrouve aujourd’hui adulte.

 

En ce qui me concerne, j’ai un souvenir assez terrifiant de Shining, les cauchemars qui ont suivi étaient flippants, l’imagination ça ne se contrôle pas. Aujourd’hui j’ai 28 ans alors crotte de bique, je ne comptais pas me laisser embobiner cette fois. Clairement, je me suis collé le doigt dans l’œil, j’aurais été bien inspirée de me rappeler que ce livre est de King, c’est pas n’importe qui. Alors oui, je l’avoue, j’ai « flippé ma mère » comme disent les ados. J’ai même fini par ne plus le lire le soir tellement j’en rêvais la nuit, et c’est pas très cool je vous l’assure.

 

Bref, un King comme on les aime, on se cacherait presque les yeux quand on le lit, on angoisse pour les personnages, surtout que le petit Danny après tout c’est presque un pote depuis le temps alors on aimerait qu’il sauve ses fesses.

 

A titre d’indication, il m’a fallu environ une semaine pour lire le bouquin, étant assez conséquent, il est facile de comprendre qu’on a envie de l’avaler d’un coup même si on tremble de peur sous la couette.

 

Pour tous ceux qui s’inquiètent un peu du retour d’un personnage si longtemps après, rassurez-vous, King a géré ça comme un chef, on a l’impression d’avoir terminé Shining hier et de lire la suite immédiatement. Les rappels à l’histoire originale sont subtils et bien placés. Les nouveaux personnages sont très attachants, Danny se trouve une sorte de famille et on voudrait presque aller manger avec eux dimanche prochain.

 

En ce qui concerne Abra, je ne vous dirais rien. Non rien de rien, je vous laisse découvrir ce personnage incroyable avec des millions de facettes, sachez juste que je l’ai adoré.

 

Pour conclure, sans grande surprise, Docteur Sleep est en ce qui me concerne un vrai carton. King reste dans sa tradition de frayeur et d’angoisse, il laisse une part assez belle à notre imagination en donnant juste assez de détail pour que notre cerveau fasse le reste. Il est donc très facile de plonger dans le livre et de s’approprier l’histoire. Je le recommande fortement à tous ceux qui ont aimé Shining, et pour ceux qui ne l’ont jamais lu, pas de problème vous pouvez commencer par la suite ça ne posera aucune problème de compréhension.

Gaëlle B. (39 Posts)

Gaëlle 28 ans, diplômée d'Histoire, estimée un peu tarée par son entourage, toujours sur 10 projets en même temps. Passionnée d'Histoire ( forcément ), de mode, de geekeries en tous genre, de lecture, de série télés et de Disney. Elle ressemble à une fille mais n'en est pas vraiment une, du moins ça dépend des jours.


LES ARTICLES CHAUDS BOUILLANTS DE NOTRE SITE MASCULIN LIFESTYLE !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *