Home / Article au top / Entretien psychologique du Père Noël par Monsieur le Psy

Entretien psychologique du Père Noël par Monsieur le Psy

Le divan pere noel

Qui d’autres que lui peut prétendre à être le parfait symbole de l’enfance, du partage et de la chaleur au fond de nous ? Bon, autre que lui et Marc Dutroux… En fait oubliez Marc Dutroux. Aujourd’hui je veux vous parler du père Noël ! Et je refuse que cet article sur le petit papa noël, qui descendra du ciel,avec un parachute, largué à 10 500m d’altitude depuis un vol lowcost Easyjet (crise oblige) soit un article rassemblant toutes les vannes les plus pédophiles parce que soit disant le père Noël aime bien porter des enfants sur ses genoux… Moi aussi j’aime bien porter des enfants sur mes genoux, ce n’est pas ce qui fait de moi un pédophile ! Non, j’aime bien les porter, surtout en hiver et quand ils ont fait dans leur culotte, parce que ça tient chaud aux cuisses.

 

BREF toute cette longue intro pour vous dire que j’ai eu l’immense chance et le grand honneur d’accueillir sur mon habituel divan, la star des stars des écoles maternelles : le papa noël ! Tout ceci à l’occasion de sa prochaine tournée, intitulée « La renne des nuits »……. On y reviendra sur les jeux de mots pour les titres de tournée hein… Sûrement encore un coup d’une coiffeuse qui a soufflé ce titre au père noël… « Ouais, bah moi, moi, j’ai appelé mon salon de coiffure Atten’tif ! J’avais hésité avec Laxa’tif mais ça faisait trop un nom de merde quoi ! »

BREF, je commence à m’insupporter avec mes dérives, voici donc, mon entretien psychologique avec le grand, le merveilleux, le grandiose, le splendide, LE MAGNIFIQUE, LE……. LE………….. Le……….. Le rouge (?) Père NOEL ! Et sans blague de pédophilie. Enfin…. Je vais essayer.

 

1/ Père Noël, merci beaucoup et enchanté, je suis extrêmement content que vous ayez pu vous libérer pour venir sur mon divan, alors que je sais parfaitement que vous deviez, normalement, être dans la galerie marchande du carrefour de Dunkerque, entre une poissonnerie et un salon de coiffure Laxa’tif. Cependant, vous portez plein de prénoms : papa Nowël, Père Noël, Santa Claus, Nicolas, Le claudo, bref, comment dois-je vous appeler ?

Hohoho !

 

1 bis / Pardon ?

Hohoho !

 

1 ter / Monsieur Hohoho ??? Je ne comprends pas

Hohoho !

1 quater / Ha merde ! J’ai oublié d’activer google traduction. Voilà, vous pouvez parler !!!

C’est bon ? Vous me comprenez là ? Ha oui, enfin ! Je disais donc mon cher psy, merci à vous pour cet entretien psychologique, je sens que j’en ai bien besoin et appelez-moi comme vous le souhaitez ! Mais je préfère père Noël.

 

1 quinquies / Et vous dîtes tout ça dans « hohoho » ? ???

Bah oui, bien sûr !

 

2/ Ho… Ok. Voici donc ma seconde question père Noël qui va me permettre de cerner votre personnalité. Lorsque nous évoquons votre nom, en général, quatre choses reviennent régulièrement. Les rennes, les lutins, les enfants et les cadeaux. Parmi ces quatre choses, (oui, je considère un enfant comme une chose) avec laquelle vous sentez-vous le mieux ?

Hoooohoho question intéressante. Les cadeaux pour commencer. Ils n’ont aucune conversation, il faut bien l’avouer, ils ne sont pas très intéressants. Certes c’est assez divertissant de fabriquer des tchou-tchous ou des vroum-vroums en bois ou en plastique, mais il n’y a pas de chaleur dans ces jouets voyez-vous ? Les enfants, c’est différent. Nous n’avons pas le droit de trop y toucher mais ils sont tous après moi avec une idée en tête : tirer ma barbe pour voir si je suis le vrai père noël. Donc non, un enfant, c’est con comme une bite. Les lutins, eux, sont cons comme des couilles. A part fabriquer des jouets, ils ne pensent à rien d’autres… En revanche, les rennes… Ils sont très intéressants ! Ils ont une chaleur, ils ont un pouvoir magnétique, ils ont de beaux yeux, leurs bois offrent une multitude de possibilité et… et… Et s’ils me tirent dans le ciel le 24 et 25 décembre, le reste de l’année, c’est moi qui les tir…

 

3/STOOOOOOOOOOP ho là là, stop stop stop. LALALALALA, je n’ai rien entendu !!!!!!! NON, NON, NON ! On ne détruira pas par cet entretien le mythe du père noël ! Donc nous allons passer à une question suivante IMMEDIATEMENT ! Père Noël. Vous avez une grosse bi… BARBE !!!!! VOILA ! VOUS M’AVEZ PERTURBE AVEC VOS RENNES !!! Donc, je disais, vous avec une grosse barbe. Pourquoi. Est-ce pour vous cacher derrière votre personnage par peur d’un possible refus social ? Ou est-ce juste parce que vous avez pété votre rasoir Gilette ?

Ha non ! C’est juste pour éviter que l’on me confonde avec Po des Teletubbies.

 

4/ D’accord… Dernière question avant un petit test psychologique. Depuis combien de temps êtes vous père Noël ? Vous n’êtes pas lassé de toutes ces tournées mondiales ?

Ho vous savez, cela remonte à…….. Pfiouuuu. Bien longtemps ! Et non cela ne se ressemble pas. Tenez. Les cadeaux par exemple. Avant, à Noël, je n’offrais que des oranges. Non pas par tradition, mais parce qu’un con de lutin avait commandé la plantation de 3 millions d’orangers. Le con. Donc il fallait liquider. Et toutes ces personnes âgées aujourd’hui, fières d’avoir eu une orange, le rabâchent sans cesse à leurs petits enfants, en faisant de l’orange un symbole de la pauvreté ! Laissez-moi rire ! Autre chose. Les moyens pour rentrer dans les appartements. Avant, je rentrais par la cheminée, hop, je passais dans les conduits, en y mettant un bon paquet de lubrifiant… Bon, du coup je suis obligé d’en racheter le 26 pour mes rennes, mais ce n’est pas grave. En revanche, aujourd’hui, avec les chauffages au sol, électrique, par bluetooth ou je ne sais quoi, c’est plus dur ! Du coup, je suis obligé de passer par…… La porte. Je sais, c’est moins féerique, mais je trafique les serrures et hop !

 

5/D’accord. Père Noël, c’est avoir une formation de voleur alors ! Ok ! Justement, faisons un test psychologique. (Je ne sais pas trop la transition entre voleur et test, mais puisque c’est noël, soyez tolérant et ça va passer) Je vais vous dire trois mots, vous allez devoir en choisir un que vous préférez. Attention, prêt… PARTEZ !

a) Jouet – papier cadeau – fil de fer sadique retenant les jouets que vous devez vous amuser à tordre, retordre et reretordre pour que les parents passent une super soirée ?

Fil de fer sadique retenant les jouets que je m’AMUSE à tordre, retordre et reretordre pour que les parents passent une super soirée !!!… LOL

 

b) sapin – boules – guirlandes ?

Hoooo oui les boules !

 

c) Buche – foie gras – dinde ?

Macdonald. C’est tout aussi gras mais on prend moins de kilos.

 

6/ Bien merci beaucoup ! Avant dernière question. Le réchauffement climatique est-il un inconvénient pour vous, là-haut, au pôle nord ?

Ho non !!! Pas du tout !! Il a commencé, du coup, j’ai installé des palmiers, un jaccuzzi et des tahitiennes viennent le reste de l’année ! Et en plus elles me font l’intégral à pas cher !!!

 

7/ Bon, d’accord, ok, chut, chut, chut !!!!! Dernière question de cet entretien. Père Noël. Que voulez-vous avoir à Noël ?

La paix dans le monde, la fin des conflits, qu’ils soient chrétiens, musulmans, islamistes. Je veux le plein emploi pour tous. Je veux sauver les pandas. Et je veux une orange.

 

7 bis / Ho c’est beau ce que vous dîtes père Noël….
NAN JE DECONNE !!!! En réalité, la seule chose que je veux, c’est un nouveau costume, c’est ringard ce rouge, on dirait la petite culotte d’une jeune fille qui vient d’avoir ses règles, c’est dégueulasse !!!!!!

Ce sont sur ces belles paroles que le père noël a quitté mon divan.

A part ça ? Tout va bien !!
 

Djy (3 Posts)

Djy, alias monsieur le psy, jeune mauvais auteur, mauvais dessinateur et très mauvais blogueur, (il peut monter les meubles ikéa en plus aussi si vous voulez, mais elle ne sera pas droite), il se plaît à critiquer notre vie avec un ton absurde, mêlant humour noir, autodérision et ironie. Très actif sur sa page Facebook et son compte twitter, il s'est créé un univers à base de pékinois et de tâches. Voir son blog du psy.


LES ARTICLES CHAUDS BOUILLANTS DE NOTRE SITE MASCULIN LIFESTYLE !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *