Home / Article au top / Des envies de soleil? Pourquoi ne pas tenter la Corse!

Des envies de soleil? Pourquoi ne pas tenter la Corse!

Un homme heureux après avoir bravé les éléments!

Que j’aime l’été! Les promesses de farniente, une bonne dose de soleil et des hectolitres de Spritz sous le ciel bleu. Rien de mieux pour couper et recharger les batteries. Si le mois de juillet 2015 fut un plaisir de vacanciers, encore fallait-il choisir la bonne destination pour éviter la grisaille et les saucées. Grand fan de Sean Connery dans Dr No, j’ai donc choisi la destination idéale pour passer entre les nuages et observer Ursulla Andress sur la plage. Avec les odeurs de thym et d’amandier, de figuier et de châtaigner qui vont avec. L’île de beauté et ses charmes nombreux m’ont fait passer 10 jours de félicité. L’île a beau sembler toute petite, elle regorge de plages, paysages et panoramas à couper le souffle. Suivez le guide!

Mon séjour s’est déroulé à proximité d’Ajaccio, sur la côté ouest de l’île de beauté, dans la baie de Sagone. La baie de Sagone, c’est 3 plages de sable fin, assez peu bondées et avec une eau transparente digne des Seychelles. Moins médiatisée que Porto Vecchio, Bonifacio ou Porticcio, Sagone est une bourgade accueillante et verdoyante. Pas une goutte de pluie en 10 jours, une température moyenne de 35 degrés et toutes les commodités pour profiter au mieux du séjour. Evidemment, qui dit Corse dit avion et location de voiture. Sans moyens de locomotion adéquat, les piétons resteront cloitrés dans leur chambre. Les plus téméraires pourront tester le ferry en compagnie de leur tuturre. J’ai tenté une fois… je ne recommande pas.

La baie de Sagone, majestueuse
La baie de Sagone, majestueuse

Sagone même est la partie farniente. Le « Bowling » est le bar parfait pour s’offrir un remontant dans une ambiance sonore bluesy offerte par le chanteur local Marco, « A Stonda » est un restaurant détendu et propose des moules de Diane et du calamar de bonne facture. Les 3 plages forcent à se badigeonner de crème indice 150 pour ne pas faire subir la torture à votre coefficient solaire. Le parking local peut servir de terrain de pétanque (testé et approuvé!) et la longue plage permet de s’exercer au Frisbee en toute sérénité. Ne rien faire, ça a du bon. Armé du chef d’oeuvre de Dante « La divine comédie » (comme Don Draper dans Mad Men!), je n’ai pas boudé le soleil et mes brasses quotidiennes. Mais la région offre bien plus de distractions!

A proximité de Sagone se trouve Cargese et son port. Des excursions nautiques quotidiennes permettent de découvrir la baie de Scandola, les calanques de Piana et le village reculé et quasi inaccessible de Girolata. Ce dernier a des faux airs de Porquerolles, ce qui ne diminue en rien ses charmes. Je recommande la balade de 3 heures entre 17h et 20h. Pas de chaleur trop plombante, des paysages de rêve et des photos en pagaille. Après le plaisir des yeux, le restaurant Agula Marina dans le port de Cargese ravira vos papilles avec les produits de la pêche locale. Langouste, sèche, poissons du jour, un vrai régal à bonifier avec un concert de chanteurs locaux quand disponibles.

Autre adresse d’exception pour boire l’apéro devant des paysages de rêve, l’Hôtel des roches rouges à Piana. Un vrai incontournable de la région à ne rater sous aucun prétexte. Pour le repas, le restaurant A Casa Corsa offre une vue panoramique sur les paysages de Piana. Immanquable. Un vrai plaisir gastronomique. Tout est à côté, il ne faut pas hésiter à fureter avec la voiture pour dénicher les coins d’exception. En direction de Vico, plus dans les terres, les paysages montagneux vous raviront. Le lac de Créno est à une bonne heure de route. Il offre des paysages magiques, avec sa forêt de pins Laricio. Sur le retour, s’arrêter absolument à l’auberge U Fragnu sur Murzu. Sa cuisine traditionnelle propose des produits du terroir qui vous surprendront. Du sanglier, du porcelet, le tout cuit au feu de bois, ça ne se refuse pas. Le vin de Myrte en apéro vous rappellera le gout du Martini rouge, en plus local. Le gérant haut en couleur vous y accueillera avec une bonhommie tout à fait sympathique.

Maintenant, il vous faudra aussi vous sacrifier pour une vraie randonnée de tueur. De préférence tôt le matin pour ne pas subir les assauts forcenés d’un soleil ravageur. La petite localité de Lozzi propose quelques chemins bien pentus et escarpés qui vous mèneront sur des panoramas de rêve. Pas simple pour un habitué du métro parisien, mais quel plaisir de se retrouver tout en haut d’une falaise! Comptez 4 heures aller retour, le temps de suer sur les sentiers et de profiter de la vue. Pour les moins téméraires, la balade sur la Punta d’Origan avec sa tour Génoise, à proximité de Cargese propose une vue mémorable sur la baie de Sagone. Nous y sommes allés un peu tard, nous nous sommes perdus sur le chemin du retour et avons retrouvé la voiture assez miraculeusement… grand souvenir à la Indiana Jones!

Que rajouter? Les douces soirées corses sont des plaisirs non coupables où les barbecues et autres grillades rajouteront à la dolce vita locale. Les rosés corses sont tout à fait honorables et les Super U font loi pour vous ravitailler en fruits locaux (pastèques… melons… pêches…. je pâme!), fromages locaux (Ah, le Pecurinu!) et autres chipos à prix raisonnables. Un petit Time’s Up en digestif pour confronter les warriors et les poulettas, et le tour est joué. La journée est réussie, il n’y a plus qu’à prendre une douche très froide de préférence, pour se débarrasser du sel de la mer et du sable des plages, et se rafraichir!

10 jours à ce rythme, difficile de revenir et de se réhabituer à la vie parisienne. Même si le temps reste assez clément, le bruit des cigales et le cliquetis des boules de pétanques qui s’entrechoquent restent inimitables. Je n’ai plus qu’à me souvenir de mes premiers vrais beaux carreaux, ces petits verres de Pastis dégustés sur la plage et cette dolce vota corse si agréable. Sagone vous attend, avec la promesse de passer un séjour estival inoubliable.

Stanislas Claude (205 Posts)

Critique de cinéma sur CulturAddict, le site culture qui monte, car la culture est une drogue dure et sur Publik'Art. Passionné par la mode et ouvert sur le monde du Gentleman Moderne


LES ARTICLES CHAUDS DE NOTRE SITE MASCULIN !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *