Home / Article au top / Seul sur Mars, le soldat Jason Hunting garde le moral

Seul sur Mars, le soldat Jason Hunting garde le moral

THE MARTIAN

Attendu avec impatience après la diffusion d’une bande annonce impressionnante et aguichante, Seul sur Mars sort sur les écrans et ne va pas décevoir les fans. Ridley Scott sort la tête de l’eau après quelques échecs critiques retentissants (Prometheus, Robin des bois) et montre qu’il n’a finalement pas perdu complètement la main. Jason B… euh, le soldat Ry…. euh non, Matt Damon se retrouve piégé sur Mars, seul et abandonné de tous. Réussira-t-il à revenir à temps pour voir la saison 6 de Game of Thrones ?

 

Futur proche, des missions sont lancées pour explorer la surface aride et sans oxygène de la planète rouge. Une tempête force 18 force une mission internationale à plier les gaules plus tôt que prévu. Mais dans la panique, le commandant Jessica Chastain décide de ne pas récupérer le soldat Matt Damon malencontreusement perdu dans l’ouragan. Tandis que le PDG de la NASA annonce la mort de Matt Damon (oh noooo, il ne pourra pas jouer dans Jason Bourne 5, alors?), celui-ci se réveille, bien décidé à survivre dans l’environnement hostile de la planète martienne. Et comme il est scientifique et botaniste, il va tout mettre en oeuvre pour cultiver des patates et ne pas mourir de faim.

 

Seul sur Mars est un survivor movie, en plus évolué que le Seul au monde avec Tom Hanks. Le film parvient même à être très divertissant et haletant malgré un bon lot d’incohérences finalement pas si scandaleuses que ça. Raisonnablement réaliste, le film plonge le spectateur dans une course contre la montre où l’enjeu est la survie d’un explorateur sur Mars. Matt Damon a beau être seul, il garde la forme, manie l’autodérision à la perfection et ne perd pas espoir. Sans bouquins, ni films, ni Internet. Difficilement plausible. Vu du siège de la salle de cinéma, ça peut paraitre facile mais réfléchissez bien… même si le jour martien est grosso modo comparable à une journée terrestre avec 24 heures 37 minutes, ça fait quand même long. Avantage: le film est très divertissant et tient en haleine 2h24 durant. Petit inconvénient: le film tourne parfois au Matt Damon Tonight Show. Ce qui n’est pas vraiment scandaleux, au contraire, mais quand même.

 

seul-sur-mars-film

 

Ridley Scott ne mégote pas sur un casting 5 étoiles avec pas moins que Jessica Chastain, Jeff Daniels, Chiwetel Ejiofor et Kate Mara. Sans compter quelques surprises que je ne dévoilerai pas pour ne pas spoiler… indice, je parlais de Game of Thrones… Déjà que j’ai révélé que Matt Damon survivait sur Mars à la désertion de ses potes… mais ne vous inquiétez pas, je ne dirai rien sur le dénouement. Survivra? Survivra pas? Rentrera sur terre? Rentrera pas? Au niveau de l’intrigue, Seul sur Mars se place au niveau de Gravity avec des difficultés apparemment insurmontables qui pousseront les héros à se surpasser. Pour de la SF vraiment tricky et futuriste, voire philosophique, vous pourrez toujours vous tourner vers Interstellar ou 2001 l’odyssée de l’espace. 

 

seul-sur-mars-critique

 

Je me demande juste si ce film va booster les vocations d’Astronaute ou calmer tout le monde. L’espace, c’est grand, c’est cool, mais c’est potentiellement assez dangereux. Comme le dit si bien le héros, l’espace ne coopère pas. Immenses et désertés, l’espace comme Mars sont des univers silencieux. Heureusement, la bande son du film est rythmée avec de la Disco et la cerise sur le gâteau: une chanson de David Bowie, Starman pour ne pas la citer. Les fans apprécieront. Plus le film avance, plus le suspens devient haletant, les imprévus mettent des batons dans les roues et le spectateur retient son souffle. Techniquement, le film est évidemment très réussi avec cette couloir orangée des combinaisons spatiales, du plus bel effet. 

 

critique-seul-sur-mars

 

Du rythme, du suspens, de l’humour, Seul sur Mars tient en haleine et remplit son contrat. Divertissement de qualité, il vous fera voyager à 220 millions de kilomètres de la terre. Avec le toujours talentueux Matt Damon pour faire sourire et émouvoir. Il en a fait du chemin depuis Will Hunting

 

La bande annonce :

 

Stanislas Claude (201 Posts)

Critique de cinéma sur CulturAddict, le site culture qui monte, car la culture est une drogue dure et sur Publik'Art. Passionné par la mode et ouvert sur le monde du Gentleman Moderne


LES ARTICLES CHAUDS DE NOTRE SITE MASCULIN !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *