Home / Article au top / [Critique] Kong : Skull Island un film d’aventure décomplexé et jouissif

[Critique] Kong : Skull Island un film d’aventure décomplexé et jouissif

critique kong skull island film

Il aura fallu attendre douze années avant de revoir Kong sur grand écran. Le gorille géant était apparut pour la dernière fois derrière la caméra de Peter Jackson, un film depuis devenu culte. La Warner a donc décider de sortir Kong de sa retraite en lui offrant un nouveau départ, un long métrage qui devrait s’inscrire dans un univers partagé avec le Godzilla de Gareth Edwards avec à terme un affrontement entre les deux monstres géants. Le pari est risqué. Que vaut donc ce nouveau Kong ? Réponse dans la suite de la critique.

Kong : Skull Island, la critique

Un groupe d’explorateurs plus différents les uns que les autres s’aventurent au cœur d’une île inconnue du Pacifique, aussi belle que dangereuse. Ils ne savent pas encore qu’ils viennent de pénétrer sur le territoire de Kong… Voilà donc le pitch de ce nouveau film sur le gorille. Kong : Skull Island se place historiquement à la fin de la guerre Vietnam. Le film est réalisé par l’américain Jordan Vogt-Roberts, qui s’occupera prochainement de l’adaptation du jeu Metal Gear Solid au cinéma. Le cinéaste s’est entouré d’un casting impressionnant pour Kong : Skull Island puisque l’on y retrouve : Samuel L. Jackson, Tom Hiddleston, Brie Larson, John Goodman ou encore John Reilly.

critique kong skull island film casting

Ce nouveau film sur Kong se démarque des blockbusters d’actions classiques puisqu’il choisit une approche plus oldies avec une aventure très proche des films des années 80-90. Toutes les caractéristiques sont réunies, la simplicité du scénario, des personnages caricaturaux, une action décomplexée au possible et des punchlines à gogo. Effectivement, les personnages du long métrage sont des archétypes poussés à l’extrême, mention spéciale pour Samuel L. Jackson qui incarne le soldat américain qui ne vit que pour la guerre. Pourtant, là où les blockbusters actuels auraient essayé de combler les vides et le manque de profondeur de leurs personnages avec des intrigues prétextes et peu convaincantes, Kong prends le pari d’assumer la simplicité de ses personnages de bout en bout. Sûrement très influencé par les classiques des années 80-90 comme Predator, Aliens et autres. Seul John Goodman est finalement assez anecdotiques voir transparent.

critique kong skull island film king

Le duo principal du film, fonctionne très bien. Brie Larson et Tom hiddleston se trouvent parfaitement, quant à ce dernier, sa prestation dans le film donne très envie de le voir apparaitre dans le costume de l’agent 00. Samuel L. Jackson cabotine légèrement et fait vite le tour de son personnage. John Reilly apporte énormément au film avec son rôle de comique de service.

critique kong skull island film casting 1

Sa simplicité, Kong Skull Island l’assume également dans l’action qu’il propose. On croirait le long métrage sorti tout droit de la fin des 80’s tant l’action est décomplexée et jouissive, on en prends plein les yeux avec des explosions et des combats épiques. Car, le film ne se contente pas que de Kong, mais propose toute une galerie de monstres gigantesques avec lesquels nos personnages vont tenter de survivre et avec lesquels Kong va s’offrir de nombreuses scènes de combats dantesques. En cela, Skull Island pourrait presque être considéré comme un film de Kaïju. Néanmoins, le film ne se contente pas d’offrir de l’action à l’ancienne. Kong Skull Island est un film de 2017 et il ne l’oublie pas.

critique kong skull island film king helicoptere

Visuellement, tout y est saisissant, Jordan Vogt-Roberts a effectué un travail fou sur le gigantisme que ce soit pour Kong, les monstres qui peuplent l’ile ou bien les différents lieux que les héros visitent. Tout est fait pour que les personnages nous apparaissent minuscules. Certains plans sont captivants, notamment un, où l’on voit seulement apparaitre les yeux de Kong dans le brouillard. La 3D, comme à son habitude n’est pas vraiment utile, mais elle a le mérite de ne pas faire mal aux yeux. En revanche, l’IMAX m’a rarement paru si jouïssif, voir Skull Island dans ce format est une expérience formidable, notamment sur les séquences de combats entre les monstres. Déjà assez époustouflants de base, ces combats deviennent à couper le souffle en IMAX. La bande son du film sans être transcendante reste assez sympathique avec des morceaux très connus qui fonctionnent bien.

critique kong skull island film king avis

Conclusion de la critique

Kong Skull Island a fait le choix de prendre une tout autre orientation que celui de Peter Jackson. Là où le film de 2006 s’attachait plus à la relation entre l’humain et le gorille géant, celui de Jordan Vogt-Roberts est un film d’aventure et d’action absolument saisissant. Ce détachant de manière assez forte du modèle classique du blockbuster moderne en proposant un film décomplexé tout droit sorti de la fin des années 80, ce nouveau film sur le gorille est une réussite totale. Fun, décomplexé, drôle et visuellement bluffant, le roi des singes est bel et bien de retour.

Cliquez ici pour voir Kong chez Amazon.

La bande annonce :

Anthony Corbelli (68 Posts)

Il y a bien longtemps dans une galaxie lointaine, très lointaine... Un jeune passionné de cinéma, de jeux vidéos et de culture geek.


LES ARTICLES CHAUDS DE NOTRE SITE MASCULIN !

One comment

  1. Je suis désolé, mais ce film est une merde sans nom.
    Bourré d’incohérence, un jeu d’acteur désastreux (Samuel L Jackson n’est plus que l’ombre de lui même…heureusement que tonton Quentin est là pour le sauver de temps à autres), Hiddleston est juste pitoyable (Heureusement que TonTon Guillermo est là aussi pour le sauver, car son rôle de Loky est juste à mourir de rire)…

    Un Kong minuscule contrairement à ce lui de Jasckon.

    Alors oui, le parti prit de vouloir en faire un film de monstre plutôt, pourquoi pas…mais je préfère largement Monsters, ou Godzilla de Gareth Edwards.

    Par contre, la comparaison entre le King Kong de Jackson et ce film, est assez bancale..

    Ce n’est pas le même Singe géant 🙂

    Et pour finir tu ne peux pas comparer ce film à Alien ou Predator….ce n’est pas possible. Rien que dans la réalisation, Kong est une catastrophe.

    Predator jouait sur le Hors Champ dans le champ afin de pousser le stress et l’attente du spectateur à son paroxysme.

    Alien, jouait sur l’invisible, la non présence, les jeux de lumières.

    Non, désolé, mais ce film est horrible….

    Il y a juste à espérer que Godzilla Vs Kong sera réalisé par Gareth Edwards….C’est le seul réal capable de jouer sur gigantisme pour donner l’illusion que nous sommes tout petit.

    Par, c’est très bien écrit 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *