Home / culture / bande dessinée / Critique de la BD « Maggy Garrisson, T1 : Fais un sourire, Maggy »

Critique de la BD « Maggy Garrisson, T1 : Fais un sourire, Maggy »

Maggy Garrisson T1  Fais un sourire Maggy

Critique de la bande dessinée Maggy Garrisson, T1 : Fais un sourire, Maggy, de Lewis Trondheim et Stéphane Oiry aux éditions Dupuis (mars 2014).

 

 

Résumé :

 

Maggy Garrisson vient de retrouver un boulot après deux années de recherches laborieuses. Elle est désormais l’assistante d’un détective privé qui a un petit problème d’alcool au sein d’une agence plutôt miteuse. Mais un boulot reste un boulot donc elle décide de faire avec. Par ailleurs, Maggy, contrairement à son nouveau patron, est suffisamment débrouillarde pour réussir à récupérer quelques billets ici et là. Alors, quand cinq jours après son embauche, son patron se fait casser la figure, elle sent le coup fourré et flaire du même coup le bon tuyau.

Maggy Garrisson T1  Fais un sourire Maggy 1

 

 

Notre avis :

 

Lewis Trondheim, que l’on ne présente plus dans le milieu de la bande dessinée, nous présente ici sa nouvelle héroïne : Maggy Garrisson, une femme qui n’a certainement pas la langue dans sa poche. Malheureusement pour elle, si elle veut garder son nouvel emploi, il va bien falloir qu’elle apprenne. Faisant preuve d’un cynisme à toute épreuve, la jeune femme a, par ailleurs, de nombreuses qualités : d’abord, en terme de descente, elle se débrouille bien, mais surtout elle a un esprit suffisamment malin pour se faire un peu d’argent ici et là. Sans oublier sa verve poétique sans égal : « Il pleut comme un éléphant qui a la chiasse ». C’est donc une héroïne charismatique et à toute épreuve que nous présente ici Lewis Trondheim. Cette enquêtrice sans gêne, bizarrement sympathique au lecteur, est accompagnée par une petite galerie de personnages aussi humains que touchants.

Le scénario proposé, aussi, est efficace. Entre intrigue policière décalée, humour noir et système D, l’histoire ne manque pas de peps et on se laisse prendre sans difficulté par le récit qui se déroule principalement dans les ruelles londoniennes.  Notons que nous ne sommes pas dans un polar explosif bourré d’adrénaline mais dans un récit qui met en scène un mystère tout ce qu’il y a de réaliste ; un « fait de vie » qui valait bien tout de même une petite enquête. L’absence d’action sur-vitaminée n’empêche d’ailleurs pas la présence de nombreuses surprises. L’auteur propose ainsi une intrigue rythmée et prenante ; le tout servi avec des dialogues bien rodés et dynamiques.

Maggy Garrisson T1  Fais un sourire Maggy 2

Outre de proposer un scénario drôle, convaincant qui s’adresse à tous et une héroïne charismatique, l’autre avantage de ce premier tome c’est qu’il s’agit d’une histoire complète. Libre au lecteur après ce premier opus de continuer à suivre, ou pas,  les futures tribulations de cette enquêtrice hors-norme mais à la fois « comme tout le monde ».

Maggy Garrisson T1  Fais un sourire Maggy 3

Graphiquement, Stéphane Oiry, de son côté, propose un rendu qui se situe à mi-chemin du franco-belge classique et de l’underground américain. On dénote, en effet, par exemple, un petit côté Derf Backderf dans l’encrage noir utilisé et le trait. Le dessinateur propose également une version réaliste de Londres et un ensemble efficace qui colle au style polar de l’album. Si l’on apprécie le travail sur les personnages qui ont autant de charisme dans le dessin que dans les dialogues, on peut quand même regretter certaines cases trop statiques mais ce côté contemplatif ne nuit pas au rythme du scénario.

Maggy Garrisson T1  Fais un sourire Maggy 4

 

 

Conclusion :

 

Ce premier tome de Maggy Garrisson est une bonne lecture qui va vous procurer de nombreux plaisirs : un scénario prenant, de l’humour, des dialogues bien rodés, un dessin efficace et des personnages qui ont de la gueule, tous les ingrédients pour passer un bon moment sont réunis. Bref, un polar humain et très décalé à mettre entre toutes les mains. Comme quoi il n’y a pas besoin d’avoir une héroïne sexy pour attirer du monde.

Si vous avez aimé, on vous conseille aussi Sara Lone chez Sandawe et La Vallée chez Dupuis.

 

 

Titre : Maggy Garrisson, T1 : Fais un sourire, Maggy

Scénariste/Dessinateur : Lewis Trondheim (scénario) et Stéphane Oiry (dessin)
Éditeur : Dupuis
Parution : Mars 2014
48 pages
Prix : 14.50€

 

 

Romain Delannoy (11 Posts)

Dévoreur de BD en tous genres. Retrouver moi sur gbd-labddecrytpee.com


LES ARTICLES CHAUDS BOUILLANTS DE NOTRE SITE MASCULIN LIFESTYLE !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *