Home / culture / livre / Critique de 22/11/63 de Stephen King, une totale réussite

Critique de 22/11/63 de Stephen King, une totale réussite

stephen king

Voilà encore une merveille de King. Pour ceux qui ne sont pas calés en Histoire Américaine, le 22/11/1963, c’est le jour de l’assassinat de JFK, le bouquin traite justement ça ( bien choisi le titre hein 😉 ) J’ai choisi ce livre parce que c’est un King et ses 1044 pages ne m’ont même pas fait peur ( bah ouais je suis une warrior moi ! ). Mais quelle surprise quand au milieu de ma lecture je tombe sur un article sur Internet qui parle de ce bouquin qui va être adapté en série par J.J Abrams ( excusez du peu ) et avec au casting un certain T.R Knight, plus connu sous le nom du Dr Georges O’Malley dans Grey’s Anatomy. Clairement, non seulement j’ai lu encore plus vite le livre mais en plus j’attends avec impatience la série pour pouvoir baver à nouveau devant cet acteur plus que sexy. Bref je m’égare revenons-en au bouquin : il est GE-NI-AL !

Voilà l’histoire : Jake Epping est un prof d’Anglais dans un lycée lambda, c’est la fin de l’année et pour se remettre de tant d’heures de cours avec ses élèves lobotomisés il rejoint un de ses amis qui tient un snack dans une caravane. Et là, surprise, son ami a l’air vieux, bien plus vieux et surtout très malade. C’est alors qu’il lui raconte son secret, il a un passage étrange dans sa réserve qui l’emmène en 1958. Oui rien que ça une sorte de tunnel temporel, après une petite visite il revient et Al lui explique toutes les règles des voyages dans le temps et lui confie une mission : empêcher l’assassinat de Kennedy, lui ne peut plus le faire, il est condamné à court terme par un cancer.

Autant vous dire que ce genre d’histoire marche bien avec moi, les sauts dans le temps, les paradoxes temporels et tout le reste j‘accroche carrément. Mais avec en plus la plume acérée de King, la descente vers les bas-fonds et toutes les histoires parallèles à la Grande Histoire, c’est une véritable merveille. Juste un truc un peu bof, un long moment du livre est réservé à la surveillance de Lee Oswald et là franchement c’est super long mais sinon le reste a beaucoup de rythme, on ne s’ennuie pas.

Je vous conseille le livre, franchement mais gardez un grand laps de temps pour le livre il est sacrément épais. Une chose est sûre vous ne regretterez pas d’avoir tenu bon, la fin est absolument incroyable, triste, joyeuse avec un brin de regret et l’assurance qu’il a fait le bon choix, bref c’est un mélange incroyable d’émotions, une totale réussite pour King et un plaisir pour les lecteurs, vivement la série !!

Gaëlle B. (39 Posts)

Gaëlle 28 ans, diplômée d'Histoire, estimée un peu tarée par son entourage, toujours sur 10 projets en même temps. Passionnée d'Histoire ( forcément ), de mode, de geekeries en tous genre, de lecture, de série télés et de Disney. Elle ressemble à une fille mais n'en est pas vraiment une, du moins ça dépend des jours.


LES ARTICLES CHAUDS DE NOTRE SITE MASCULIN !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *