Home / Article au top / Conjuring 2, un chef-d’oeuvre du cinéma d’horreur

Conjuring 2, un chef-d’oeuvre du cinéma d’horreur

conjuring 2 critique avis film

Succès commercial retentissent lors de sa sortie en 2013, Conjuring : Les Dossiers Warren avait également conquis le public et la critique. C’est par ailleurs ce succès critique qui a permis au film de James Wan d’être placé sur son piédestal et qui encore aujourd’hui place le film parmi les plus grands films d’horreur. Après un bref détour du côté des bolides de Fast and Furious 7, le réalisateur sino-malaisien revient à ses premiers amours avec Conjuring 2 : Le Cas Enfield. La grande question était de savoir, si oui ou non ce deuxième volet pourrait au moins égaler le premier. La réponse dans la critique de cette suite.

La critique de Conjuring 2 : Le Cas Enfield

conjuring 2 critique film peurConjuring est une franchise qui, on le rappelle, s’inspire des véritables dossiers du couple de Ed et Lorraine Warren qui s’occupait de cas d’exorcismes. Les deux films de la franchise s’inspirent donc de cas réels traités par les Warren lors de leurs nombreuses interventions. Cette fois, Lorraine et Ed Warren se rendent dans le nord de Londres pour venir en aide à une mère qui élève seule ses quatre enfants dans une maison hantée par des esprits maléfiques.

Il s’agira d’une de leurs enquêtes paranormales les plus terrifiantes. On retrouve Vera Farmiga et Patrick Wilson dans les rôles de Lorraine et Ed, qui semblent taillés pour ces rôles. Le reste du casting, mis à part la jeune Madison Wolfe qui incarne la possédée qui est très convaincante, est juste sympathique sans qu’aucun réels rôles secondaires ne sortent du lot. Pour cause, le premier point fort du long métrage de James Wan est lié au traitement du couple des Warren, qui est bien plus profond que dans le premier opus. D’une manière assez surprenante, le traitement des deux personnages est minutieux et contribue à s’identifier aux personnages et à mettre en avant des ressorts dramatiques liés au couple et la famille qui n’existait pas dans le premier opus. La famille qui est l’une des thématiques centrale de ce second volet. Il est rare de voir un long métrage d’horreur travailler autant leurs personnages principaux.

conjuring 2 critique film

Abordons maintenant la question de la mise en scène. On le sait, James Wan est un maître des effets plateaux, des effets qui constituent d’ailleurs au moins 85% du long métrage dans les scènes de tension. Le réalisateur Malaisien peut aussi compter sur son incroyable savoir faire et son génie pour créer des ambiances, qui sont souvent la clé de la réussite dans les films d’horreurs. De Saw 1 en passant par Insidious ou Conjuring, James Wan a toujours fait preuve d’une rare intelligence pour créer des ambiances singulières. Evidemment, ce deuxième opus n’y échappe pas, parfois glauque, parfois oppressant voir claustro-phobique par moment le film est maîtrisé de bout en bout. Pourtant, soyons francs, si James Wan abuse des effets de surprises et autres screamers, il le fait tellement intelligemment que cela fonctionne à tous les coups. Au-delà de ça, ce qui est globalement rafraîchissant dans ce film et nous marque, c’est que le réalisateur ne s’enferme jamais dans la facilité et cherche toujours à bousculer les habitudes des spectateurs et les prenant à contre-pieds de ce qu’ils s’attendent à voir. Ce qui permet aux public de ne jamais voir ce à quoi il s’attend et toujours être pris dans l’engrenage de la peur.

conjuring 2 critique film horreur

Le scénario permet également au film de sortir du lot de nombreux films d’horreurs d’épouvantes post Conjuring sortis ces dernières années, notamment parce qu’il est plein intelligence et de subtilité dans sa façon de présenter le cas de possession. Le fait que les personnes de l’époque ont surtout privilégié la piste du canular se ressent énormément sur l’intrigue du film, puisque la question revient souvent et même nous spectateur, même si l’on se doute que l’histoire sera vraie, avons un petit moment de doute en même temps que le couple de Warren. D’autant plus que les petits rebondissements qui jalonnent le film, sont très efficace, mais c’est surtout la résolution finale qui est tout autant travaillé, voir presque jouissif et lorgnant du côté des films d’enquêtes.

Mon avis sur le film

Au final, ou pourrait parler de ce Conjuring 2 : Le Cas Enfield pendant des heures tant le long métrage de James Wan transpire la qualité et est presque un modèle parfait pour le genre horrifique. Cette suite surclasse son aîné à tous les niveaux. Une mise en scène fabuleuse qui se voit complétée par un très bon scénario et un duo d’acteur vedette émouvant et sincère, font de ce Conjuring 2 un chef-d’oeuvre du cinéma d’horreur.

Voir Conjuring 2 sur Amazon.

La bande annonce :

Anthony Corbelli (56 Posts)

Il y a bien longtemps dans une galaxie lointaine, très lointaine... Un jeune passionné de cinéma, de jeux vidéos et de culture geek.


LES ARTICLES CHAUDS DE NOTRE BLGO HOMME LIFESTYLE !

One comment

  1. Rathqueber Mickael

    Je vais encore mal dormir ..

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *