Home / mode / Be Pop a lula au Bar de l’hôtel renaissance

Be Pop a lula au Bar de l’hôtel renaissance

be pop presentation

Hasard ou coïncidence ? Tandis que la Fashion Week parisienne bat son plein, le Gentleman Moderne a été convié à l’Hôtel Renaissance Paris Arc de Triomphe la soirée du mercredi 4 mars pour un évènement de promotion autour de la jeune marque féminine Be Pop. Le Gentleman Moderne va-t-il devoir changer de nom et se transformer en Lady Moderne ? Nous aurait-on confondus avec un gang de nanas en pleine crise identitaire ? La promesse des top models sur les podiums a tôt fait de nous convaincre de tenter l’expérience de la mode féminine. Et pour plus de sécurité, une collaboratrice de choc rompue à l’exercice et experte Es mode nous a accompagnés, histoire d’éviter les chausse-trappes et les stilettos trop pointus. Revue de campagne.

Be PopLe Bar de l’hôtel Renaissance Arc de Triomphe est une vieille connaissance du Gentleman Moderne, on retourne avec plaisir dans ce lieu lounge de fête et de détente. Des rythmes brésiliens trépidants accueillent l’équipe de rédacteurs, ça balance, ça chaloupe. La marque d’Art à porter Be Pop présente sa nouvelle collection prêt-à-porter dans une ambiance festive et quente (=chaude en portugais). L’audience est nombreuse et internationale, la sono est omniprésente, difficile de ne pas remuer le popotin. Le rédacteur avisé remarque les tableaux chamarrés disposés partout dans le bar. Un verre de Badoit Citron plus tard, quelques bises échangées avec la sympathique team Zmirov, et c’est parti pour l’interview de l’équipe Be Pop.

Créée fin 2013, l’amitié, que dis-je le coup de foudre, entre Rachel Delahaye, consultante en communications et Christine Drummond, artiste reconnue originaire de Rio de Janeiro, est à l’origine de la marque Be Pop. Accompagnées de la designer française Caroline Denquin, créatrice des robes, lignes et formes, elles créent la marque Be Pop. Les modèles composent une garde-robe complète et harmonieuse: trench-coat, veste, robes, jupe, tops en soir crêpe et coton de soie. On retrouve tous les vêtements chics et chocs de la Lady Moderne. 3 collections inspirées de peintures de Christine Drummond ornent les vêtements avec des noms de soleil : Carnaval, windy day, market. Poétique et printanier. La collection a un nom complètement enivrant : Beïjaflore collection 2014. J’adore !

Le ton est résolument optimiste, coloré, chatoyant, ça donne envie de changer de s… euh, d’offrir un modèle à sa moitié et de la voir gambader sur la plage habillée d’une belle tenue ensoleillée. Un coup d’œil sur l’étiquette avertit du caractère haut de gamme de la marque. Le concept d’art à porter a un prix, les séries limitées à partir d’œuvres d’artistes aussi, les collections et les impressions textiles made in France également. Le plaisir des yeux est total, c’est brazil, c’est la fête, c’est paillettes, ne pensons pas aux vulgaires considérations matérialistes. Surtout qu’un défilé de mannequins achève de convaincre le rédacteur enjoué de la qualité des tenues. Les tonalités brésiliennes virevoltent sur scène, les jambes sont interminables, les sourires sont charmants, l’expérience est concluante.

Si vous voulez vous aussi jeter un œil aux différentes collections, vous avez plusieurs choix. Les boutiques de Santa Monica et de Rhode Island ne demandent qu’à vous accueillir (un petit coup d’avion et zoouuuh). Sinon la vente vous est également proposée sur le site internet bepopstore.com. Quant à ma collaboratrice, elle valide, les vêtements sont bien coupés, les motifs attrayants, les mannequins portaient gracieusement les tenues. La Fashion Week commence bien.

Be Pop 0

Stanislas Claude (194 Posts)

Critique de cinéma sur CulturAddict, le site culture qui monte, car la culture est une drogue dure et sur Publik'Art. Passionné par la mode et ouvert sur le monde du Gentleman Moderne


LES ARTICLES CHAUDS BOUILLANTS DE NOTRE SITE MASCULIN LIFESTYLE !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *