Home / Article au top / 8 conseils pour garder sa motivation en hiver

8 conseils pour garder sa motivation en hiver

garder-sa-motivation-en-hiver

Et bien voilà, ça devait arriver de toute façon ! L’été est terminé et l’automne arrive avec ses deux meilleurs potes « l’hiver » et « le froid ». Les trois inséparables nous gâchent le plaisir alors que nous avons parfois encore la tête au soleil et aux vacances de cet été. Allongé sur votre canapé devant un bon film, un chocolat chaud et un cookie maison dans le bec, vous vous replongez dans votre album photos du mois d’Août, et vous vous sentez incapable de faire autre chose que de buller tranquillement sur votre canapé…

 

Et bien sachez que c’est tout à fait normal et que chimiquement, votre cerveau est en phase de transition et de réadaptation. Il digère les efforts de l’été et se prépare aux conditions climatiques qui arrivent.
Mais voilà, pour être en « formes » l’été, il faut s’entrainer…l’hiver !
Les tablettes de chocolat, le dos large et le fessier galbé, ça se construit entre Octobre et Mai, l’été ne sert qu’à en profiter. Je ne vous parle pas d’être taillé comme Schwarzy, mais d’avoir la condition physique pour profiter de toutes vos activités favorites en vacances, ou préparer une belle saison sportive, quelque soit le sport.

Il est vrai que lorsque l’on passe la tête dehors, le temps n’est vraiment pas engageant et votre motivation retombe à zéro, voir moins, mais il y a un moment où il faut choisir : faire partie de ceux qui vont baisser les bras et garder leur t-shirt, ou ceux qui vont se mettre un coup de pied au derrière et avoir le sourire au bord des piscines. Croyez moi, si vous faites partie de la dernière catégorie, vous en ressentirez une immense satisfaction ( …dans quelques mois).
Alors voici quelques petites « astuces » pour retrouver la motivation et reprendre en douceur.

 

1-SE PROGRAMMER UN OBJECTIF

Tout d’abord il s’agit de définir un ou des objectifs sur l’année. Peut être rêvez vous depuis des années de participer à un cross, à une cyclo-sportive de renom, à un semi marathon, un marathon, un biathlon, un triathlon, ou à toute chose qui se termine par « thlon », ou même aux 5 kms de Mâcon ou de Lyon.
Il existe de nos jours une liste impressionnante d’épreuves organisées partout en France, en Europe, dans le monde et pour tous niveaux. Alors vérifiez les dates qui vous arrangent et inscrivez vous sans attendre et surtout, choisissez une saison qui vous convienne car courir par 6°C ou 30°C n’est pas donné à tout le monde. Vous n’y prendriez alors aucun plaisir et n’auriez aucune envie de réitérer l’expérience. N’oubliez pas les épreuves « ludiques » comme les Muddays ou les Spartane races qui offrent leur lot d’adrénaline, et qui nécessitent également un minimum de condition physique.

 

2-TROUVER LA MOTIVATION

C’est fait, vous êtes inscrit ! Félicitations c’est la première étape,…..mais c’est aussi la plus simple. Je me rappelle d’un groupe de copines inscrites à la Parisienne il n’y a pas si longtemps. Elles se sont entrainées, motivées, maquillées, épilées, elles étaient prêtes pour le jour J….mais voilà, il pleuvait et du coup elles sont allées boire un chocolat chaud dans un salon de thé luxueux avec un gros paquet de cookies, histoire de faire comme ci elles avaient couru mais non en fait.
Vous voyez ce que je veux dire ? La motivation est LE moteur de votre préparation, sans elle, il ne se passera rien. Alors n’hésitez pas à vous équiper d’ accessoires motivants:

-Vous aimez les fringues ?
Achetez vous de bonnes affaires de sports en matières respirantes, confortables et lookées. Vous aurez envie de les mettre et il vous sera plus facile de sortir dehors du coup.

-Vous êtes mélomane ?
Prenez vous de bons écouteurs et faites vous des Playlistes d’au moins une heure pour vous booster. Vous penserez à autre chose et le temps passera plus vite. Il existe même des MP3 étanches que vous pourrez utiliser pour vos séances de natation qui vous semblent durer des heures.

-Vous êtes épicurien ?
Préparez vous à l’avance un bon petit plat ou mettez vous une bonne bière au frais pour le match de ce soir, et n’y touchez plus. Allez vous entrainer et dégustez votre plat après avoir bien transpiré et pris une douche chaude, vous l’aurez d’autant plus mérité.
Vous pourrez tout manger et tout boire (dans une limite raisonnable) du moment que vous ne vous économisez pas à l’entrainement.

-Vous êtes geek ?
Trouvez vous une jolie (mais efficace) montre connectée qui vous permettra d’avoir une vue sur vos distances, votre rythme cardiaque, vos temps, vos calories perdues. Toutes ces infos stockées sur votre ordi vous permettrons de vous surpasser et de cerner vos lacunes. Vous aurez assurément envie de faire mieux la prochaine fois.

-Vous êtes cinéphile ?
Regarder vous un film de sport qui vous donne l’envie d’imiter l’acteur principal. Le plus connu est bien sur Rocky (3 et 4), mais il en existe bien d’autres sur le dépassement de soi et la gagne.

Allez, je vous donne un de mes petits secrets : Allez visionner les vidéos de MATEUSZ.M sur Youtube, il y en a une vingtaine et je vous garantie qu’en plus de rebrousser le poil des plus sensibles (dont je fais partie), elles vous mettront la rage.

 

3-A DEUX C’EST MIEUX

Il serait beaucoup plus sympa de vous entrainer en groupe. L’émulation d’un groupe est le meilleur moyen de progresser. Ne restez pas dans votre coin, contacter des amis, des voisins, un club, etc…
De plus, cela vous permettra à coup sur de rencontrer de nouvelles personnes qui partagent la même passion que vous, ou qui débutent elles aussi.

-Salut on est voisin, j’ai vu que tu courrais aussi, ça te dirait d’aller courir demain ? (5 kms à 8km/h de moyenne ce qui est un bon début).
-Oui avec plaisir !
-Super !
Sauf que votre voisin court cinq fois par semaine à 16km/h.

Morale de l’histoire, observez et choisissez bien une personne de même niveau que vous ou légèrement au dessus, sinon là aussi vous perdrez la motivation.

Et pourquoi ne pas disputer l’épreuve à plusieurs, entre amis, en couple, en famille ? Il sera beaucoup moins dur d’enchainer les kilomètres sur une course à pieds par exemple si vous faites la course du début à la fin ensemble. Pour plus de fun pourquoi ne pas vous inscrire à une course à obstacles pour partager ce moment à cinq ou six. En plus d’y trouver le goût de l’effort physique, vous y trouverez de l’entre-aide, des fou rires et des moments de partage inégalables, car oui, se retrouver épuisés remplis de boue ou dans de l’eau à 5° ça rapproche.

 

4-FAITES VOUS VIOLENCE

Il pleut ? Mettez une veste imperméable et allez y !(ou opter pour un sport indoor)..
Il neige ? Equipez vous chaudement, surtout la tête, les épaules et les pieds et allez y !
Il fait chaud ? …..En hiver ? C’est que la planète déconne vraiment ou que vous trouvez encore une excuse. Allez y quand même !

Vous arriverez toujours à trouver des excuses pour ne pas y aller, les mêmes excuses que vous vous trouverez lorsque le jour J arrivera et que vous ne serez pas prêt. Dites vous que le mental c’est 80%du boulot, et que les 20% qui restent, c’est de l’entrainement. De plus, il vaut mieux faire un petit peu qu’un grand rien.

 

5-CROYEZ EN VOUS

Le doute est humain et il frappera certainement à votre porte. Vous vous sentirez incapable d’aller au bout de votre objectif car vous n’avez pas le temps, vous êtes fatigué, vous avez un enfant, une femme, une maitresse, trop de travail, pas assez dormi, trop de bons films à 22h, bref…beaucoup d’excuses ! Croyez en vous, ne laissez pas les excuses remplir votre vie.
Regarder ces gens qui ont fait des choses extra-ordinaires comme la famille HOYT, Dick le père qui tracte son fils Rick handicapé de naissance sur des Iron-Man des Semi et des Marathons, ou bien encore Philippe CROIZON qui, sans bras ni jambes, a traversé la Manche et relié les cinq continents à la nage.
Ces gens là avaient le droit d’avoir des excuses, mais ils ont choisi de montrer à tous que rien n’est impossible. Vous pouvez dès aujourd’hui, à cette minute précise commencer à changer les choses. (Poses ce fondant au chocolat tout de suite).

 

6-RESTEZ SERIEUX

Se lâcher une soirée, boire un peu trop ou manger plus que de raison est possible, nous ne sommes que des humains et on ne deviendra pas champion du monde maintenant, si on avait eu le potentiel ça se serait su bien avant. Il faut profiter de la vie bien sur et prendre quelques kilos pendant l’hiver n’est pas très grave, si on a la ligne bien sur, parce que si on est déjà un petit peu enrobé, le but n’est pas d’en prendre plus….oui oui, même l’hiver pour avoir moins froid. Il n’y a que les phoques sur la banquise qui se protègent du grand froid avec la graisse.
C’est donc une alimentation adaptée qui vous permettra de sortir de l’hiver et d’attaquer le printemps plus musclé et un peu plus svelte qu’auparavant. N’oubliez pas qu’un tailleur de pierre à besoin d’une grosse pierre pour faire une belle sculpture fine. S’il prend une pierre trop fine….il n’y a plus rien à tailler !
Alors allez y, tartiflette, saucisson, vin chaud et mont d’Or, mais une fois par semaine……sauf si votre objectif est le championnat de bouffeur de saucisses à Francfort.

 

7-TRAVAILLEZ DOUCEMENT ET EN PROFONDEUR

L’hiver est le moment où l’on favorise le renforcement musculaire pour éviter les claquages ou les lumbagos et autres petits soucis musculaires ou tendineux. Dans votre préparation à l’objectif annuel, l’entrainement de la discipline pure est inévitable bien sur (faire du vélo pour une cyclo ou courir pour un 10kms) mais une préparation physique hivernale et un renforcement musculaire est primordial.
Privilégiez donc des mouvements de musculation avec faibles poids pour commencer avec des répétitions au ralenti et des étirements doux. Deux fois par semaine est un bon rythme pour commencer. (voir notre article Comment faire de la musculation a la maison)

Tout d’abord échauffez vous correctement (3-4 minutes) en faisant des mouvements de bassin, des roulis avec les épaules, sautez sur place.
Ensuite, vous pourrez enchainer toutes sortes d’exercices tels que des pompes, du gainage, des squats, des fentes, la chaise, des abdos, la corde à sauter, etc…

Travailler chaque atelier cinq fois avec des séries de dix répétitions. Pour le gainage et la corde à sauter, partez sur 30 secondes, puis 1′, puis 1’30, puis 2′, etc…

N’hésitez pas à vous aider de matériels tels que le TRX avec lequel vous travaillerez au poids de corps, ou d’un gros ballon de gym pour travailler les abdos profondément et protéger votre dos au mieux.

Tous ces exercices renforceront votre résistance et vous donnerons une plus grande densité musculaire. L’endurance de votre sport jouera ensuite le rôle du tailleur de pierre et vous perdrez juste que ce qu’il faut là où il faut.

 

8-POUR CEUX QUI VRAIMENT N’ARRIVERONT PAS A SE MOTIVER

Si vraiment la raclette, la tartiflette, le cidre et le vin chaud ont raison de vous chaque année et qu’il n’y a aucun moyen pour vous de sortir seul du fromage coulant, la solution radicale et surtout très efficace, reste LE COACH SPORTIF. Deux fois une heure par semaine lui suffiront pour élaborer un plan d’entrainement solide et efficace sur plusieurs mois et une diététique adaptée. Les résultats seront alors rapides et visibles et vous en serez le premier heureux.

Petit conseil : Chacun doit rester à sa place et le coach ne doit pas devenir un pote mais doit rester votre coach s’il veut vous faire dépasser vos limites.

 

Voilà, vous avez tous les ingrédients pour faire de votre grosse pierre une statue d’apollon grec. Buvez beaucoup (de l’eau) et reposez vous au maximum (pas au boulot), et ne vous en voulez pas si vous craquez deux ou trois fois, tout le monde passe par là.
Profitez pleinement du jour J et gratifiez vous de tous vos efforts hivernaux, qui sait, vous aurez peut être envie de vous lancer un défi un peu plus grand l’année suivante.
N’oubliez jamais de prendre du plaisir à faire ce que vous faites, même si c’est dur et que sur le moment vous maudissez le monde entier. Croyez moi ça en vaut la peine…..on en reparle en Juin ?

 

JO (37 Posts)

Voulait faire super-héro Marvel mais c'était déjà pris. Alors s'est rabattu sur le sport, la peinture et la musique. A la chance de voyager aux quatre coins de la planète mais revient toujours à la maison car c'est là qu'on est le mieux. BOSS du blog URBAN CITIZEN.


LES ARTICLES CHAUDS DE NOTRE SITE MASCULIN !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *